Retour à l'accueil de la centrale

Originaire d’Aulnay-sous-Bois, dans le département de la Seine-Saint-Denis, Romain a passé la majeure partie de sa vie dans cette région. Très jeune, il se passionne pour des jeux qui demandent de la réflexion ; attiré également par la culture de manière générale, il profite de sa proximité avec la capitale pour explorer diverses activités.

Romain débute sa scolarité en zone d’éducation prioritaire (ZEP), où il se démarque rapidement grâce à ses notes. Après son cursus en école primaire, ses résultats lui ouvrent les portes d’une classe dite «Européenne,» conçue pour accompagner les jeunes désireux de perfectionner leur maîtrise d’une langue étrangère. « J’ai grandi dans un milieu privilégié qu’on a tendance à considérer comme défavorisé ».

Il obtient un baccalauréat scientifique et s’oriente vers une classe préparatoire en vue d’intégrer une école d’ingénieur. En 2012, Romain est admis à l’École Nationale Supérieure de l’Énergie, de l’Eau et de l’Environnement de Grenoble. Rapidement, il se découvre une passion pour les métiers de l’énergie, et en troisième année, il commence à s’interroger sur le fonctionnement du nucléaire. 
« Comment arrive t-on à tirer une si grande énergie à partir d’un petit morceau d’uranium ? »

Son intérêt se renforce par un projet de fin d’études et ses ambitions professionnelles se concrétisent lors d’un stage de six mois au CNPE de Chooz, qu’il réalise auprès des ingénieurs du service « Management de la Fiabilité ». À la fin de ce stage, c’est une évidence pour Romain, c’est dans ce milieu professionnel qu’il souhaite poser bagage.

En 2015, Romain finit ses études et obtient son diplôme en ingénierie, il postule sur le site EDF Recrute, et en janvier 2016, il est embauché à la centrale nucléaire de Chooz en tant que formateur au sein du Service Commun de Formation. Fin 2021, Romain devient manager de la Section Essai, au sein du service « automatismes et essais » chargé de vérifier la disponibilité et le bon fonctionnement des matériels. Il intervient également dans les essais physiques du réacteur. 
« À chaque fois que nous chargeons du combustible pour renouveler l’uranium dans le cœur du réacteur, nous devons valider son bon fonctionnement, s’assurer que la conception est correcte et que l’installation peut fonctionner sans risques pour l’ensemble de la centrale et les populations environnantes »

Récemment, Romain a vécu une toute nouvelle aventure. Pendant trois semaines, il a été « Host Peer » des équipes de WANO (L’Association mondiale des exploitants nucléaires) et de l’Inspection Nucléaire dans le cadre de l’audit appelé « Combined EGE/Peer Review », une inspection complète du site nucléaire de Chooz.

Son rôle consistait à expliquer et traduire le fonctionnement de la centrale aux membres de WANO. Une mission qui s’est parfois révélée complexe pour Romain, puisque les membres de cette association venaient des quatre coins du monde, chacun apportant ses idées et sa culture, nécessitant une adaptation constante. En tant que salarié de la centrale, Romain devait en permanence faire preuve d’objectivité auprès de son équipe et de celles de WANO.

En dehors de l’univers de la centrale, Romain est un passionné de jeux vidéos en réseau. Il estime que sa passion est souvent mal comprise, alors qu’il voit de nombreux points communs entre son travail et le monde virtuel, en particulier la collaboration en équipe pour atteindre un objectif commun. Contrairement à l’idée selon laquelle les jeux vidéo isolent, Romain a même rencontré sa future épouse durant une partie de jeu en ligne.

Découvrir le portrait de Romain en vidéo :