Retour à l'accueil de la centrale

Le 26 juin 2021, la concentration en bore d’un réservoir du système d’injection de sécurité « RIS MP »* de l’unité de production n°4 est constatée légèrement inférieure à la limite requise par les Spécifications techniques d’exploitation (STE). Conformément à la conduite à tenir, le réacteur n°4 est mis à l’arrêt.
 
Les actions immédiatement menées par les équipes de la centrale ont permis de retrouver une concentration en bore de nouveau conforme le 28 juin 2021.
 
La direction de la centrale de Chinon a déclaré cet événement, le 30 juin 2021 à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), comme événement significatif sûreté de niveau 0 sur l’échelle INES, qui en compte 7.
 
Après analyses approfondies, la concentration en bore du réservoir est estimée inférieure à la limite requise par les spécifications techniques d’exploitation depuis le 15 février 2021, ce qui constitue un dépassement du délai de remise en conformité prévu par les STE. Par conséquent, le 16 juillet 2021, la direction de la centrale de Chinon a reclassé cet événement significatif au niveau 1 de l’échelle INES à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).
 
Cet événement n’a eu aucune conséquence réelle sur la sûreté des installations, la sécurité des salariés ni sur l’environnement.
 
*Le système d’injection de sécurité (RIS) est un système de secours conçu pour assurer la maitrise de la réaction en chaine et le refroidissement du réacteur en cas de perte d’eau de refroidissement. Il est composé de 3 circuits indépendants (RIS MP : Moyenne Pression ; RIS HP : Haute Pression ; RIS BP : Basse Pression) et le circuit RIS MP est composé de 3 réservoirs.