Retour à l'accueil de la centrale

Mise en œuvre d’un PUI incendie hors zone contrôlée à la centrale de Chinon

Samedi 10 février 2024, vers 2h40, un feu s'est déclaré à la centrale nucléaire de Chinon, au niveau du transformateur principal de l'unité de production numéro 3, situé hors zone nucléaire. L'unité de production numéro 3 de la centrale nucléaire de Chinon s'est arrêtée automatiquement, conformément aux dispositifs de sûreté et de protection du réacteur.

 

Les équipements incendie nécessaires à l’extinction du feu se sont mis en service. Les équipes d'intervention de la centrale se sont immédiatement rendues sur place, et conformément aux procédures, les secours extérieurs ont été appelés. Le feu a été éteint par les équipements fixes prévus à cet effet sans intervention directe des pompiers. Ces derniers ont lancé une reconnaissance indépendante qui a permis de confirmer le feu éteint. 

 

Cet incident n’a pas d’impact sur la population. Il n’y a pas de blessé, ni d'impact sur l’environnement. L’eau utilisée pour l’extinction du feu a été collectée par un réseau dédié. Le réseau de collecte d’eau pluviale a été isolé à titre préventif. Aucun rejet dans l’environnement n’a été réalisé.

 

Les unités de production 3 et 4 sont appairées, un diagnostic technique des éventuels impacts sur l’unité n°4, de la situation rencontrée sur l’unité n°3, a été réalisé. Il a conduit à décider de la mise à l’arrêt préventif de l’unité n°4.

Les unités de production n°3 et n°4 sont à l’arrêt en toute sûreté.

 

L’unité de production numéro 4 étant en fin de cycle de combustible, et sa visite partielle étant prévue le samedi 17 février prochain, ses modalités de redémarrage devront faire l’objet d’une analyse particulière.

 

L'Autorité de Sûreté Nucléaire a été informée de l'évènement, ainsi que la Préfecture d'Indre et Loire.

Un plan d’Urgence Interne Incendie Hors Zone Contrôlée déclenché à 3h20 a été levé à 15h00 après concertation et validation avec l’ASN.

Une partie des équipes d'intervention de la centrale est restée sur site pour finaliser le diagnostic de l’évènement et préparer la maintenance à engager. 

 

L'unité de production numéro 2 est actuellement à disposition du réseau électrique. L'unité de production numéro 1 est en arrêt programmé pour sa visite décennale des 40 ans depuis le 7 février dernier.