Retour à l'accueil de la centrale

Le 21 juillet 2021, les équipes de la centrale de Cattenom constatent un défaut lors d’un contrôle de débit réalisé sur un ventilateur d’un des circuits de ventilation du bâtiment combustible de l’unité de production n°2. Le bâtiment combustible est équipé de plusieurs circuits de ventilation et de filtration de l’air, dont un qui permet d'assurer son confinement en cas de situation accidentelle. Ce circuit est composé de deux voies redondantes qui permettent, chacune à elle seule, d’assurer cette fonction.
 
Le diagnostic a montré que le défaut rencontré sur le circuit de ventilation était dû à une inversion de câblage sur le moteur du ventilateur, faisant suite à une opération de maintenance réalisée le 9 juillet 2021. Après analyse, le matériel a été remis en conformité.
 
Cependant nos règles d’exploitation demandent que le circuit de ventilation soit pleinement opérationnel pour les opérations de manutention du combustible. En cas d’indisponibilité, les manutentions doivent être suspendues sous une heure. Or, des opérations de manutention ont été réalisées le 13 juillet, alors que le défaut n’avait pas encore été détecté. 
 
Cet évènement n’a pas eu d’impact réel sur la sûreté des installations puisqu’en cas de situation accidentelle, la seconde voie redondante est toujours restée disponible et les systèmes de surveillance de l’activité au sein du bâtiment combustible sont toujours restés opérationnels. En raison du non-respect d’une règle d’exploitation et de la détection tardive associée, la Direction de la centrale de Cattenom a déclaré un évènement significatif sûreté au niveau 1 de l’échelle INES (qui en compte 7), le 27 juillet 2021, à l’Autorité de sûreté nucléaire.