Un chantier majeur pour l'Ariège

A partir de 2017, des travaux d'ampleur ont démarré sur l’aménagement hydroélectrique de Sabart, à Tarascon-sur-Ariège, en vue de sa modernisation et pérennisation en tant qu'outil de production d'énergie renouvelable. L’opération-phare du chantier : le remplacement des conduites forcées, les gros tuyaux qui acheminent l'eau depuis les barrages situés en altitude jusqu'aux installations qui permettent de convertir l'énergie hydraulique en énergie électrique.

D'autres opérations tout aussi délicates ont mobilisé pendant de nombreux mois à la fois les équipes d'EDF Hydro et celles des entreprises associées : rénovation de la galerie d'amenée, modernisation de la prise d'eau de Montréal qui alimente la centrale (remplacement de la vantellerie), l'installation d'une nouvelle vanne de tête à l'entrée des conduites forcées, modernisation et optimisation de la performance des groupes de production.

Après la remise en eau de la galerie d’amenée et des nouvelles conduites forcées fin janvier, les ingénieurs ont procédé, sous le regard attentif des exploitants, à tous les essais de fonctionnement des deux groupes de production de la centrale. Ceux-ci viennent de redémarrer ce jeudi 12 mars avec leurs tout nouveaux automatismes, après vérification de toutes les séquences possibles de marche.

Ainsi, après 30 mois de travaux titanesques, ayant mobilisé l’ensemble des services et expertises d’EDF Hydro et des prestataires, la centrale de Sabart est à nouveau opérationnelle!

Les travaux de repli du chantier (la dépose des échafaudages et du téléphérique-géant qui a servi au transport du matériel, la remise en état du site..) seront quant à eux achevés au tout début de l’été 2020.

Le chantier, représentant plus de 30 millions d’euros d’investissement, contribue au maintien du patrimoine industriel local et va assurer la continuité de production d’une électricité décarbonée accessible à tous.  

 

 

Une réussite partagée

Pour réaliser le chantier de Sabart, EDF Hydro Sud-Ouest a mobilisé non seulement ses salariés et des unités internes spécialisées comme le Centre d’Ingénierie Hydraulique ou la Division Technique Générale d'EDF, mais aussi des entreprises locales ou régionales.

L’agence EDF de développement économique « Une rivière, Un territoire - Vallées des Pyrénées et du Tarn » a été un réel moteur dans la mobilisation des acteurs du territoire. Les différents marchés signés avec des entreprises locales ou régionales représentent 80 % du budget. Pour dire à quel point ce chantier est porteur de valeur pour le territoire !

Les principaux travaux de remplacement des conduites forcées ont été confiés à un GME régional (Groupe Momentané d’Entreprises) : EIFFAGE / RESIREP / SAVCO / LASSARAT qui fait appel à des sous-traitants locaux :
 

  • MECAMONT pour le blondin à double câble porteur avec sa poutre de manutention tonne de capacité 8 tonnes,
  • EURECHAF pour les échafaudages,
  • ACROSYS pour tous les travaux sur cordes,
  • LASSARAT pour la mise en peinture des conduites,
  • EIFFAGE RESIREP pour les travaux spéciaux de génie civil et l'ordonnancement du chantier,
  • SAVCO réalise notamment toutes les opérations de chaudronnerie de ce chantier (dépose des anciennes conduites, fabrication et pose des nouvelles). En tout, cela représente plus de 55 000 heures de travail comprenant à la fois les activités sur le site de Sabart et celles de fabrication en atelier à Saverdun. Cette entreprise ariégeoise de 75 personnes a été sélectionnée pour ses compétences et son savoir-faire. C’est en effet une des rares entreprises en France à réaliser des ouvrages et matériels d’aménagement hydraulique.

 

Visite présidentielle sur le chantier

Jean-Bernard Lévy, président-directeur général du groupe EDF, a été l’invité d’honneur sur le chantier lors de la pose du dernier tronçon de conduite forcée, en septembre dernier. C’était l’occasion pour le dirigeant d’EDF de rappeler la place cruciale de l’hydroélectricité dans le mix énergétique du groupe. Il a également insisté sur l’attachement fort d’EDF au territoire, avec une relation de proximité tissée depuis plus de 70 ans.
Les nombreux élus ariégeois présents à l’événement, notamment Henri Nayrou (alors président du département), Alain Duran (sénateur), Bénédicte Taurine (députée) et Chantal Mauchet (préfète), ont souligné, chacun à leur tour, le poids d’EDF en Ariège et leur attachement historique à cette entreprise.
      

 

→ La presse en parle