Après un début de carrière dans le domaine de la production Thermique, Christophe CORTIE a choisi de rester fidèle à un outil de production modulable qui s’inscrit dans la transition énergétique, étroitement lié à l’histoire et l’activité du territoire. Il est nommé depuis le 1er avril 2022 directeur d’EDF Hydro Tarn-Agout, une des 4 sous-unités d’EDF Hydro Sud-Ouest ancrée sur 4 départements : l’Aveyron, le Tarn, le Tarn et Garonne et l’Hérault.

Avant de rejoindre EDF Hydro Tarn-Agout, Christophe CORTIE, âgé de 40 ans, était depuis août 2017 le directeur de la centrale de production au gaz naturel de Martigues, un des trois sites Cycles Combinés à Gaz (CCG) en France. Durant son mandat, il a su poursuivre l’optimisation des performances techniques et environnementales de ce site qui a basculé d’une production à base de fioul vers le gaz naturel en 2012, capable de produire 930 MW d’électricité en 2 heures pour atteindre sa pleine puissance. Une flexibilité et réactivité de production en complément du nucléaire et des énergies renouvelables qu’il retrouve à EDF Hydro Sud-Ouest.
Entre août 2010 et août 2017, il a passé 7 ans à Cordemais (Loire-Atlantique), la centrale la plus puissante du parc thermique EDF à flamme en France, dans laquelle il a travaillé en tant que chef de projet, puis chef du service Conduite pour la surveillance et le pilotage des installations.
Christophe CORTIE a débuté sa carrière à la centrale thermique à charbon de La Maxe (Moselle). Il est ingénieur généraliste, diplômé de l’École nationale supérieur des Mines d’Alès en 2005.

EDF Hydro Tarn-Agout, c’est :
  - 26 barrages
  - 30 centrales
  - ​​​​​​​4 départements : Aveyron, Tarn, Tarn et Garonne, Hérault
  - 123 salariés
  - ​​​​​​​920 MW de puissance installée
  - ​​​​​​​Production 2021 : 1515 GWh (soit 95 % du productible)