De par leurs activités respectives, EDF, hydroélectricien, et Asters, gestionnaire d’espaces naturels, ont été amenés à travailler ensemble depuis de nombreuses années autour des enjeux de la préservation de l’environnement. En 2014, un renouvellement de leur partenariat a permis de créer une convention unique rassemblant les projets portés par différentes entités d’EDF et services d’Asters, en cohérence avec la politique de développement durable du groupe EDF. Cette convention s’articule autour de 3 axes majeurs :
 

Lac d’Anterne, réserve naturelle de Sixt-Passy, © Julien Heuret
  • Le développement d’une meilleure connaissance des milieux naturels,
  • La préservation, la protection et la restauration des milieux naturels avec lesquels EDF interagit,
  • L’information et la sensibilisation du grand public à ces thématiques.

En 2016, ces objectifs ont été poursuivis à travers la mise en œuvre de 5 grands projets :

Au cœur de la réserve naturelle des Contamines-Montjoie, le glacier de Tré-la-Tête, avec 7 km de long, est le troisième glacier du Mont Blanc. Les eaux de fonte de ce glacier participent à l’alimentation de la retenue de la Girotte, exploitée par EDF. Cette retenue alimente à son tour  une chaîne de 10 centrales de production d’électricité dans le Beaufortain.

Le suivi du glacier de Tré-la-Tête mené dans le cadre du partenariat a pour objectifs de :

- Mieux comprendre le fonctionnement du glacier et son évolution future dans un contexte de changement climatique
- Faire le lien entre l’évolution du glacier et la quantité d’eau en aval
- Valoriser le glacier de Tré-la-Tête au sein de la réserve des Contamines-Montjoie
Pour mesurer l’évolution du glacier, un bilan de masse annuel est mis en œuvre pendant 10 ans. Cet « état de santé » du glacier est réalisé grâce à un certain nombre de mesures qui permettent d’évaluer le gain ou la perte de volume de glace.
 

© Julien Huret - Glacier de Tré la Tête
L’observation des lacs d’altitude vise à améliorer la connaissance de leur fonctionnement et leur réaction face aux changements globaux, comme le changement climatique ou la pollution atmosphérique. Ce suivi permet ensuite de réaliser des préconisations pour une gestion durable de ces lacs et la préservation de la biodiversité.

Il concerne aujourd’hui 20 lacs et comprend notamment l’analyse de la qualité de l’eau, de la faune et de la flore des lacs ainsi que l’influence de l’environnement et des activités humaines sur les masses d’eau.

Plus d’informations : https://youtu.be/4yti2tr24tM
 


© Julien Huret - Lac d'Anterne
L’histoire de la vallée du Bon Nant est fortement liée à celle de l’hydroélectricité, en particulier du barrage de la Girotte, situé de l’autre côté du col du Joly. Les ambitieux travaux de réalisation du captage sous-glaciaire de Tré-la-Tête en 1943, qui constituent à l’époque une première mondiale, vont nécessiter la création de nombreuses infrastructures : téléphérique, cantines, dortoirs… Aujourd’hui, le captage de Tré-la-Tête alimente toujours la retenue de la Girotte via des installations essentiellement souterraines et invisibles. Les vestiges du chantier ont été démantelés en 2009 pour rendre à la réserve son côté sauvage.

Dans le cadre de leur partenariat, EDF et Asters ont mené une étude approfondie de la période de construction de l’aménagement, sous différents angles :

- Ethologique : vie sur le chantier, conditions de travail, influence sur le développement du territoire
- Technologique : Innovation, méthode de travail…
A terme, cette étude permettra de créer des outils de médiation et de valorisation de ce patrimoine aujourd’hui invisible, en concertation avec les autres acteurs du territoire.
Le Tétras-Lyre est une espèce à forte valeur patrimoniale qui témoigne de la présence d’habitats très riches au plan biologique. En France, son état de conservation est jugé comme défavorable et fait l’objet d’un Plan d’Actions Régional.
Le secteur de la Balme-Jovet a été identifié comme une zone d’intérêt par l’Observatoire des Galliformes de Montagne en charge de ce plan. L’activité pastorale conjuguée à la dynamique naturelle des milieux conduisent au développement de landes au détriment des prairies, ce qui restreint l’habitat et les zones de reproduction du Tétras-Lyre.

L’objectif du projet mis en place est d’améliorer l’habitat de reproduction du Tétras-Lyre sur le secteur de la Balme –Jovet grâce à la création d’une mosaïque de landes et de prairies au sein de l’alpage. Des travaux sont prévus pour l’automne 2017 dans le cadre d’une convention entre la commune, Asters, l’alpagiste exerçant sur le secteur de la Balme et les chasseurs. EDF, en tant que propriétaire de quelques parcelles de terrains sur le secteur concerné, apporte, au travers de cette action, sa contribution concrète à la préservation de la biodiversité sur un territoire situé à proximité des aménagements hydroélectriques qu’il exploite, sur la commune des Contamines-Montjoie.
 


© Asters - Tétras-Lyre
Ce volet du partenariat porte plus particulièrement sur la sensibilisation et l’information. Il se traduit par :
- la participation d’EDF à l’aménagement de la maison des Dranses, un nouvel espace muséographique consacré au patrimoine naturel des Dranses, avec un module consacré à l’aménagement hydroélectrique de Bioge. Il est ouvert au public pendant l’été et ponctuellement dans le cadre de manifestations spécifiques
- le financement d’un poste d’animateur dans la réserve naturelle des Dranses, qui intervient sur plusieurs actions :
> La surveillance de la fréquentation de la Dranse et la détection d’éventuelles situations dangereuses,
> L’information sur les risques liés au fonctionnement des aménagements hydroélectriques autour de la Dranse,
> La formation des « hydroguides », intervenants saisonniers recrutés par EDF chaque été pour informer et sensibiliser les personnes à proximité des cours d’eau,
> Le dialogue et l’information réciproque des différents usagers de la rivière dans un objectif de gestion durable et partagée de la ressource en eau.
 

Barrage du Jotty ©  EDF - Dominique Guillaudin

En savoir plus sur le partenariat entre EDF et Asters