Radioprotection et dosimétrie

Accéder aux indicateurs de votre choix

Radioprotection et dosimétrie

La mobilisation des acteurs de terrain a permis une amélioration continue des performances en matière de protection des personnels contre les effets des rayonnements ionisants.

En France, la dose collective annuelle moyenne de l’ensemble des intervenants, salariés d’EDF et d’entreprises extérieures, amenés à intervenir dans les centrales a été divisée par deux en moins de dix ans. Au Royaume Uni, elle a suivi la même décroissance principalement grâce à la gouvernance optimisée des travaux de maintenance et de réparation. En France, au Royaume-Uni, comme aux USA, en 2016, aucun intervenant, salarié ou prestataire, n’a dépassé le seuil réglementaire (dose individuelle sur douze mois glissants).

Dose collective moyenne (homme-sieverts par réacteur)

EDF

Dose de l’ensemble des intervenants, salariés d’EDF et d’entreprises extérieures.

Ce résultat est le fruit de l’optimisation des chantiers, de la réduction du volume des activités, de la baisse sensible des prolongations d’arrêt.

EDF Energy

Le niveau actuel est comparable aux valeurs moyennes enregistrées par les exploitants de réacteurs à eau pressurisée. EDF poursuit de façon volontariste la démarche ALARA (As Low as Reasonably Achievable) de maîtrise de la dosimétrie collective dans la perspective des volumes de travaux induits par le projet industriel sur le parc en exploitation dans les années à venir.

Dans cette perspective, compte tenu des niveaux déjà atteints, l’effort devra porter de préférence sur les centrales dont les résultats dosimétriques sont à amener au niveau des meilleures.

Constellation Energy Nuclear Group (4)

(1) Advanced Gas-cooled Reactor – réacteurs avancés au gaz, réacteurs nucléaires développés en Grande-Bretagne.
(2) Pressurised Water Reactor – réacteur à eau pressurisé, fi lière de réacteur nucléaire la plus répandue dans le monde.
(3) Boiling Water Reactor – réacteur à eau bouillante, réacteur de puissance utilisé dans certaines centrales nucléaires électrogènes américaines.
(4) Données consolidées selon la participation d’EDF dans la société (49,99 %).