10 nov. 2020

Le contrat de partenariat entre la R&D et l'Ecole Urbaine de Sciences Po Paris

Ce partenariat, commandité par la Direction Stratégie Groupe et la Délégation à l’Action Régionale d’EDF, s’insère dans le projet "Modèle d'affaires et stratégie des transitions énergétiques et numériques » de la R&D. Il fait suite à une série de collaborations entamées à partir de 2014 avec Sciences Po sur sur le thème des collectivités territoriales dans la transition énergétique.

Une des inflexions majeures portées par la transition énergétique concerne la place et le rôle des territoires dans l’organisation du secteur électrique, et plus largement dans l’organisation du secteur énergétique. Plusieurs transformations en cours vont dans le sens d’une plus grande territorialisation des politiques publiques de l’énergie : développement des filières d’énergies renouvelables ; révolution numérique qui touche de nombreux secteurs d’activité et qui permet d’envisager de nouveaux systèmes de comptage de l’énergie et de gestion décentralisée des flux et des transactions ; évolutions institutionnelles qui tendent à donner plus de pouvoirs, de compétences et des capacités d’action nouvelles aux collectivités territoriales ; clients qui se tournent vers des solutions locales, « vertes » et qui leur donnent des possibilités accrues de maitriser leurs consommations et de faire évoluer leurs usages dans le domaine de l’énergie. Dans ce contexte, le partenariat a pour ambition de donner des éléments de compréhension et d’analyse du phénomène de territorialisation accrue des politiques publiques de l’énergie, dans son élaboration, sa dynamique et ses effets. Le principal objectif du partenariat sera d’analyser les évolutions en cours concernant la place qu’occupent les collectivités territoriales (à différents échelons) dans le système énergétique. Seront-elles de simples réceptacles, en tant que territoires, d’interventions et de régulations portées par d’autres (Etat, compagnies privées) ou seront-elles de véritables acteurs des transformations en cours, porteurs de nouvelles logiques d’intervention et de gouvernance (planification, investissement, mobilisation des acteurs locaux) ?

Les bénéfices escomptés pour EDF

L’association dans le temps avec Sciences Po Paris est une des « briques » du travail effectué par la R&D sur ce thème. Elle est complémentaire de travaux que nous réalisons sur la quantification, la mesure et l’identification des investissements et des formes d’intervention (business models) qu’engagent les collectivités territoriales dans la transition énergétique. Nous voyons deux avantages à poursuivre, voire à terme, renforcer, notre coopération avec Sciences Po Paris :

•  Permettre à EDF de mieux comprendre comment, où et par qui sont prises les décisions en matière de politique énergétique française, et l’articulation s’effectue entre les initiatives des collectivités territoriales et les décisions de L’État (travaux plus généraux sur la gouvernance, réseau de Sciences Po parmi les élus et les associations d’élus) ;
 
• « Acculturer » les étudiants (et les enseignants-chercheurs) de Sciences Po (qui seront parmi les décideurs de demain), aux grands enjeux et problématiques énergétiques, et à l’économie et fonctionnement du système électrique français.

Programme de travail et livrables associés

1. La transition énergétique dans les territoires : quels chefs de file ? L’étude consistera à établir des configurations-type de structuration des collectivités (qui fait quoi ? qui porte quelles ambitions dans la transition énergétique ?). A partir d’un ensemble d’interviews, des étudiants du Master Executive Gouvernance territoriale et développement urbain de Sciences Po Paris vont examiner quelles sont les visions de différents acteurs du rôle des collectivités territoriales dans la transition énergétique, quels sont les acteurs qui semblent émerger comme les chefs de file sur leurs territoires. Un travail spécifique sur les métropoles sera réalisé.
 
2. Organisation d’un séminaire de travail autour du thème : « Gouvernance et pilotage de la transition énergétique : cohérence et diversité »

3. Les ELD dans la transition énergétique. L’étude consistera à analyser la place et le rôle des Entreprises Locales de Distribution (ELD) dans la mise en œuvre de la transition énergétique dans leurs territoires respectifs. On s’interrogera notamment sur leurs moyens d’action, leurs ambitions, les relations qu’elles entretiennent entre elles et avec leurs actionnaires (collectivités territoriales, partenaire industriel). Un point d’attention sera porté sur le rôle que joue la maitrise des réseaux de distribution dans la mise en œuvre d’une stratégie plus globale (production, fourniture), aussi bien dans le domaine du gaz que de l’électricité. Cette étude sera l’occasion de réaliser plusieurs études de cas. Elle sera réalisée dans le cadre d’un projet collectif étudiant du Master STU, Ecole Urbaine de Sciences Po Paris.