21 jan. 2021

La R&D d’EDF et le stockage d'électricité via stockage thermique

EDF a lancé le plan stockage qui vise à développer 10 GW de nouvelles capacités de stockage d'ici à 2035. Pour répondre à ce défi, la R&D d'EDF étudie le rendement et la dynamique du stockage. Ces études vont permettre de mieux comprendre la place que prendra le stockage thermique dans le futur mix énergétique et la manière dont il va s'intégrer aux côtés des STEP et des batteries stationnaires. Découvrez le témoignage d'Eve Dufossé, Responsable des programmes ENR et Stockage de la R&D d’EDF

 

Aujourd'hui, nous avons deux formes de stockage d'électricité : les STEP hydrauliques, qui sont le moyen historique de stockage d'électricité chez EDF. La capacité de stockage des STEP peut aller de plusieurs heures à plusieurs jours.

Il y a également sur le marché ce qui s'appelle les batteries stationnaires qui permettent de stocker sur des durées beaucoup plus courtes, cela va de plusieurs secondes à 4, 5, voire 6 heures.

Les actions de la R&D visent à étudier le rendement et la dynamique du stockage, c'est-à-dire en combien de temps nous pouvons stocker et restituer de l'électricité avec du stockage thermique. Ces éléments vont permettre de mieux comprendre la place que pourra prendre le stockage thermique dans le futur mix énergétique et la manière dont il s'intégrera aux côtés des STEP* et des batteries stationnaires.

*STEP : Station de Transfert d'Énergie par Pompage

 

Découvrez le témoignage d'Eve Dufossé, Responsable des programmes ENR et Stockage de la R&D d’EDF.