15 sep. 2020

La Maison Connectée Bas Carbone, vitrine des ambitions d’EDF dans le secteur résidentiel

Le laboratoire d’EDF Lab les Renardières (77) consacré aux usages de l’électricité dans le résidentiel fait l’objet d’un article très complet dans la Revue de l’Electricité et l’Electronique publié par la SEE (Société de l'électricité, de l'électronique et des technologies de l'information et de la communication). Dans le dossier consacré à la maison intelligente et connectée, Frédéric Gastiger, chef de projet Smart Home à la R&D, propose un tour du propriétaire et des expérimentations menées dans ce laboratoire construit en 2015.


Retrouvez ici l'article dans son intégralité publié dans la Revue de l'Electricité et l'Electronique (REE)

Un laboratoire au cœur de la stratégie bas carbone d’EDF

 La maison connectée, un levier pour la transition énergétique

Le secteur résidentiel est à la croisée des transitions énergétique et sociétale qui s’amorcent. Représentant 25% de la consommation d’énergie primaire en France et 15% des émissions de gaz à effet de serre, il constitue un levier majeur pour atteindre, en France en 2050, les objectifs de neutralité carbone de la Stratégie Nationale Bas Carbone. Le logement connaît également de profondes mutations, en lien avec les changements observés dans la société – émergence du télétravail, maintien au domicile des seniors, recomposition familiale,… – et les nouvelles attentes des occupants – émergence du véhicule électrique, sécurité des biens et des personnes,...

EDF accompagne ses clients particuliers dans ces transformations, en proposant des solutions, énergétiquement efficaces et financièrement accessibles, qui permettent d’améliorer le confort dans l’habitat.

La révolution numérique qui s’opère, en particulier dans le domaine de la maison connectée, est un formidable accélérateur : la multiplication des objets connectés dans le logement permet de mieux répondre aux besoins des utilisateurs et de façon plus efficiente. L’habitant devient pleinement acteur de son confort et de sa consommation d’énergie.
La Direction Recherche et Développement (R&D) du Groupe EDF a construit un laboratoire dédié à la maison connectée sur le site EDF Lab Les Renardières (77).
 

Un lieu d’expérimentation des solutions bas carbone

La Maison Connectée Bas Carbone est une maison individuelle à taille humaine, représentative des constructions neuves actuelles. D’une surface de 100 m², elle est équipée de très nombreux systèmes : un compteur Linky, des panneaux photovoltaïques en toiture d’une puissance de 3 kWc (kiloWatt-crête), plusieurs systèmes de chauffage et rafraichissement, une borne de recharge pour véhicule électrique, des batteries de stockage et de nombreux capteurs.
Ce laboratoire permet de développer et tester les produits, offres et services qui pourront être proposés par EDF ou ses partenaires aux particuliers.
Les travaux qui y sont menés s’articulent autour de 4 axes.
 

Répondre aux besoin primaires des habitants

Le premier objectif du laboratoire est d’identifier, tester, voire développer des solutions aptes à répondre aux besoins primaires des habitants. Parmi ceux-ci, nous pouvons noter le besoin de sécurité et de confort, l’automatisation de certaines tâches et la réduction de la facture énergétique. Des travaux sont menés sur la qualité de l’air intérieur et sur les dispositifs de pilotage du chauffage et des autres équipements du logement permettant confort et économies d’énergie.
 

Tester la résilience du logement

Le logement doit être résilient c’est-à-dire s’adapter, aujourd’hui et dans la durée, à son environnement, et à ses occupants. Les recherches menées dans la Maison Connectée Bas Carbone adressent logiquement cette problématique :

  • Intégration des énergies renouvelables locales
  • Anticipation des pannes des équipements
  • Intégration des contraintes du réseau électrique

Favoriser l'émergence de solutions neutres en carbone

Le troisième axe des travaux menés à la Maison Connectée Bas Carbone consiste à identifier et proposer des solutions techniques permettant d’atteindre les objectifs de neutralité carbone fixés par les autorités françaises et européennes. Pour cela, plusieurs éléments sont étudiés.

  • Intégration des systèmes thermodynamiques performants : des travaux sont menés sur les pompes à chaleur et les dispositifs de production d’eau chaude sanitaire
  • Optimisation de l’autoconsommation locale
  • Anticipation du développement des véhicules électriques

Concevoir les briques élémentaires de la maison connectée

Disposer d’une maison confortable, résiliente et bas carbone nécessite la conception de fondations techniques solides, aptes à répondre à ces enjeux et protégées des cyber-attaques.

  • Orchestration du fonctionnement des équipements
  • Préparation de l’interopérabilité et la communication entre les équipements
  • Amélioration de la sobriété numérique et énergétique du logement

Un laboratoire ouvert aux partenariats

La Maison Connectée est donc en pointe sur de nombreux sujets innovants, qui apportent ainsi des améliorations au logement, le rendant plus confortable, efficace et économe en énergie ; elle permet de tester et d’éprouver les tendances émergentes identifiées dans ce secteur.
Entièrement configurable et instrumentée, apte à évaluer diverses solutions innovantes, le laboratoire est également ouvert aux entreprises du secteur : la Direction R&D d’EDF propose aux start-ups, PME et grands groupes de co-construire et co-développer les solutions performantes qui feront le logement de demain, en s’appuyant sur l’expertise des équipes et les laboratoires du Groupe EDF.
C’est en travaillant de façon ouverte et en partenariat qu’il sera possible de transformer, rapidement, chaque logement en maison connectée bas carbone.
 

La Maison Connectée Bas Carbone en vidéo :