Présentation

La centrale nucléaire de Saint-Alban

La centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice est implantée dans le département de l’Isère (région Rhône-Alpes) sur la rive gauche du Rhône, à 50 km au sud de Lyon. Elle occupe une superficie de 180 hectares, sur les territoires des communes de Saint-Alban-du-Rhône et de Saint-Maurice-l’Exil.

Cette centrale de bord de fleuve est dotée de deux unités de production de 1 300 MW couplées au réseau électrique national en 1985 et 1986. Chaque année, la centrale produit en moyenne près de 18 milliards de kWh, ce qui équivaut à 30 % de la consommation de la région Rhône-Alpes.

Certifiée ISO 14 001 depuis 2004, la centrale réalise néanmoins depuis sa mise en service une surveillance systématique de l’eau, de l’air, de la faune et de la flore. L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire réalise également un programme indépendant de surveillance annuel et décennal.

24 heures sur 24, les 823 hommes et femmes de la centrale mobilisent toute leur énergie pour produire une électricité sûre, propre et compétitive.

Environ 200 prestataires sont présents en permanence sur le site, en renfort des équipes d’EDF.

Depuis sa mise en service jusqu'au 31/12/2014, la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice a produit près de 454 milliards de kWh.

Que faire en cas d'accident ?

L'exploitation d'une centrale nucléaire nécessite l'utilisation d'uranium dont la fission libère de l'énergie et crée de la radioactivité. Les rayonnements émis, appelés ionisants, peuvent avoir des conséquences sur la santé de ceux qui y sont accidentellement exposés. EDF, en tant qu’industriel responsable, assure cette activité avec la plus grande vigilance. Elle a mis en place, dès la conception de ses centrales, des processus de sécurité très stricts afin de protéger les hommes et l'environnement. La pertinence de ces précautions est réexaminée en permanence en fonction de l'évolution des connaissances et de l'expérience d'exploitation de ces installations.
Cependant, bien que la probabilité d'accident soit extrêmement faible,  la centrale de Saint-Alban Saint-Maurice et la Préfecture de l'Isère ont mis en place conjointement une organisation rigoureuse afin de répondre au mieux aux situations d'urgence.
Retrouvez toutes les informations, sur les plaquettes  :
"En cas d’accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice,ayez les bons réflexes",
"6 réflexes pour bien réagir"
ainsi que la note d'information nationale.