Présentation

La centrale nucléaire de Golfech

La centrale nucléaire de Golfech occupe une superficie de 200 hectares en aval du confluant du Tarn et de la Garonne, entre Toulouse en Agen.

Cette centrale de bord de fleuve refroidie par l’eau de la Garonne est dotée de deux réacteurs à eau sous pression de 1 300 MW chacun, mis en service en 1991 et 1994.
Les deux unités de Golfech produisent chaque année entre 15 et 20 milliards de kWh. Cette production représente près de 4,75% de la production d’électricité nucléaire en France, et répond aux besoins de l’ensemble de la région Midi-Pyrénées.
Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale prouve qu’elle surveille en permanence son impact sur l’environnement. Des mesures quotidiennes ont pour objectif d’assurer la protection de l’Homme et de l’environnement.

La centrale de Golfech figure parmi les premiers employeurs du département de Tarn-et-Garonne. Près de 950 personnes, EDF ou entreprises partenaires, œuvrent au cœur des installations chaque jour pour fournir aux clients d’EDF une électricité sûre, propre et compétitive.

Que faire en cas d'accident ?

L'exploitation d'une centrale nucléaire nécessite l'utilisation d'uranium dont la fission libère de l'énergie et crée de la radiocativité. Les rayonnements émis, appelés ionisants, peuvent avoir des conséquences sur la santé de ceux qui y sont accidentellement exposés. EDF, en tant qu'indutriel responsable, assure cette activité avec la plus grande vigilance. Elle a mis en place, dès la conception de ses centrales, des processus de sécurité très stricts afin de protéger les hommes et l'environnement. La pertinence de ces précautions est réexaminée en permanence en fonction de l'évolution des connaissances et de l'expérience d'exploitation de ces installations.
Cependant, bien que la probabilité d'accident soit extrêmement faible,  la centrale EDF de Golfech et la Préfecture de Tarn-et-Garonne ont mis en place conjointement une organisation rigoureuse afin de répondre au mieux aux situations d'urgence. Retrouvez toutes les informations locales sur la plaquette "Que faire en cas d'accident" ainsi que la note d'information nationale.

Dossier de presse 2016

Cliquez ici