JACQUELINE ARTUS
Maire de Lhommaizé

« La centrale fait partie de notre vie ! Au point que lors d’un exercice de simulation d’incident en grandeur nature, les Lhommaizéens sont sortis de chez eux pour voir ce qu’il se passait… Plus amusés qu’inquiets ! »

MICHÈLE BASTIÈRE
Assistante maternelle à Civaux

« Pendant le chantier, j’emmenais souvent les enfants voir l’avancée des travaux. Eux étaient fascinés par les engins mécaniques ; moi, par la vitesse de construction. Et des enfants de la centrale ; j’en ai gardé beaucoup ! »

CLAUDETTE ET GUY BERTHONNEAU
Anciens agriculteurs à Civaux

« Avec la centrale, la nuit, je pouvais compter les moutons ! Pas ceux pour s’endormir, non ! Les miens… dans les champs ! »

YANICK BEUDAERT
Chargé de mission QHSE (GIE Atlantique)

« J’ai grandi avec la centrale. En tant que professionnel et en tant qu’homme. 20 ans sur le site, 20 ans à Civaux, investi dans mon métier comme dans la vie locale ! »

THIERRY BLIGOUD
Premier gardien du site

« J’ai vu naître la centrale. Je l’ai vu grandir, je la vois vieillir mais je suis sûr que je ne la verrai pas mourir. »

PASCAL BORDEAU
Dirigeant de M.E.S.

« Le développement de bornes de recharge pour véhicules électriques, avec l’appui d’EDF, a montré que l’innovation et la collaboration entre acteurs industriels sont source d’emplois sur le territoire. Astragam en est un bel exemple»

JEAN-PAUL BOUTILLET
PDG de la SAS Boutillet

« Ce chantier aura marqué la vie de l’entreprise. A l’époque, elle y a gagné en compétences mais surtout en méthodes et sécurité. En termes de diplomatie aussi, lorsqu’un manifestant est monté dans la grue… »

BRUNO COURAULT
Exploitant agricole et producteur de quinoa

« Je revois Pierre Péricard, maire de Civaux, à la table familiale expliquant à mes parents ce qu’est une centrale nucléaire à l’aide de tasses, verres et couverts en guise de maquette pédagogique. »

JEAN-PIERRE DUSSAILLANT
Sculpteur, peintre et designer

« Une centrale est une machine colossale, qui peut paraître écrasante. L’Humain en est au centre et ma "Tête d’homme" bienveillante le symbolise. »

ALAIN FOUCHÉ
Sénateur de la Vienne

« Cette centrale, c’est un peu comme ma maison. D’ailleurs, j’ai le sentiment que les gens d’EDF me considèrent comme l’un des leurs. »

GUY GÉVAUDAN
Cofondateur du CPA Lathus

« C’est dès aujourd’hui que nous devons anticiper l’après Civaux mais avec Civaux. Soyons utopistes mais réalistes pour faire du Sud-Vienne un territoire pilote en matière d’énergies. »

MICHÈLE GUERRAUD
Secrétaire du chef d’aménagement

« Travailler à la centrale fut une véritable bouffée d’oxygène pour moi ! »

HERVÉ JASPART
Maire de Civaux

« Avec la centrale, j’ai détourné la Vienne, fêté tous les Saints et lâché des cochons dans des bureaux… Mais, j’ai beaucoup travaillé, aussi ! »

FRANCK MAGNON
Chef de service environnement, Communauté de communes Vienne et Gartempe

« En travaillant sur le développement touristique et environnemental, je ne pensais pas mener des projets à long terme autour de l’insertion. C’est pourtant le cas depuis 22 ans, notamment grâce au soutien d’EDF en général et du CNPE en particulier. »

JOËL MAZET
Ancien chef d’aménagement & délégué régional d’EDF

« La centrale de Civaux est dans une démarche de développement durable depuis sa construction et EDF en a fait un exemple de sa responsabilité sociale d’entreprise, bien avant que ces concepts n’existent! »

JACQUES PACREAU
Président de la Gaule Viennoise

« Grâce à la centrale, j’ai pu rencontrer toutes sortes de gens importants. De Monory aux frères Bogdanoff... »

FRÉDÉRIC PAINEAU
Coordonnateur Sécurité et protection

« J’ai grandi professionnellement avec la centrale. En plus de découvrir le gigot-bitume, elle m’a offert les conditions d’une évolution rapide. Aujourd’hui, avec les missions de SPS, sécurité et protection de la sécurité des ouvriers, c’est à travers mes missions que la centrale grandit. »

PHILIPPE PAPUCHON
Artisan boucher à Valdivienne

« A la fin d’une des manif’, quelques antinucléaires se sont mêlés à la fête de Morthemer. Quand ils ont demandé de la lumière, le comité des fêtes leur a ironiquement proposé des bougies… puisqu’ils étaient contre l’électricité nucléaire ! »

FRANÇOISE ET GILLES THOMAS
Pharmaciens à Persac

« L’implantation de la centrale et son impact en termes économique mais surtout démographique à fait évoluer les mentalités. Un "vivre ensemble"qui contribue à la qualité de vie de nos petites communes ! »

GILBERT WOLF
Retraité EDF et co-président de l’Ecomusée du Montmorillonnais

« L’ancrage territorial du CNPE? J’y ai beaucoup travaillé ! Les chevaux de trait, faucons pèlerins et crocodiles le savent… Plus sérieusement, j’ai porté pour le CNPE différents projets de développement durable au service du territoire. Une grande fierté ! »