14 jan 2013

Télésuivi courbe de charge, un outil d’aide à la gestion pour maîtriser sa consommation

  • Témoignage

Avec une activité en pleine croissance et l’installation de nouveaux équipements, il était urgent pour le Grenier Coopératif de l’Albigeois de mieux maîtriser sa consommation électrique. Comment le service Télésuivi courbe de charge est-il venu à la rescousse d’une consommation optimisée et d'une réorganisation de la fabrication ? Analyse de Daniel Maurel, directeur de la coopérative.

Témoignage de Daniel Maurel, directeur de la coopérative « Grenier Coopératif de l’Albigeois »

Qu’est ce qui a présidé à l’installation du service Télésuivi courbe de charge au sein de la coopérative ?

En 2008, alors que notre activité était en pleine croissance, nous avons installé deux lignes de presse à granulés supplémentaires, ainsi qu’un sécheur refroidisseur. N’ayant jamais réalisé d’historique de nos factures EDF Entreprises, nous avons imputé l’augmentation de la facture électrique au développement de notre activité.

Lorsque EDF Entreprises a pris l’initiative de nous alerter sur nos dépassements de consommation par rapport aux puissances souscrites, nous avons pris conscience que ce n’était pas le seul facteur en cause. L’organisation de notre production n’était plus adaptée et générait des surconsommations électriques. Auparavant, en raison de nos faibles consommations, nos plages de fonctionnement (entre 8 h-12 h et 14 h-18 h) tenaient peu compte des périodes de pointe de notre contrat.

A partir d’un tableau historique, EDF Entreprises a analysé les motifs de nos dépassements de puissance et d’énergie réactive, et nous a proposé le service Télésuivi courbe de charge de manière à mieux maîtriser nos consommations.

Quels ont été les bénéfices de ce service pour votre entreprise ?

Depuis 2009, ce suivi nous a conduits à repenser notre fonctionnement. L’historique de consommation nous permet désormais d’identifier les causes des dépassements et les horaires critiques. Nous pouvons même configurer des alertes pour être informés en direct. Cette visibilité contribue à maintenir un état de vigilance sur notre gestion au quotidien et permet d’anticiper notre activité de production. Nous réalisons ainsi un plan prévisionnel de fabrication tenant compte des périodes d’effacement, de manière à répartir l’activité sur les plages horaires les moins coûteuses.

Ces indicateurs nous ont également amenés à modifier les horaires d’ouverture de nos usines. L’un de nos postes fonctionne désormais de 5 h à 12 h et l’autre de 12 à 19 h,de manière à occuper davantage les heures creuses, à augmenter la durée d’utilisation de nos machines, et à étaler notre consommation tout en évitant les dépassements.

Qu’est ce que cela induit dans la relation avec votre fournisseur d’énergie ?

Il est appréciable qu’un fournisseur d’énergie alerte sur les dépassements et propose un service pour une gestion optimisée et pour réduire la facture. Si nous n’avions rien fait, notre facture aurait été beaucoup plus élevée. Par ailleurs, ce service a modifié la nature de nos échanges avec EDF Entreprises, en nous apportant plus d’autonomie. En raison de son interface simple, ergonomique et conviviale, l’outil nous fournit une information directe qui nous permet de prendre rapidement des décisions nous-mêmes. Aujourd’hui, nous n’appelons plus EDF Entreprises que pour certaines questions qualitatives.

Le Grenier Coopératif de l’Albigeois est une coopérative agricole basée à Albi dans le département du Tarn. La coopérative a été créée le 17 janvier 1937 par un groupe d’agriculteurs albigeois. Elle réalise les activités de collecte et stockage de céréales, fabrication d’aliment pour animaux, livraison de produits d’agrofourniture aux agriculteurs et fabrication de produits extrudés.

La structure réalise ses activités sur trois sites de production : Saint-Juéry pour la fabrication d’aliment et produits extrudés, Albi et Cadalen pour la collecte et le stockage des céréales. A ce jour la coopérative réalise un chiffre d’affaires de 8 M€ et emploie 14 salariés. Le conseil d’administration est composé de 15 agriculteurs et est présidé par Thierry Roch.

En savoir plus sur le site du Grenier Coopératif de l'Albigeois

Haut de page