International

Revue de presse

30 juil. 2021

Partager :

Techniques et innovations

30 juil. 2021 constructioncayola.com , 19/07/2021

Expo 2020 Dubaï : un biotope autonome en énergie

Pour le Pavillon des Pays-Bas de l’Exposition Universelle de Dubaï, le cabinet V8 Architects a imaginé un biotope, un monde miniature avec son propre système climatique. Ce micro-écosystème est capable de produire l’eau, l’énergie et la nourriture à l’aide d’innovations durables comme les fermes verticales. Il est alimenté en énergie propre grâce à un toit solaire conçu expressément pour stabiliser le biotope en filtrant les rayons du soleil et en fournissant aux plantes un environnement propice pour réaliser leur photosynthèse. Ce dispositif, imaginé par le studio Marjan van Aubel en partenariat avec Armon solar power films, exploite la technologie Asca : un film photovoltaïque organique (OPV) sans métaux rares ni silicium et 100% revalorisable. Cette solution, semi-transparente, flexible, avec un design conçu sur mesure, permet d’adapter les produits aux exigences et aux attentes des architectes et professionnels du design. Le studio Marjan van Aubel a conçu un toit aux motifs et aux couleurs uniques. Il permet à la lumière de se refléter pleinement à l’intérieur du pavillon et d’offrir aux visiteurs une expérience immersive. La légèreté des modules OPV permettra aisément de démonter, transporter et réutiliser les panneaux solaires après l’Exposition.

Tendances et acteurs

30 juil. 2021 agencecofin.com, 20/07/2021

Energies renouvelables : croissance record des investissements

« Les investisseurs mondiaux accélèrent leur mouvement collectif d’éloignement des risques liés au climat, associés aux actifs en combustibles fossiles et de renforcement des capacités afin de déployer de plus de plus de capitaux dans des projets d’infrastructures d’énergies renouvelables », selon le rapport « Global Investors Move into Renewable Infrastructure », publié par l’Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA). Tim Bickey, co-auteur du rapport et directeur des études sur le financement de l’énergie de l’IEEFA pour l’Australie et l’Asie du Sud, révèle que les grandes banques mondiales accélèrent leurs politiques d’engagement à réduire l’exposition aux combustibles fossiles pour atteindre l’objectif de 1,5°C. Le rapport met en lumière 10 projets d’infrastructure d’énergie renouvelable d’importance mondiale, comme le parc solaire TAQA Al Dhafrah. Cette infrastructure de 2 gigawatts (GW) a été construite aux Emirats arabes unis. Selon BloombergNEF, en 2020, les investisseurs mondiaux ont placé 501 milliards de dollars dans les énergies renouvelables, les infrastructures pour véhicules électriques, le stockage de l’énergie, la production d’hydrogène, les pompes à chaleurs et d’autres actifs à faible émission de carbone. Ce montant record représente une augmentation des investissements de 9% par rapport à l’année précédente. Les investissements annuels dans les infrastructures renouvelables ont augmenté de 2% et atteint les 303 milliards de dollars. Cela représente 60% de l’investissement total dans les actifs de transition énergétique à faible émission de carbone de 2020.

30 juil. 2021 Ladepeche.fr , 26/07/2021

8 millions d’emplois supplémentaires dans le secteur de l’énergie en 2050

L’accord de Paris pourrait mener à la création de nombreux emplois dans le secteur des énergies renouvelables, notamment pour la production d’énergie solaire et éolienne. D’après les estimations des chercheurs dans le journal One Earth, environ 8 millions d’emplois pourraient être créés d’ici 2050 dans une cinquantaine de pays. « Actuellement, on estime que 18 millions de personnes travaillent dans les industries de l'énergie - un nombre qui devrait augmenter et non diminuer- pour atteindre 26 millions ou plus de 50% si nous atteignons nos objectifs climatiques mondiaux », explique Johannes Emmerling, économiste de l'environnement à l'Institut européen d'économie et d'environnement RFF-CMCC (Italie) et co-auteur de l'étude. Des effets positifs pour les pays concernés si ces derniers venaient à appliquer les mesures visant à respecter l’accord de Paris soit, maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 2°C et par la suite le limiter à 1,5°C.

Production d'énergie

30 juil. 2021 agenceecofin.com , 21/07/2021

Afrique : la transition énergétique doit s’accélérer

Plus de 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité, il en devient la priorité numéro une pour le continent d’accélérer leur transition énergétique. D’ici 2030, l’Afrique subsaharienne pourrait combler jusqu’à 67% de ses besoins énergétiques, affirme l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). Les gouvernements devront mettre en place des politiques et de nombreuses actions pour répondre aux enjeux énergétiques et promouvoir la croissance de l’économie verte. Il faudra également compter sur le secteur privé pour augmenter les investissements qui ont chuté de 32% en 2020 depuis la pandémie du Covid-19. Selon le rapport 2019 Africa Energy Outlook de l’AIE, (Agence internationale de l’énergie) les plans d’actions dans certains pays ne sont pas suffisants pour répondre à leurs besoins énergétiques. L’Afrique peut miser sur de nombreux pays faisant preuve d’un engagement fort pour accélérer l’utilisation des énergies renouvelables modernes, comme le Kenya qui dispose d’un potentiel géothermique de 10 000 mégawatts (MW).

Economies d'énergie et émissions carbone

30 juil. 2021 novethic.fr, 21/07/2021

Neutralité carbone : 2% des dépenses des plans de relance dédiés aux énergies propres

Selon le rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) du 20 juillet 2021, seulement 2% des dépenses des plans de relance ont été attribuées aux actions d’énergie propres. L’AIE envisage un record d’émissions de CO2 en 2023 qui continuera d’augmenter les années suivantes : « Non seulement l’investissement dans les énergies propres place le monde loin du chemin de la neutralité carbone en milieu de siècle, mais il ne parvient pas non plus à prévenir un nouveau record d’émissions » déclare Fatih Birol, directeur de l’AIE. L’Agence internationale de l’énergie souligne également une différence des investissements entre les pays riches et pays pauvres. La Commission européenne prévoit alors de dédier la moitié de l’aide européenne à la rénovation énergétique des bâtiments, à la modernisation du réseau ferroviaire et au développement de l’hydrogène décarboné. Mais l’objectif neutralité carbone s’écarte, d’après l’AIE, « les économies émergentes et en développement, […] n’ont jusqu’à présent mobilisées que 20% des niveaux de dépenses recommandées ». Une situation inquiétante, qui fait perdre des opportunités aux pays émergents en termes d’énergies renouvelables et d’énergies propres (emplois, croissance...).

Réglementations et politique de l'énergie

30 juil. 2021 lemondedelenergie.com , 21/07/2021

Japon : des objectifs plus ambitieux en matière d’énergie verte

Le 21 juillet 2021, le ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie du Japon a publié un rapport préliminaire sur une éventuelle progression des objectifs concernant la part des énergies renouvelables. L’objectif actuel est fixé à 22-24% à l’horizon 2030 et l’Etat envisage de le porter à 36-38%. Les énergies vertes représentaient 18% du mix énergétique 2019. Le gaz naturel liquéfié (GNL), principale ressource énergétique du Japon, devrait voir l’objectif actuel baisser de 27% à 20%. Le charbon devrait être réduit à 19%, contre l’objectif actuel de 26%, et le pétrole devrait passer de 3% à 2%. Enfin, le Japon devrait prochainement porter à 1% la part de l’hydrogène dans son mix énergétique. De nombreuses entreprises testent le gaz à zéro émission de CO2 comme combustible. Début 2021, le pays s’est engagé à réduire à 46% les émissions de CO2 par rapport aux niveaux de 2013, et à atteindre la neutralité carbone en 2050. Le Japon est pauvre en ressources naturelles et importe près de 90% de ses besoins énergétiques. Le pays présentera sa nouvelle feuille de route en octobre 2021.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

24 sep. 2021
International

Revue de presse du 24 sep.

A la une : Etats-Unis : Wabtec présente le 1er train de fret électrique à batterie

17 sep. 2021
International

Revue de presse du 17 sep.

A la une :  Islande : Orca, la plus grande usine au monde de captage de CO2 dans l’air

10 sep. 2021
International

Revue de presse du 10 sep.

A la une : Changement climatique : ce qu'il faut retenir du 6e rapport du GIEC

Voir toutes les revues de presse