International

Revue de presse

21 oct. 2022

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

21 oct. 2022 connaissancedesenergies.org, 11/10/2022

L’ONU appelle à une transformation complète du système énergétique mondiale

Le 10 octobre 2022, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations unies a indiqué dans un nouveau rapport qu’il faut doubler l’approvisionnement en électricité propre d’ici à 2030. Le but est d’éviter que le changement du climat mette la sécurité énergétique mondiale dans une situation critique, et d’atteindre l’objectif de zéro émission nette à l’horizon 2050. « Le temps n'est pas de notre côté, et notre climat change sous nos yeux. Nous avons besoin d'une transformation complète du système énergétique mondial », a indiqué le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas. Le document rappelle qu’au niveau mondial, une grande partie de l’électricité produite dépendait en 2020 directement de l’accès à l’eau. De ce fait, les événements météorologiques, hydriques et climatiques ont eu des impacts sur la fiabilité de l’accès à l’énergie. Pour les auteurs, le passage aux énergies renouvelables participera à atténuer le stress hydrique mondial croissant. Côté financier, ils proposent de tripler les montants investis dans les énergies renouvelables « d’ici 2050 pour mettre le monde sur une trajectoire net zéro ». D’après l’OMM, les acteurs devraient investir davantage en Afrique, qui n’a reçu que 2% des investissements dans les énergies propres au cours des vingt dernières années.

21 oct. 2022 unfccc.int, 11/10/2022

Climat : l’OMM appelle à tripler les investissements dans les énergies renouvelables

Dans son rapport annuel 2022 sur l’état des services climatologiques, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) appelle à multiplier par deux l’électricité extraite de sources d'énergie propre au cours des huit prochaines années. L’objectif est de contenir la hausse de la température mondiale qui, compromet la sécurité énergétique. « La situation s’aggrave de jour en jour et le climat se transforme sous nos yeux. Nous devons totalement repenser le système énergétique planétaire », alerte Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM. Le rapport se concentre sur le thème l’énergie, un facteur décisif des accords internationaux sur le développement durable et les changements climatiques, et même de la santé de la planète. Les auteurs concluent que pour mettre le monde sur une trajectoire net zéro d'ici 2050, les investissements dans les énergies renouvelables doivent tripler d'ici là. Pour cela, ils demandent de tourner les flux financiers publics internationaux vers les pays en développement, qui sont déjà touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Une injection annuelle de 25 milliards de dollars, soit l'équivalent de 1% de tous les investissements énergétiques mondiaux, est nécessaire. L’organisation souligne que le continent africain dispose de 60% des environnements les plus riches en énergie solaire au monde. Le rapport évoque l’importance des services climatologiques et suggère de les renforcer. Cela permettra de mieux gérer les infrastructures d’énergie renouvelable face au dérèglement climatique.

Energies renouvelables

21 oct. 2022 agenceecofin.com, 14/10/2022

Mozambique : financement de 2,5 millions de dollars dans les énergies renouvelables

Le 7 octobre 2022, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a validé le versement d’une subvention de 2,5 millions de dollars au Gouvernement mozambicain pour accélérer le développement des énergies renouvelables dans le pays. Ce financement s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme d’intégration des énergies renouvelables au Mozambique (MREP) et doit permettre d’apporter une assistance technique à la compagnie nationale d’électricité, Electricidade de Moçambique (EDM). Cette somme doit aussi financer la réalisation d’études visant à augmenter la capacité de production d’énergies renouvelables du pays. « Avec l’appui du Fonds pour l’énergie durable en Afrique, la capacité du Mozambique pour intégrer un plus grand volume d’énergies renouvelables augmentera, ce qui contribuera aux efforts du pays pour devenir un des principaux fournisseurs d’énergie régionaux », a expliqué Daniel Alexander Schroth, directeur du Département des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de la BAD. « Nous sommes très heureux de lancer les activités du Fonds pour l'énergie durable en Afrique au Mozambique, qui s'accompagne de projets très stratégiques et innovants, qui contribueront à diversifier la matrice énergétique et à réaliser une étude sur les besoins de stockage, afin de développer davantage de projets d'énergie renouvelable », a ajouté Marcelino Gildo Alberto, président d'Electricidade de Moçambique.

Tendances et acteurs

21 oct. 2022 cfnews.net, 11/10/2022

EDF investit dans les énergies renouvelables en Afrique

EDF Renouvelables, filiale du groupe EDF, et la société minière Anglo American annoncent un partenariat pour créer une nouvelle société commune, baptisée Envusa Energy. L’objectif est de développer un écosystème régional d’énergies renouvelables (RREE) en Afrique du Sud. Les installations seront construites sur les sites miniers de la société minière en Afrique du Sud. Elles produiront, dans un premier temps, 600 MW d’énergies solaires et éoliennes. Il s’agit d’une première étape vers le développement d'un écosystème qui générera entre 3 GW et 5 GW d'énergies renouvelables d'ici 2030. Les énergies produites seront transportées dans le réseau de la compagnie de production et de distribution d'électricité Eskom. Les travaux débuteront en 2023. Par ailleurs, EDF Renouvelables a conclu, le 22 septembre 2022 à Pretoria, capitale de l’Afrique du Sud, les contrats d’achat d’électricité (CAE) des projets Koruson 1. Ces projets comprennent les trois parcs éoliens de Coleskop, San Kraal et Phezukomoya, chacun doté d'une capacité de 140 MW, installés dans les provinces des Cap Nord et du Cap-Oriental. Ils ont été attribués à la filiale du groupe EDF en octobre 2021 dans le cadre d’un appel d’offres du Programme d’approvisionnement des producteurs indépendants d’énergie renouvelable (REIPPPP) en Afrique du Sud. Les CAE ont été signés avec le ministère sud-africain de l’Énergie et des Ressources minérales. La production d’EDF Renouvelables sera vendue à Eskom sur une période de 20 ans. La filiale du groupe EDF a signé pour la construction d'un poste principal de transport (MTS) à Koruson. Le Groupe est aussi présent au Cameroun où il cherche des financements pour l’aménagement d’un barrage hydroélectrique à Kikot, sur le fleuve Sanaga. L’électricien compte mobiliser 991 millions d’euros dans ce projet de centrale hydroélectrique d’une capacité située entre 420 MW et 550 MW.

21 oct. 2022 afrik21.africa, 10/10/2022

Afrique : 74 millions de dollars pour fournir de l’énergie solaire aux entreprises

La société d’investissement norvégienne Empower New Energy a levé 74 millions de dollars auprès d’un consortium d’investisseurs à impact pour financer le développement de ses activités en Afrique. Empower New Energy est soutenue par le Fonds d’investissement norvégien pour les pays en développement (Norfund) et la société d’investissement Janeiro Energy AS. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une mobilisation financière dirigée par le gestionnaire de Climate Investor One (CIO), Climate Fund Managers (CFM). Ces fonds vont permettre à Empower de fournir de l’énergie solaire à plus de 50 entreprises sur le continent. L’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad) et le Fonds pour l’énergie durable en Afrique (Sefa), un mécanisme de financement géré par la BAD, sont également impliqués dans la mise en place de la plateforme d’investissement d’Empower. Grâce à cette dernière, la société va pouvoir investir 100 millions de dollars supplémentaires via des prêts d’ici 2025. Ces investissements permettront de développer 150 MW de projets solaires qui produiront chaque année 249 GWh d’électricité propre. « Dans une grande partie de l’Afrique, les entreprises ont tendance à payer l’électricité 25 à 50% plus cher qu’ailleurs dans le monde », note Terje Osmundsen, fondateur et PDG d’Empower New Energy. Pour renforcer sa démarche écoresponsable, l’entreprise norvégienne prévoit de verser 1% des revenus générés par les projets à un programme de développement communautaire.

Techniques et innovations

21 oct. 2022 h2-mobile.fr, 11/10/2022

Des chercheurs ont converti un moteur diesel à l'hydrogène

Dirigée par le professeur Shawn Kook, une équipe d’ingénieurs de l’UNSW de Sydney vient de mettre au point un moteur bicarburant hydrogène/diesel. Grâce à cette invention, les émissions de CO2 de ces moteurs sont réduites à 85,9%. Il a fallu 18 mois à ces chercheurs pour développer le système d’injection directe d’hydrogène et de diesel qui permet aux moteurs diesel existants de fonctionner à 90% d’hydrogène et à 10% de gasoil. La technique est basée sur deux systèmes de contrôle du calage indépendants : l’un pour l’injection du diesel et l’autre pour celle de l’hydrogène. Elle permet une optimisation de l’efficacité tout en offrant un équilibre pour les émissions de CO2 et le risque d’émissions de NOx. Alors que la réduction des émissions de gaz à effet de serre semble être la plus délicate chez les secteurs industriels et miniers, ces derniers disposent d’infrastructures d’approvisionnement en hydrogène et la mise en place de ce système pourrait être facilité. Estimant qu’ils attireront rapidement des investisseurs, les chercheurs prévoient de commercialiser ce système au cours des deux prochaines années.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

03 fév. 2023
International

Revue de presse du 03 fév.

A la une : Secteur de la construction : des solutions pour réduire les émissions de CO2

27 jan. 2023
International

Revue de presse du 27 jan.

A la une : Afrique de l’Ouest : 288 millions d’euros pour développer l’énergie solaire

20 jan. 2023
International

Revue de presse du 20 jan.

A la une : Empreinte environnementale du numérique : les données froides encombrent les systèmes de stockage des entreprises

Voir toutes les revues de presse