International

Revue de presse

21 sep. 2018

Partager :

Economies d'énergie et émissions carbone

21 sep. 2018 france24.com , 12/09/18

Le data center de Luleå, un modèle pour l’écologie digitale

Pour les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), les immenses data centers sont un problème non seulement en raison de leur importante consommation d’énergie, mais aussi de leur nécessaire refroidissement. C’est la raison pour laquelle Facebook a opté pour un centre placé dans le cercle polaire, plus précisément à Luleå, en Suède. Grâce à une douzaine de stations hydro-électriques environnantes, d’immenses ventilateurs ainsi alimentés en énergie renouvelable permettent d’acheminer l’air extérieur, à -50° c, à l’intérieur du bâtiment. « L'ensemble est 10 % plus efficace et consomme 40 % d'énergies en moins par rapport aux data center traditionnels » précisait alors Mark Zuckerberg. Engagés dans l’écologie digitale, ces nouvelles infrastructures, à l’instar du data center sous-marin de Microsoft, permettent aux GAFAM d’utiliser intelligemment l’environnement naturel pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Tendances et acteurs

21 sep. 2018 novethic.fr , 16/09/18

Le mouvement Divest-Invest s’amplifie

Lancé il y a 7 ans dans le campus de l’Université de Philadelphie afin que cette dernière retire son argent placé dans les énergies fossiles, l’initiative Divest-Invest a progressivement converti diverses institutions, associations et fondations, et même un Etat, l’Irlande, à cette démarche. La semaine du 16 septembre, New-York et Londres ont rejoint le mouvement : la première en retirant 5 milliards de dollars à plus de 190 entreprises, tandis que la seconde prévoit, via la London Fund Pension Authority, de céder ses réserves de combustibles fossiles. Ainsi, près de 1 000 investisseurs institutionnels, détenant 6 240 milliards de dollars d’actifs, ont cessé de financer les énergies fossiles selon l’association 350.org à l’origine du mouvement. May Boeve, directeur exécutif, estime ainsi que « l'année 2018 a été une année décisive pour le mouvement ». Divest-Invest espère désormais atteindre la barre des 10 000 dollars d’actifs d’ici 2020, et appellent les investisseurs à se retirer des entreprises non engagées dans la transition énergétique d’ici-là, tout en investissant eux-mêmes 5 % de leur portefeuille dans la transition énergétique. Afin de faire fructifier leurs actions, le mouvement appelle les investisseurs à réinvestir dans les énergies renouvelables l’argent ainsi retiré.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

21 fév. 2020
International

Revue de presse du 21 fév.

A la une : Des chercheurs américains mettent au point des panneaux solaires opérationnels la nuit

07 fév. 2020
International

Revue de presse du 07 fév.

A la une : Mise en service d’un nouveau parc éolien par EDF Renouvelables et SITAC en Inde

31 jan. 2020
International

Revue de presse du 31 jan.

A la une : L’Afrique de l’Est produit-elle trop d’électricité ?

Voir toutes les revues de presse