International

Revue de presse

20 déc. 2019

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

20 déc. 2019 latribune.fr, 13/12/2019

Un groupe d’experts de l’ONU appelle à lutter contre le gaspillage des matériaux

À l’occasion de la COP25, le Groupe International d’Experts sur les Ressources (GIER) a publié le 11 décembre 2019 un Résumé pour les Décideurs appelant à économiser les matériaux utilisés dans la construction et l’industrie automobile. Le groupe d’experts scientifiques indépendants institué par l’ONU en 2007 demande aux pays d’inscrire dans leurs Contributions Déterminées au niveau National des « mesures d'atténuation explicites ». L’enjeu est de taille puisqu’entre 1995 et 2015, les émissions de gaz à effet de serre liées à la production de métaux, bois, minéraux et plastiques ont augmenté de plus de 100%. Or, une meilleure gestion des matériaux utilisés dans la construction d’édifices résidentiels ou dans la fabrication d’automobiles permettrait de réduire les émissions carbonées de 25 gigatonnes entre 2016 et 2060. Pour y parvenir, les experts du GIER préconisent que « les pays créent des environnements politiques et des incitations favorables ». La certification des bâtiments, les marchés publics écologiques, les taxes sur les matériaux vierges, les règlements exigeant un certain pourcentage de contenu recyclé, ou encore la suppression des subventions sur les matériaux vierges font partie des mesures recommandées par les scientifiques.

Economies d'énergie et émissions carbone

20 déc. 2019 actu-environnement.com, 10/12/2019

La Banque mondiale institue un partenariat pour une tarification du carbone

Le 10 décembre 2019, la Banque mondiale a profité de la COP25 pour annoncer à Madrid la mise en place d’un partenariat international. Celui-ci permettra aux pays de « concevoir, piloter et mettre en œuvre une tarification du carbone et des instruments de marché ». Ainsi que l’a affirmé Laura Tuck, vice-présidente du développement durable à la Banque mondiale : « des instruments de tarification du carbone bien conçus peuvent être un élément transformateur de la boîte à outils pour l'action climatique. Plus de la moitié des pays du monde réfléchissent à la manière dont la tarification du carbone peut les aider à atteindre leurs objectifs climatiques ». Doté de 250 millions de dollars, le partenariat devrait entrer en vigueur en juillet 2020. Il assistera les partenaires dans la mise en œuvre de l’article 6 de l’Accord de Paris qui concerne les mécanismes de marchés de crédits carbone. Pour mémoire, le rapport Stern-Stiglitz recommandait en 2017 un prix du carbone de 40 à 80 dollars la tonne d'ici 2020, et de 50 à 100 dollars la tonne en 2030.

Tendances et acteurs

20 déc. 2019 lemondedelenergie.com, 10/12/2019

Le poids déterminant des choix énergétiques africains sur le réchauffement climatique

À l’heure actuelle, si le continent africain abrite 17% de la population mondiale, il n’est responsable que de 4% des émissions carbonées de la planète. En effet, près de deux tiers des Africains n’ont aujourd’hui pas accès à l’électricité. Ce qui a conduit, à l’occasion des débats tenus à Madrid lors de la COP25, Mohamed Adow, dirigeant du think tank Power shift Africa et vétéran des négociations climatiques à l’ONU, à déclarer : « les Africains ne sont pas responsables du début de l’histoire dans la crise climatique, mais ils vont avoir un grand impact sur la manière dont elle va se terminer. Le continent est sur le point de basculer vers une voie de développement qui peut soit être propre, soit basée sur les énergies fossiles ». Ce qu’a confirmé Tosi Mpanu Mpanu, négociateur pour la République démocratique du Congo : « si nous devons vivre dans un monde où le réchauffement est contenu à 1,5°C, l’Afrique a un rôle à jouer ». L’Egypte illustre aujourd’hui les contradictions que connaît le continent sur le plan énergétique : alors que s’y achève la construction de la plus grande ferme solaire au monde, la Chine finance en parallèle une gigantesque centrale à charbon dans la zone de Hamrawein. Pour Mohamed Adow, « l’ONU doit inciter l’Afrique à rester sur une voie propre ».

20 déc. 2019 caradisiac.com, 10/12/2019

Voitures électriques et véhicules autonomes : un engouement très variable

Selon une étude réalisée par un cabinet de conseil britannique, Chinois, Européens et Américains appréhendent de manière très différente le développement des voitures électriques et des véhicules autonomes. Seulement un Américain sur deux se dit prêt à acheter une voiture électrique contre 90% des Chinois. En Europe, cette proportion varie entre 64 et 77% selon les pays. 96% des Chinois se disent par ailleurs favorables au développement de la voiture autonome quand plus d’un tiers des Européens le juge inquiétant. Autre enseignement de cette étude, seuls 10% des Chinois tiennent absolument à posséder leur propre voiture, une grande majorité d’Américains et d’Européens refusent au contraire d’opter pour l’autopartage.

Techniques et innovations

20 déc. 2019 sciencepost.fr, 12/12/2019

Le premier avion électrique destiné à des vols commerciaux a effectué son vol inaugural

Fruit de la collaboration entre l’entreprise d’ingénierie américaine magniX et la compagnie aérienne canadienne Harbour Air, le premier hydravion entièrement électrique a effectué un vol test à Vancouver au Canada. Destiné à effectuer des vols commerciaux, cet avion peut transporter jusqu’à six passagers. Son autonomie est de 160 km ce qui est amplement suffisant pour les distances qu’il aura à couvrir. Moins polluant que les avions traditionnels, il permettra également à la compagnie aérienne de réaliser de substantielles économies de maintenance car « les moteurs électriques nécessitent considérablement moins d’entretien » comme l’explique Roei Ganzarski, président de magniX. Harbour Air entend désormais équiper ses 40 hydravions de moteurs électriques, magniX souhaitant pour sa part perfectionner son moteur et en concevoir d’autres permettant aux avions de jouir d’une plus grande autonomie.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

17 jan. 2020
International

Revue de presse du 17 jan.

A la une : Vers un monde fonctionnant exclusivement grâce aux énergies renouvelables

10 jan. 2020
International

Revue de presse du 10 jan.

A la une : Plus de la moitié des véhicules vendus seront électriques ou hybrides en 2030

13 déc. 2019
International

Revue de presse du 13 déc.

A la une : EDF s’apprête à construire la plus grande centrale biomasse d’Afrique de l’Ouest

Voir toutes les revues de presse