International

Revue de presse

13 mar. 2020

Partager :

Economies d'énergie et émissions carbone

13 mar. 2020 lemonde.fr, 09/03/2020

Le secteur électrique voit ses émissions mondiales de CO2 reculer de 2% en 2019

Le groupe de réflexion Ember, basé à Londres, a indiqué dans son bilan publié le 9 mars 2020 que pour la première fois depuis 1990, les émissions mondiales de CO2 du secteur électrique ont baissé de 2% en 2019. Ce résultat s’explique en grande partie par la réduction de 3% des émissions liées à la production d’électricité issue du charbon. Ce rapport vient ainsi corroborer les observations faites par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui, en février, relevait déjà une stagnation des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur de l’énergie due à la baisse des émissions liées à la production d’électricité. L’effondrement du charbon est ainsi notoire au sein de l’Union européenne (-24%) et aux États-Unis (-16%). En Chine cependant, la production a progressé de 2% en 2019, faisant d’elle la responsable de la moitié des émissions globales liées à cette énergie. Selon les experts d’Ember, « des progrès ont lieu en termes de baisse de production de charbon, mais ils sont totalement insuffisants au regard de l’urgence à atteindre les objectifs pour le climat, particulièrement en Asie ».

Energies renouvelables

13 mar. 2020 20minutes.fr, 07/03/2020

Les tuiles solaires de Tesla bientôt disponibles en Europe

Le Solar Roof, système de tuiles photovoltaïques de Tesla, peut désormais être précommandé sur la version française du site internet de l’entreprise. Pour ce faire, les clients français doivent indiquer leurs coordonnées ainsi que le nombre de batteries Powerall qu’ils souhaitent pour stocker l’énergie produite. Annoncé en Europe et en Chine depuis 2016, Elon Musk a précisé que l’installation serait « commercialisée courant 2020 sur le marché européen ». Rien n’indique toutefois quand les tuiles seront réellement disponibles. Si aux États-Unis la troisième déclinaison de cette innovation a obtenu le feu vert des autorités locales, Tesla indique que « les classements équivalents valables dans les autres marchés sont en cours de développement ». Comparée aux tuiles traditionnelles, le site de l’entreprise met en avant la supériorité du Solar Roof en termes de solidité, évoquant « une fiabilité affranchie du réseau » du fait des batteries permettant d’utiliser « à tout moment » l’énergie stockée au cours de la journée. Quant aux cellules photovoltaïques invisibles, elles offrent une flexibilité certaine dans l’utilisation des installations solaires.

13 mar. 2020 vivafrik.com, 02/03/2020

Projet Ruzizi III : Signature de l’accord pour le démarrage des travaux préparatoires

L’accord de démarrage des travaux préparatoires liés au projet hydroélectrique de Ruzizi III a été signé le 27 février 2020 à Bujumbura au Burundi. Ce projet hydroélectrique permettra une production d’électricité à partir de la rivière Ruzizi et bénéficiera à une population estimée à 30 millions de personnes, dont 6% seulement ont accès à l’électricité actuellement. La production sera partagée à parts égales entre la République démocratique du Congo, le Burundi et le Rwanda, qui ont travaillé plus de dix ans avec la Banque européenne d’investissement (BEI), l’Union européenne et les bailleurs de fonds pour la mise en œuvre de ce projet. Selon Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, « l’accord conclu ce jour témoigne de l’engagement ferme de l’Union européenne à soutenir les énergies renouvelables en Afrique et à mobiliser l’appui d’investisseurs privés en faveur du développement durable ». Pour l’Union européenne, « le projet de Ruzizi III est en quelque sorte l’équivalent africain du pacte vert pour l’Europe ». Le ministre des Finances du Burundi et des représentants de la BEI ont par ailleurs signé un accord portant sur le versement d’une aide non-remboursable de 9,1 millions d’euros pour le démarrage des travaux préparatoires. Cette signature intervient après celle du ministre rwandais des Finances et du consortium privé IPS/SN Power en janvier 2020. Cette aide sera mise à disposition par l’UE par le biais du Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures. La BEI en assurera la gestion.

Tendances et acteurs

13 mar. 2020 lematin.ma, 06/03/2020

Le Maroc inaugure son système de stockage d’énergie thermique

Un système de stockage d’énergie thermique a été inauguré le 5 mars 2020 au complexe solaire Noor Ouarzazate, en présence de Mustapha Bakkoury, président directeur général de Masen, Niklas Kebbon, ambassadeur de Suède au Maroc, et Bo Dankis, président du conseil d’administration de la société Azelio. Ce projet de recherche conjoint entre le groupe Masen et l’entreprise suédoise Azelio a pour objectif principal d’apporter des solutions innovantes dans le domaine du stockage de l’énergie solaire. Selon Mustapha Bakkoury, la question du stockage de l’énergie solaire constitue un réel enjeu pour le groupe Masen, en témoignent les projets déjà réalisés Noor I, II et III. Pour Niklas Kebbon, ambassadeur de Suède au Maroc, ce projet représente une solution adaptée aux petites unités agricoles ou minières situées dans des régions où le réseau électrique est limité voire inexistant. Bo Dankis a également salué l’inauguration de ce complexe et indiqué que la question du stockage de l’électricité issue des énergies renouvelables représentait un des aspects les plus importants de la recherche et du développement menés par la société Azelio. En 2018 déjà, les deux groupes avaient signé un accord de coopération pour le développement d’un système de stockage d’énergie thermique au Maroc.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

03 avr. 2020
International

Revue de presse du 03 avr.

A la une : Focus sur la filière éolienne internationale

27 mar. 2020
International

Revue de presse du 27 mar.

A la une : Un générateur d’électricité fonctionnant grâce à des gouttelettes de pluie

20 mar. 2020
International

Revue de presse du 20 mar.

A la une : Les énergies renouvelables prennent le pas sur le charbon

Voir toutes les revues de presse