International

Revue de presse

12 fév. 2021

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

12 fév. 2021 lemondedelenergie.com, 02/02/2021

Climat : la Chine lance le plus gros marché carbone

L’agence de presse officielle Chine nouvelle a annoncé l’entrée en vigueur du marché du carbone chinois. Initialement prévu pour 2017, ce marché est appelé à devenir le plus important au niveau mondial en raison de la taille de l’économie chinoise. Visant à réduire les émissions de CO2 de la Chine, ce dispositif donne aux autorités provinciales la possibilité de fixer des quotas pour les centrales thermiques et aux entreprises celle de s’échanger des droits d’émissions. Les centrales concernées par ce dispositif, au nombre de deux mille environ, sont celles qui rejettent plus de 26 000 tonnes de gaz à effet de serre par an. Un certain nombre d’acteurs restent cependant sceptiques quant à l’efficacité d’un tel marché dans la mesure où les centrales chinoises sont encore alimentées par le charbon à hauteur de 60%. Selon Lauri Myllyvirta, du Centre de recherche sur l’énergie et l’air pur (CREA), « la Chine poursuit des objectifs ambitieux en matière d’énergie propre » mais « le marché du carbone dans sa forme actuelle ne va pas jouer un rôle majeur dans la concrétisation de ces ambitions ». D’après Zhang Jianyu, vice-président pour la Chine de l’association écologiste américaine Environmental Defense Fund, une autre limite de ce dispositif concerne les amendes jugées trop faibles pour convaincre les entreprises de déployer des efforts pour respecter leurs quotas d’émissions.

Energies renouvelables

12 fév. 2021 afrik21.africa, 04/02/2021

Côte d'Ivoire : l’AFD et l’UE financent les projets verts des entreprises

L’Agence Française de Développement (AFD) vient de signer une convention de financement avec l’Union européenne et la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI). Doté d’une enveloppe de plus d’un million d’euros, ce partenariat vise à accompagner les entreprises ivoiriennes dans la mise en place de leurs projets verts. Selon l’AFD, « le programme d’assistance technique, financé par l’Union européenne, vise notamment à accompagner les promoteurs privés d’investissements et à mener des actions de sensibilisation et de formation auprès des différents publics d’investisseurs potentiels et du reste de l’écosystème ivoirien ». Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Sunref et permettra à l’AFD de travailler en partenariat avec un certain nombre de banques locales à l’instar de la Société générale Côte d’Ivoire (SGCI). Pour Jean-Marie Ackah, président de la CGECI, « les entreprises membres de la CGECI et les entreprises ivoiriennes, en général, ont un réel besoin d’accompagnement pour réussir leur transition énergétique. C’est la raison pour laquelle, le patronat ivoirien a choisi de s’engager dans la mise en œuvre au profit du secteur privé, de projets d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable ». Outre la Côte d’ivoire, l’AFD a également étendu son programme aux entreprises namibiennes.

12 fév. 2021 armenews.com, 08/02/2021

Arménie : le centre de traitement de données d’Unibank passe à l’énergie solaire

Le centre de traitement de données d’Unibank (DPC) fonctionnera désormais à l’aide de panneaux solaires. Alimenté par cette nouvelle source d’énergie, le DPC contribuera à la réduction de l’empreinte carbone de la banque et favorisera également l’autonomie du complexe. Comme l’explique Mesrop Hakobyan, président du conseil d’administration d’Unibank, « nous nous intéressons depuis longtemps aux perspectives de remplacement des sources d’énergie traditionnelles. Il s’agit d’une tendance mondiale soutenue également par notre équipe. Nous nous sentons responsables envers les générations futures et nous nous efforçons de garantir que nos activités ne contribuent pas au changement climatique. Dans le cadre de notre responsabilité sociale d’entreprise, nous continuerons à investir dans des projets verts, réduisant ainsi l’impact négatif sur l’environnement ». Le choix du recours à l’énergie solaire s’explique également par le taux d’ensoleillement en Arménie, 1,7 fois supérieur à la moyenne européenne. Grâce à l’énergie solaire, le DPC bénéficiera d’une alimentation énergétique distincte du réseau électrique de la ville, qui le mettra à l’abri de toute coupure.

12 fév. 2021 agenceecofin.com, 05/02/2021

Kenya : Lancement d’un appel d’offres pour la rénovation de 23 mini-réseaux

La Kenya Power and Lighting Company (KPLC) lance un appel d’offres pour la rénovation de 23 mini-réseaux fonctionnant pour la plupart au diesel. Dans le cadre de ce projet, un mini-réseau sera converti en installation hybride, un autre en mini-réseau éolien et les 21 mini-réseaux restants seront alimentés par l’énergie solaire. Dans le cadre de cet appel d’offres, les travaux seront répartis en plusieurs lots. Les entreprises intéressées doivent déposer leurs candidatures d’ici le 2 mars 2021, auprès de la KPLC. Ce projet bénéficie d’un financement de l’Agence Française de Développement (AFD) et s’inscrit dans le cadre d’un programme gouvernemental visant à valoriser les énergies renouvelables au Kenya.

Tendances et acteurs

12 fév. 2021 Gaz-mobilite.fr, 07/02/2021

Le géant Amazon verdit sa flotte de camion

Le géant de la vente en ligne Amazon a annoncé l’achat de plusieurs camions roulant au gaz naturel aux Etats-Unis. Cette opération s’inscrit dans la stratégie de développement durable de la marque qui souhaite réduire l’impact environnemental de sa flotte. Les poids lourds représentent 20% des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis. Alors que ses ventes en ligne ont connu une croissance de 38% en 2020, le géant du e-commerce aurait commandé plus de 700 camions roulant au gaz de naturel de classe 6 (9-12 tonnes) et 8 (> 14 tonnes) pour réduire ses émissions. « Amazon est ravi d’introduire de nouvelles solutions durables pour le transport de marchandises et travaille sur le test d’un certain nombre de nouveaux types de véhicules, notamment électriques, au GNC et autres », a annoncé la société dans un communiqué de presse. Ces nouveaux camions viennent s’ajouter aux 1 000 fourgonnettes électriques commandées par Amazon en 2019.

12 fév. 2021 Automobile-propre.com, 03/02/2021

La Corée du Sud va déployer un grand nombre de bornes de recharge

Le gouvernement sud-coréen a annoncé l’installation de 3 000 nouvelles bornes de recharge, dont 2 280 sur des parcs équipés d’installations de service express, d’ici fin 2021. La réalisation de cet objectif passe par le soutien des opérateurs privés. L’Etat prévoit l’installation de 289 nouveaux sites de recharge sur des sites privés accessibles aux automobilistes, ainsi que d’autres parcs de recharge sur les parkings de supermarchés et différents endroits publics. Les constructeurs sud-coréens Hyundai et Kia ont pour leur part annoncé le lancement de nouvelles voitures électriques disposant de systèmes de charge de grosse capacité. Hyundai a prévu d’installer 3 000 nouvelles stations de recharge et de créer un réseau de plus de 12 000 bornes d’ici fin 2021. 450 stations de ravitaillement en hydrogène devraient être créées par le constructeur d’ici 2025, dont 72 verront le jour dès cette année. Le gouvernement sud-coréen a introduit une loi pour obliger les propriétaires à installer des bornes de recharge dans les bâtiments neufs à partir de 2022. Désormais, les automobilistes bénéficient de subventions à l’achat pour les voitures électriques fabriquées sur le territoire national, une annonce qui a entraîné une baisse des ventes des modèles commercialisés par les concurrents étrangers comme Tesla, Audi ou Mercedes.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

26 fév. 2021
International

Revue de presse du 26 fév.

A la une : Climat : le retour officiel des USA dans l’Accord de Paris

19 fév. 2021
International

Revue de presse du 19 fév.

A la une : Chine : très fort essor des ventes de véhicules électriques

05 fév. 2021
International

Revue de presse du 05 fév.

A la une : Togo : construction d’un site de valorisation énergétique des déchets

Voir toutes les revues de presse