International

Revue de presse

11 sep. 2020

Partager :

Production d'énergie

11 sep. 2020 lemondedelenergie.com, 03/09/2020

Les énergies solaire et éolienne ont progressé en 2019, le charbon également

D’après un rapport de BloombergNEF, les énergies solaire et éolienne ont représenté 67% des installations de production électrique au cours de l’année 2019. A elle seule, l’énergie solaire a représenté près de 45% des nouvelles installations dans le monde. Cette montée en puissance du solaire s’explique par la chute de son coût d’installation, ce qui a permis de raccorder 118 GW supplémentaires en 2019. Le solaire, qui représentait 0,16% de l’électricité mondiale il y a dix ans, en représente aujourd’hui 2,7% pour une capacité totale de 644 GW. Elle s’impose comme la quatrième source d’électricité au monde, devant l’éolien, mais toujours loin derrière le charbon, le gaz et les barrages hydrauliques. De fait, le charbon a également progressé en 2019, avec 39 GW de capacités supplémentaires, contre seulement 19 GW supplémentaires en 2018. Cette progression est principalement liée aux choix énergétiques des pays les moins développés contraints de faire appel à cette énergie pour leur production d’électricité. « Le charbon représente toujours une part importante à savoir 29% de la capacité installée dans le monde et 35% de toute l’énergie produite l’année dernière. Il y a beaucoup de travail à faire pour remplacer cette capacité », résume Luiza Demoron, analyste à BloombergNEF.

Energies renouvelables

11 sep. 2020 connaissancedesenergies.org, 01/09/2020

Des batteries géantes voient le jour en Californie

La Californie accueille actuellement de gigantesques projets de stockage d’électricité. Dans la ville de San Diego, LS Power déploie notamment le plus grand système de stockage par batterie lithium-ion au monde, capable de stocker jusqu’à 1 000 MWh d’électricité. Ces batteries se chargeront pendant les pics de production solaire et les heures creuses de consommation. LS Power n’en est pas à son coup d’essai, l’entreprise construisant de nombreuses autres installations de stockage par batterie en Californie comme dans le reste du pays. Bien d’autres acteurs travaillent sur de grands projets de stockage, permettant demultiplier par 6 la capacité cette année. La Californie a un besoin urgent de capacités de stockage, la surconsommation d’énergie liée aux fortes chaleurs entraînant fréquemment d’importantes coupures d’électricité. Cet Etat a par ailleurs pour objectif d’atteindre 100% d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2040, le développement des stations de stockage s’imposant dès lors comme une nécessité.

11 sep. 2020 Mediaterre.org, 03/09/2020

L’énergie solaire, facteur d’émancipation des femmes maliennes

En 2016, le rapport de Production Energétique avait souligné que seul 35% de la population au Mali avait accès à l’électricité. A cela s’ajoute 80% des besoins énergétiques couverts par l’utilisation de la biomasse, aux effets environnementaux néfastes pour le pays. C'est pourquoi, le PENRAF (Promotion des énergies nouvelles et renouvelables pour l’avancement de la femmea mis en place un projet qui positionne les femmes au cœur de la production, de la consommation et de la gestion de l’énergie au Mali. Le programme prévoit d’une part, de promouvoir les sources d’énergies renouvelables, grâce à l’installation d’éclairage solaire, de système de séchage et d’eau chaude, ainsi que de plates-formes énergétiques multiservices. L’ensemble du processus est géré par des femmes, spécialement formées à la gestion des revenus et à l’exploitation des systèmes d’énergies renouvelables. Ce projet, initié en 2003, s’inscrit dans la volonté du Ministère de l’Energie et de l’Eau malien d’intégrer les femmes dans la gestion des technologies renouvelables et de développer en même temps les énergies vertes au Mali. Le développement de l’énergie solaire a depuis fait ses preuves : non content de participer à la croissance économique du pays, son déploiement a permis l’augmentation de la productivité agricole et le renforcement des moyens de subsistance des populations locales, le tout, en mettant l’accent sur l’importance du rôle des femmes dans ce cercle vertueux. Le Mali est sur la bonne voie pour répondre aux Objectifs de Développement Durable 2030, en misant sur des initiatives de développement social, économique et environnemental.

Tendances et acteurs

11 sep. 2020 pv-magazine.fr, 04/09/2020

La Suède s’engage à investir 12 millions de dollars dans l’off grid en Afrique subsaharienne

Par l’intermédiaire de Swedfund, l’institution financière de développement du gouvernement suédois, la Suède va investir 12 millions de dollars dans le développement de capacité off grid en Afrique subsaharienne. L’électricité off grid (ou hors réseau) désigne les solutions qui permettent l’accès à l’électricité aux zones n’étant pas reliées à un réseau national. L’investissement de la Suède permettra d’accroître la production d’énergie renouvelable et d’augmenter l’accès à l’électricité dans une région où plus de la moitié de la population n’en bénéficie pas. L’investissement de Swedfund se matérialisera par un engagement de dette envers le Fonds de transformation de l’énergie solaire. Ce fond, géré par SunFunder, spécialiste du secteur basé au Kenya, utilisera l’argent pour accorder des prêts aux entreprises actives dans le domaine de l’énergie solaire off grid. Créé en 2012, SunFunder se concentre sur les projets d’électricité off grid en Asie et en Afrique subsaharienne où il a accordé plus de 100 millions de dollars de financement à plus de 50 entreprises solaires hors réseau. Ces financements ont permis d’améliorer l’accès à l’électricité pour plus de 7 millions de personnes et de réduire les émissions de CO2 de plus de 700 000 tonnes par an.

11 sep. 2020 journalauto.com, 03/09/2020

Amazon commande 1 800 utilitaires électriques pour rouler vert en Europe

Dès 2020, 1 800 utilitaires électriques commandés par Amazon à Mercedes-Benz Vans vont prendre la route en Europe. Cette commande participe à l’objectif de neutralité carbone que le géant américain s’est fixé à l’horizon 2040. Parmi ces 1 800 utilitaires, on compte 600 eVito et 1 200 eSprinter. Le eVito a une autonomie de 150 km, l’eSprinter pouvant quant à lui rouler 157 km sans recharge et emporter une charge utile de 891 kg. « L’ajout de 1 800 véhicules de livraison électriques s’inscrit dans le cadre de notre parcours visant à bâtir la flotte de transport la plus durable au monde », a déclaré Jeff Bezos, le fondateur et PDG d’Amazon. « Avec l’eVito et l’eSprinter, nous avons dans notre portefeuille des utilitaires légers électriques parfaitement adaptés, en termes d’équipements et d’autonomie, aux exigences du secteur des services de messagerie, de courrier express et de livraison de colis sur le dernier kilomètre », a pour sa part commenté Marcus Breitschwerdt, directeur de Mercedes-Benz Vans.

11 sep. 2020 lefigaro.fr, 06/09/2020

EDF accélère son développement sur le continent africain

Présent en Afrique depuis 50 ans, EDF continue à multiplier les projets sur le continent. Au Cameroun, le géant français de l’énergie construit un barrage sur le fleuve Sanaga d’une capacité de 420 MW. Au Cameroun toujours, EDF a signé en novembre 2019 un contrat pour l’exploitation d’un autre barrage de 450 MW sur le site de Kikot. Ces deux projets produiront à eux deux 30% des besoins en électricité du pays et coûteront 1 milliard d’euros chacun. Ils témoignent des ambitions d’EDF qui souhaite doubler sa capacité mondiale en énergies renouvelables entre 2015 et 2030, et tripler son activité hors d’Europe sur la même période. Déjà implanté sur l’ensemble du continent, de l’Afrique du Sud au Maroc, que ce soit dans l’hydraulique, le solaire, la biomasse ou le nucléaire, EDF bénéficie d’une expérience et d’un savoir-faire réputé en Afrique. La présence d’EDF sur un projet rassure les investisseurs qui financent en moyenne 75% des projets, le reste étant à la charge d’EDF et de ses partenaires. De nombreux pays africains ont de grandes ambitions en matière de production d’électricité, particulièrement renouvelable. Effectivement, « environ 640 millions d’Africains n’ont toujours pas accès à l’électricité. Dans beaucoup de pays, les réseaux sont de mauvaise qualité, les coupures et interruptions fréquentes, les installations hydrauliques anciennes », explique Valérie Levkov, directrice Afrique et Moyen-Orient chez EDF.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

18 sep. 2020
International

Revue de presse du 18 sep.

A la une : Des panneaux solaires transparents pour demain ?

04 sep. 2020
International

Revue de presse du 04 sep.

A la une : Singapour lance la construction d’une centrale solaire flottante géante

31 juil. 2020
International

Revue de presse du 31 juil.

A la une : USA : 15 Etats veulent électrifier l’ensemble de leur flotte de transport routier d’ici 2050

Voir toutes les revues de presse