International

Revue de presse

06 sep. 2019

Partager :

Energies renouvelables

06 sep. 2019 atlasinfo.fr , 14/08/2019

Le rôle croissant du Maroc sur le marché des énergies renouvelables

Au cours des dix dernières années, le Maroc a fait le choix stratégique d’investir massivement dans les énergies renouvelables et de réduire sa dépendance aux énergies fossiles. Le Royaume s’est fixé l’objectif très ambitieux de porter à 42% la part d’énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici 2020 et à 52% à l’horizon 2030. Lancé en 2009, le modèle marocain de production d’énergie photovoltaïque vise à atteindre 2 000 MW et participe à la baisse des émissions de gaz à effet de serre. Le Roi Mohammed VI a fait de la politique climatique une priorité au niveau national et international. Le Maroc œuvre en effet au sein de la communauté internationale pour sensibiliser les Etats aux conséquences du dérèglement climatique et les convaincre d’aider les pays d’Afrique à lutter contre le réchauffement.

Tendances et acteurs

06 sep. 2019 lemondedelenergie.com , 05/08/2019

Diageo consacre près de 200 millions d’euros au développement durable

Acteur majeur du marché mondial des spiritueux, Diageo a annoncé son intention d’investir l’équivalent de 196 millions d’euros dans des projets de développement durable concernant onze brasseries installées dans sept pays africains. L’entreprise britannique mettra principalement l’accent sur le développement des énergies renouvelables et le recyclage des eaux usées. Elle entend notamment installer des chaudières à biomasse dans ses usines ougandaises et équiper ses brasseries kenyanes et ghanéennes de panneaux photovoltaïques. Cinq brasseries bénéficieront quant à elles d’infrastructures permettant la récupération, la purification et la réutilisation de l’eau, un investissement censé générer une économie annuelle de deux milliards de litres d’eau. « Nous pensons qu’il s’agit de l’un des investissements les plus ambitieux liés au changement climatique au sein du marché subsaharien », résume Ivan Menezes, directeur général de Diageo.

06 sep. 2019 usinenouvelle.com , 04/09/2019

EDF Renouvelables acquiert PowerFlex dans la Silicon Valley

EDF Renouvelables a annoncé le 3 septembre 2019 avoir finalisé le rachat de l’entreprise américaine PowerFlex Systems localisée à Los Altos. Située au cœur de la Silicon Valley, la firme évolue dans le secteur des technologies de recharge des véhicules électriques. Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’EDF Renouvelables qui vise à « accélérer le déploiement à grande échelle des infrastructures pour véhicules électriques aux États-Unis ». PowerFlex Systems s’est notamment distinguée en développant une technologie de réseau de recharge adaptatif. Comme l’a expliqué EDF Renouvelables dans un communiqué : « ce système permet d’optimiser la fourniture d’électricité aux véhicules électriques et de limiter, voire de supprimer, des investissements coûteux d’adaptation des réseaux électriques. Le réseau de charge adaptatif de PowerFlex gère ainsi la recharge en fonction de la demande des utilisateurs, de la charge d’énergie des bâtiments, ou de la production d’électricité sur site. ». Cette implantation d’EDF Renouvelables dans la Silicon Valley s’annonce particulièrement prometteuse car l’Etat de Californie ambitionne de compter cinq millions de véhicules électriques et d’atteindre trois cinquièmes d’énergies vertes dans son mix énergétique en 2030.

06 sep. 2019 lemondedelenergie.com , 13/08/2019

Le taux d’électrification mondial progresse

Le nombre de personnes n’ayant pas l’accès à l’électricité est passé de 1,2 milliards en 2010 à 840 millions en 2017. Le taux d’électrification a donc progressé de 6% sur la période pour atteindre 89% en 2017, 151 millions de personnes supplémentaires accédant à l’électricité chaque année, selon le rapport « Tracking SDG7 : the energy progress report 2019 ». Le Sustainable Developement Goal 7 (SDG7) est le 7ème objectif de développement durable (ODD) fixé par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2015. Il prévoit l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à coût abordable d’ici 2030. Le rapport met en évidence des progrès considérables réalisés en Inde, au Bangladesh, au Kenya et en Birmanie. Avec ses 573 millions de personnes privées d’électricité en 2017, l’Afrique subsaharienne souffre quant à elle du « plus grand déficit d’accès ». « Pour maintenir et accélérer le rythme des progrès, il faudra un engagement politique fort, une planification énergétique claire sur le long terme, une augmentation du financement privé et des incitations politiques et fiscales adéquates », selon les auteurs du rapport. D’après l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), atteindre le SDG7 nécessite d’investir chaque année jusqu’en 2030 : 55 milliards de dollars pour élargir l’accès à l’électricité, 700 milliards pour déployer les ressources renouvelables et 600 milliards pour améliorer l’efficacité énergétique.

06 sep. 2019 lesechos.fr, 19/08/2019

La révolution du stockage

Le marché du stockage de l’électricité devrait progresser de 16% par an et atteindre 27 milliards de dollars en 2030, puis 58 milliards en 2040, selon l’étude publiée par Bank of America Merril Lynch. Les experts prévoient qu’à terme 6% de la production mondiale sera stockée dans des batteries et que la capacité de stockage dépassera les 1 000 GW en 2040. Le développement de ce marché est directement lié à l’expansion des énergies renouvelables, le stockage permettant de lisser les pics de consommation. Le déploiement de cette technologie pourrait permettre de porter la part des renouvelables dans la production d’électricité de 10% actuellement à 60% en 2050. Le prix de batteries, qui selon BloombergNEF a déjà reculé de 85% entre 2010 et 2018, devrait encore baisser de moitié d’ici 2025. « Le prix des grosses batteries pour les compagnies d’électricité va passer de 360 dollars par kWh aujourd’hui à 170 dollars en 2030 » précise Yayoi Sekine, analyste chez BloombergNEF.

Techniques et innovations

06 sep. 2019 clubic.com , 18/08/2019

Des chercheurs américains réinventent la climatisation par la technique du rayonnement

Il s’agit d’une technique déjà expérimentée il y a plusieurs siècles auparavant par les Indiens et les Iraniens : le refroidissement par rayonnement, encore appelé refroidissement radiatif ou passif. Celui-ci repose sur le principe de l’échange thermique, une loi physique en vertu de laquelle le rayonnement d’un objet chaud se fera systématiquement en direction d’une surface plus froide. Grâce à ce procédé, Indiens et Iraniens parvenaient même à produire de la glace à partir de grands bassins en céramique. Aujourd’hui, le trio de scientifiques qui a cofondé SkyCool System entend s’appuyer sur cette technique ancestrale afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre autres que le CO2 induites par les systèmes de refroidissement. Comme l’explique l’un des trois co-fondateurs, Aaswath Raman : « la plupart des matériaux absorbent suffisamment de lumière solaire pour contrer ensuite l'effet du refroidissement. C'était ça, le grand défi. Vous ne pouviez pas rafraîchir en journée, au moment où vous en aviez le plus besoin ». Un panneau métallique a donc été conçu sur lequel est disposé un film conçu par SkyCool, qui réfléchit la lumière du soleil lorsque la température sous sa surface est de 5 à 10°C moindre à celle de l’air ambiant. Un système des plus prometteurs en ce sens qu’il est nettement moins énergivore que les procédés actuels de climatisation. Reste maintenant à améliorer la compétitivité de la technologie SkyCool. Ce en quoi Eli Goldstein, autre co-fondateur, se montre des plus confiants : « Nous avons cinq programmes-pilotes pour montrer comment le concept peut être appliqué au monde entier. Et nous recevons un grand intérêt du public ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

13 sep. 2019
International

Revue de presse du 13 sep.

A la une : En 10 ans, la production mondiale d’énergies renouvelables a quadruplé

02 aoû. 2019
International

Revue de presse du 02 aoû.

A la une : Etats-Unis : résultats encourageants pour la production d’électricité renouvelable

26 juil. 2019
International

Revue de presse du 26 juil.

A la une : Arabie Saoudite : accord sur le financement du projet éolien Dumat Al Jandal

Voir toutes les revues de presse