France

Revue de presse

31 jan. 2020

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

31 jan. 2020 latribune.fr, 21/01/2020

La nouvelle PPE met le cap sur l’éolien en mer

Le développement des énergies renouvelables figure au cœur de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). La deuxième version du texte qui vient d’être mise en consultation publique a rehaussé les objectifs fixés pour l’éolien offshore. Ils sont désormais de 5,2-6,2 GW en 2028 (au lieu de 4,7-5,2 GW précédemment). Ceux de l’éolien terrestre ont été quant à eux légèrement abaissés à 33,2-34,7 GW. Loin de tout catastrophisme, le président du Syndicat des énergies renouvelables (SER) considère ces nouvelles prévisions comme une manière de « compenser budgétairement la montée de l’éolien en mer ». L’association France énergie éolienne se félicite pour sa part que le secteur et les régions littorales disposent à présent d’un « calendrier clair » et appelle à une adoption rapide du texte. En matière de biogaz, la PPE n’a pas infléchi les volumes – une déception pour le SER – mais « la trajectoire du tarif d’achat des appels d’offres a été ajustée à la hausse ».

Energies renouvelables

31 jan. 2020 lemondedelenergie.com, 21/01/2020

Lancement du chantier éolien offshore de Saint-Nazaire

Les équipes des Chantiers de l’Atlantique ont découpé la première tôle de la sous-station électrique de 480 MW du parc éolien offshore de Saint-Nazaire le 9 janvier dernier. Cet équipement commandé par EDF Renouvelables et Enbridge Inc. a vocation à récolter l’énergie produite, avant de la transformer puis de l’injecter dans le réseau électrique français. Le poste de distribution sera établi à Prinquiau en Loire-Atlantique, ce qui nécessitera l’établissement d’une liaison électrique de 225 000 volts entre mer et terre. La livraison de ce poste de distribution et son raccordement aux éoliennes sont attendues pour 2022. Les Chantiers de l’Atlantique s’attèleront ensuite à la construction de trois autres structures similaires, destinées notamment aux parcs de Fécamp et de Courseulles-sur-Mer.

31 jan. 2020 euro-energie.com, 21/01/2020

L’hydrogène au cœur de la transition énergétique

La transition énergétique passera par l’hydrogène. Incontournable sur la voie de la décarbonation de l’industrie et des transports, cette source d’énergie représente aussi une opportunité à saisir pour développer une filière et un écosystème industriels. L’hydrogène présente de plus un grand intérêt pour parvenir à une réduction des émissions de gaz à effet de serre et à une amélioration de la qualité de l’air. Pour soutenir son développement, le gouvernement vient d’annoncer, dans le cadre du Pacte productif 2025, un programme de soutien à la filière qui intègrera les objectifs de la Stratégie nationale bas-carbone. En attendant, des appels à manifestation d’intérêt ont ou vont être lancés. En mai prochain, la Direction générale des entreprises passera quant à elle en revue les entreprises à fort potentiel qu’elle souhaiterait aider à changer d’échelle.

31 jan. 2020 lefigaro.fr, 23/01/2020

RTE met en test des batteries de stockage des surplus d’électricité renouvelable

La PPE (Programmation pluriannuel de l’énergie) prévoyant un fort développement des énergies renouvelables, le pilotage des sources d’énergies intermittentes comme l’éolien et le solaire constitue un sujet de préoccupation majeur pour RTE (Réseau de transport d’électricité). « Nous devons être capables d’assurer la même mission de service public avec un mix énergétique qui change. Il nous faut donc de la flexibilité », explique en effet le président de RTE François Brottes. Pour trouver le point d’équilibre entre l’offre et la demande, une des pistes avancées prévoit de stocker dans des batteries les surplus ponctuels et localisés d’énergies renouvelables afin de les injecter à un autre endroit du réseau, en utilisant d’autres batteries. Cette solution doit permettre de limiter les pertes énergétiques et d’éviter la construction de nouvelles lignes à haute tension. Un projet test baptisé « Ringo » sera lancé prochainement pour éprouver ce concept. Cette expérimentation durera jusqu’en 2025 et mobilisera 80 millions d’euros d’investissement.

Tendances et acteurs

31 jan. 2020 businessinsider.fr, 20/01/2020

22 entreprises françaises intègrent la « liste A » de la CDP

Les multinationales françaises n’ont pas à rougir de leur performance environnementale. Le 20 janvier, l’ONG britannique CDP a intégré 22 entreprises françaises dans sa « liste A » des 129 groupes les plus vertueux en matière de transparence et d’action contre le changement climatique. La France atteint ainsi le trio de tête des pays les mieux représentés, derrière le Japon (38) et les États-Unis (35). Pour le directeur général de CDP Europe, Steven Tebbe, la supériorité de la France sur ses voisins européens tient à sa législation « plus ambitieuse que celle des autres pays ». Il précise que les multinationales figurant dans la « liste A » « ne sont pas parfaites, mais elles prennent le lead pour changer l’économie et leur business model dans un contexte global concurrentiel ». Ces acteurs bénéficient de leur engagement, les entreprises les plus avancées en termes de performance environnementale réalisant apparemment les meilleures performances boursières.

31 jan. 2020 environnement-magazine.fr, 24/01/2020

Un Club pour les éco-entreprises franciliennes

À l’occasion de la création du Club Île-de-France Eco-entreprises, le 24 janvier dernier, le Pexe (réseau national de soutien au développement des PME de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) a rappelé que l’Ile-de-France concentrait un cinquième des éco-entreprises françaises. Le Club aura vocation à fédérer et soutenir les entreprises franciliennes spécialisées dans l’environnement et l’énergie et à promouvoir la filière. « Partout en France, les clusters et réseaux d’éco-entreprises réunis au sein du Pexe ont fait la preuve de leur capacité à accélérer le développement des filières au niveau territorial », a commenté l’organisation.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

07 fév. 2020
France

Revue de presse du 07 fév.

A la une : Production d’électricité verte : EDF lance « Vert électrique Bretagne »

24 jan. 2020
France

Revue de presse du 24 jan.

A la une : Véhicules électriques : Plus de 28 000 points de recharge déjà installés en France

17 jan. 2020
France

Revue de presse du 17 jan.

A la une : Efficacité énergétique : la France doit rattraper son retard

Voir toutes les revues de presse