France

Revue de presse

25 jan. 2019

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

25 jan. 2019 batiweb.com, 14/01/2018

Qualimetha, le label méthane

Le groupe de travail « méthanisation » du gouvernement pour le développement de la filière s’est réuni ce lundi autour d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la transition écologique et solidaire. Des progrès significatifs ont été salués, comme l’assouplissement des conditions de mélange des déchets ou des simplifications réglementaires. Par ailleurs, le Club biogaz y a présenté le label Qualimetha « conception et construction des installations de méthanisation ». Il se donne pour but le « renforcement des démarches de qualité permettant de professionnaliser la filière de la méthanisation ». Ses critères sont notamment le respect de la règlementation, la démarche qualité et l’amélioration continue, les compétences et les garanties. Les premiers labels devraient être décernés au quatrième trimestre 2019.

25 jan. 2019 Enerpresse, 18/01/2019

Les réductions d’émissions de carbone récompensées

François de Rugy, Ministre de la transition écologique et solidaire, a présenté ses vœux au monde de l’écologie. « Je propose que l’on expérimente un dispositif avec des Français volontaires un moyen de les récompenser, de même que les entreprises, lorsqu’ils réduisent leurs émissions de CO2 » a-t-il déclaré. Les récompenses pourraient consister en chèques d’économie de carbone. « Toute personne peut être récompensée du moment qu’elle participe à un effort collectif et c’est la discussion que je souhaite avoir avec les participants du grand débat », a-t-il ajouté. Quant à la Contribution climat énergie, les discussions porteront notamment sur son niveau de prix et le rythme de sa mise en œuvre ainsi que sur l’utilisation de ses recettes.

Economies d'énergie et émissions carbone

25 jan. 2019 euro-energie.com, 19/01/2019

Soutien gouvernemental à 18 programmes d’économies d’énergie

La Programmation pluriannuelle de l’énergie s’est fixée l’ambition de réduire de 17% la consommation énergétique française et de 40% la consommation d’énergies fossiles, d’ici 2030. Dans cette perspective le Ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, a décidé de soutenir 18 nouveaux programmes par le biais des Certificats d’économies d’énergie. Ce dispositif impose aux fournisseurs d’énergie de soutenir des projets d’économies d’énergie, en proportion de leur importance. Sur la période 2018-2020, l’investissement sera porté à 200 millions d’euros. Les programmes concernent notamment l’éducation et la formation aux économies d’énergie, le développement d’innovations technologiques, la rénovation énergétique, la chaîne du froid et le covoiturage.

Production d'énergie

25 jan. 2019 les-smartgrids.fr, 14/01/2019

La France en pointe sur le solaire thermodynamique

La Cerdagne, dans les Pyrénées, possède des conditions météorologiques singulièrement propices au solaire thermodynamique. Son climat est sec, son altitude élevée et les centres urbains sont lointains; le rayonnement solaire moyen y est le plus élevé de France. Le solaire thermodynamique, particulièrement adapté aux zones arides ou tropicales, y trouve donc une terre d’élection. Cette technologie promet d’être un élément important de la transition énergétique mondiale, avec une capacité de production d’environ 11,3% de l’électricité mondiale pour 2050 (chiffres de l’Agence Internationale de l’Energie). La centrale de Llo sera mise en service l’année prochaine, non loin de deux autres équipements pionniers du solaire thermodynamique à condensation : la tour THEMIS, première tour thermodynamique du monde et le four solaire d’Odeillo. Cette première centrale thermodynamique de France sera à la fois fonctionnelle et exemplaire pour des projets plus vastes dans des zones arides ou tropicales. Elle s’adosse à la technologie des miroirs Fresnel. « Les miroirs renvoient et concentrent les rayons du soleil vers un tube renfermant de l’eau pure qui, chauffée, est transformée en vapeur. Celle-ci, grâce à un système de circulation, est envoyée dans une turbine entraînant un alternateur produisant de l’électricité, connecté sur le réseau » explique Rély Icard, chef de projet chez ELlo, constructeur du projet. Le système de stockage de vapeur fait la spécificité de cette centrale, il est unique dans la famille des centrales thermodynamiques. Grâce à lui, à la tombée du jour, les cuves continuent d’alimenter la turbine pendant quatre heures. En plus de permettre à la Haute-Cerdagne d’être positive en énergie, la centrale promet d’être une vitrine technologique pour l’association du solaire thermodynamique et du stockage de vapeur.

Tendances et acteurs

25 jan. 2019 L’Est Eclair, 15/01/2019

Drappier, le premier champagne zéro carbone

La prestigieuse Revue des vins de France vient de remettre son prix de l’innovation aux champagnes Drappier. Elle récompense là tout le travail que l’entreprise a effectué pour être certifiée « zéro carbone ». Cette dernière a mis en œuvre une véritable politique énergétique à travers plusieurs initiatives : les trois quarts de son énergie sont produits à partir de panneaux photovoltaïques et la cave est chauffée via une pompe à chaleur. Par ailleurs, elle utilise des bouteilles conçues à 90% à partir de verre recyclé et sa flotte professionnelle est composée de véhicules électriques. Certaines parcelles sont même labourées à cheval. Enfin, pour compenser les émissions résiduelles de carbone, la Maison Drappier a investi dans un parc éolien en Inde.

25 jan. 2019 latribune.fr, 15/01/2019

Développement des outils de financement vert

Seize entreprises européennes de différents horizons viennent de se regrouper au sein du « Corporate Forum on Sustainable Finance » pour contribuer à l’essor de la finance verte. Celle-ci est vouée à soutenir la transition vers une économie bas-carbone. La Commission Européenne travaille à l’élaboration d’une stratégie globale sur le sujet et ces entreprises souhaitent y jouer un rôle. Lors du One planet Summit en 2017, neuf entreprises, dont EDF, s’étaient engagées à placer les émissions vertes au cœur de leur stratégie financière. Les 16 entreprises du « Corporate Forum on Sustainable Finance » représentent les deux tiers des obligations vertes émises en Europe. « Nous partageons la même conception du rôle positif que peuvent jouer les entreprises dans la lutte contre le changement climatique, et du rôle central de la finance verte » rappelle Xavier Girre, directeur financier d’EDF. Ainsi, « chez nous, les obligations vertes servent à financer de nouveaux investissements de production hydrauliques, solaires ou éoliens, sur lesquels nous nous engageons à un reporting concernant, entre autres, les émissions de CO2 évitées » précise-t-il. Il existe d’autres outils de financement durable, comme les « emprunts à impact », qui peuvent financer des projets plus larges que les obligations vertes, mais dont les taux sont indexés sur certaines performances environnementales, sociales et de gouvernance.

Techniques et innovations

25 jan. 2019 futura-sciences.com, 17/01/2019

Une solution de chauffage intelligent pour les espaces tertiaires

Une start-up de Grenoble, accompagnée par EDF, a développé Vesta Energy, un système basé sur des capteurs et un algorithme afin d’optimiser le chauffage et la consommation énergétique des bâtiments. Ainsi, l’algorithme adapte en continu l’utilisation des équipements selon des paramètres tels que la météo, l’occupation des bâtiments, les tarifs de l’électricité et autres. D’autre part, le système donne des conseils personnalisés de gestion énergétique. A l’arrivée, on attend près de 15% d’économies sur la facture d’électricité et une option propose un détecteur de fuites d’eau. Ce sont les petits et moyens ensembles tertiaires, entre 500 et 3000 mètres carrés qui sont visés par cette offre. En effet, ils sont souvent coincés entre des offres surdimensionnées et les services destinés aux particuliers. Aujourd’hui, les bâtiments représentent 41% de la consommation énergétique mondiale. Dans cette perspective, l’optimisation énergétique est une source majeure d’économies.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

19 avr. 2019
France

Revue de presse du 19 avr.

A la une : Les incinérateurs produiraient jusqu’à 65% d’énergie renouvelable

12 avr. 2019
France

Revue de presse du 12 avr.

A la une : Avec Hynamics, EDF confirme ses ambitions dans l’hydrogène bas carbone

05 avr. 2019
France

Revue de presse du 05 avr.

A la une : L’ADEME publie son bilan 2018

Voir toutes les revues de presse