France

Revue de presse

24 jan. 2020

Partager :

Economies d'énergie et émissions carbone

24 jan. 2020 plein-soleil.info, 15/01/2020

Transition énergétique : WPO lance une émission obligataire

Afin de préfinancer un nouveau modèle de transition énergétique basé sur le traitement intelligent des données énergétiques, la société WPO a lancé le 15 janvier 2020 sur la plateforme Lendosphere une émission obligataire d’un montant de 600 000 euros s’adressant tant aux entreprises qu’aux particuliers. Reposant sur l’exploitation des données collectées dans le cadre de la gestion des parcs éoliens et photovoltaïques, la solution élaborée par WPO présente trois principaux atouts : la réduction des coûts, la maximisation de la production, la certification de l’énergie produite. Le traitement intelligent des données permet ainsi au producteur d’optimiser ses installations tout en offrant au grand public la possibilité de suivre les avancées réalisées dans le domaine de la transition énergétique. « L’absence de consensus politique lors de la COP 25 est un signal : la réponse à l’urgence climatique ne peut pas venir uniquement des gouvernements, c’est aussi aux entreprises et aux citoyens de prendre les devants en proposant et en soutenant des initiatives innovantes », estime Barthelemy Rouer, PDG de WPO.

24 jan. 2020 connaissancedesenergies.org, 14/01/2020

Bâtiments neufs : le gouvernement favorable au chauffage électrique

Le gouvernement a annoncé la publication à l’automne de la future réglementation environnementale 2020 (RE 2020) et le lancement de simulations qui permettront de déterminer les critères et les seuils principaux retenus par le texte. Concernant les bâtiments neufs, le gouvernement a d’ores et déjà évoqué des arbitrages favorables au chauffage électrique. Les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires ont notamment indiqué qu’ « un coefficient de conversion entre énergie primaire et énergie finale de l’électricité de 2,3 sera utilisé » contre 2,58 actuellement. Une baisse qui renforcera la compétitivité du chauffage électrique. La valeur du facteur d’émission de CO2 de l’électricité utilisée pour le chauffage sera quant à elle actualisée à 79g/kWh. Autant de décisions contre lesquelles s’élève le secteur gazier. « Ça va favoriser indéniablement le chauffage électrique et y compris le chauffage électrique peu performant dans le collectif à partir de radiateurs. Par conséquent, ça va aggraver la facture d'électricité des Français », affirme en effet Patrick Corbin, président de l’Association Française de Gaz (AFG).

24 jan. 2020 lesechos.fr, 15/01/2020

Véhicules électriques : Plus de 28 000 points de recharge déjà installés en France

Selon une étude publiée par l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (AVERE), 213 000 véhicules légers électriques circulent actuellement dans l’hexagone et plus de 28 000 points de recharge ont déjà été installés, soit un ratio d’un point de recharge pour sept voitures. Selon l’AVERE, la moitié de ces points est située sur la voirie ou dans des lieux publics, 30% dans les parkings et 21% sur les aires de stationnement d’entreprises ou de commerces. Compte tenu de la croissance attendue du marché de l’automobile électrique dans les années à venir, le gouvernement envisage de financer de nouveaux points de recharge répartis sur l’ensemble du territoire national. Les régions Ile-de-France et Occitanie possédant à elles deux un quart des points de recharge nationaux, une amélioration du maillage s’impose en effet.

Energies renouvelables

24 jan. 2020 euro-energie.com, 14/01/2020

Le gouvernement signe le Pacte de transition écologique et industrielle du Havre

Elaboré depuis un an par le gouvernement et différentes parties prenantes dont EDF, le Pacte de transition écologique et industrielle du Havre a été signé le 13 janvier 2020 par Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire. Ce pacte territorial ambitionne de faire du Havre une référence en matière d’économie verte et de transition industrielle. Le pacte prévoit notamment la création d’un parc éolien offshore, la structuration d’une filière éolienne locale, la consolidation d’un écosystème favorable à l’innovation pour l’industrie et la création d’un important réseau de chaleur desservant tant la ville que le port.

Tendances et acteurs

24 jan. 2020 leparisien.fr, 16/01/2020

Emissions de CO2 : l’aéroport Nice-Côte d’Azur revoit ses ambitions à la hausse

L’aéroport Nice-Côte d’Azur a présenté un plan d’actions censé lui permettre de devenir la première plate-forme aéroportuaire « net zéro émission » en 2030, soit vingt ans plus tôt qu’il s’y était précédemment engagé aux côtés de 192 aéroports européens. Nécessitant un investissement évalué à « plus de 20 millions d’euros sans fonds publics », ce plan prévoit notamment l’installation de panneaux photovoltaïques et la mise en place d’un nouveau système de chauffage et de refroidissement, impliquant éventuellement le recours à des pompes à chaleur. L’électrification de 80% des véhicules de service est également prévue, une initiative qui « permettra de diminuer 83% des émissions en 2020 », selon la direction. Afin d’inciter les compagnies aériennes à s’impliquer, le groupe Aéroports de la Côte d’Azur entend également minorer de 5 à 10% les taxes d’atterrissage appliquées aux avions les moins émetteurs d’oxyde d’azote (NOx) lors de leur phase de roulage.

24 jan. 2020 latribune.fr, 15/01/2020

Vinci veut réduire de 40% ses émissions de CO2 d’ici 2030

À l’occasion d’une conférence de presse donnée le 15 janvier, le PDG de Vinci, Xavier Huillard, a annoncé que son groupe entendait réduire ses émissions de CO2 de 40% d’ici 2030 par rapport à 2018. Qualifié de « volontariste » par Xavier Huillard, cet objectif place Vinci « sur la courbe qui permet d’atteindre la neutralité carbone en 2050 », conformément aux engagements pris par la France lors de la COP21. Le groupe consacrera « plusieurs centaines de millions d’euros d’investissements » à un programme prévoyant notamment le remplacement de véhicules traditionnels par des véhicules électriques. « La bonne surprise, c'est que quand on fait le bilan de toutes les actions, on gagne, à la condition de s'inscrire sur le temps long, c'est-à-dire de ne pas s'attendre à des temps de retour (sur investissement) à deux ou trois ans », a déclaré Xavier Huillard.

24 jan. 2020 euro-energie.com, 17/01/2020

EDF et Masdar créent une entreprise spécialisée dans le solaire et l’efficacité énergétique

Lors de la semaine du Développement durable d’Abu Dhabi, EDF a signé un pacte d’actionnaires avec Masdar, l’un des principaux acteurs mondiaux dans le domaine des énergies renouvelables. L’accord entre le groupe français et la filiale de Mubadala Investment Company prévoit la création d’une co-entreprise spécialisée dans les projets relatifs à l’énergie solaire et à l’efficacité énergétique. Cette structure « permettra (…) d’accompagner Abu Dhabi dans l’atteinte de sa stratégie d’efficacité énergétique, visant à réduire sa consommation électrique globale de 22% et sa consommation d’eau de 32% à l’horizon 2030 », s’est félicité Mohamed Jameel Al Ramahi, directeur général de Masda. « Les solutions énergétiques qu’EDF et Masdar fourniront sont motivées par une ambition simple, mais forte : apporter à nos clients commerciaux des avantages quantifiables tels que la réduction de leurs coûts d'exploitation, l’augmentation de la valeur de leurs actifs et l’amélioration du confort pour les utilisateurs finaux de leurs installations », a pour sa part annoncé Valérie Levkov, directrice d’EDF Afrique, Moyen-Orient et Méditerranée Orientale.

Techniques et innovations

24 jan. 2020 journaldelenvironnement.net, 13/01/2020

Efficacité énergétique des flottes d’entreprises : WeNow lève un million d’euros

Spécialisée dans les solutions connectées permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des flottes d’entreprises, WeNow a récemment procédé à une levée de fonds d’un montant de plus d’un million d’euros. Grâce à cette somme, la startup française entend « se développer et (…) élargir ses effectifs pour notamment équiper les grands groupes européens et devenir la marque neutralité carbone de référence ». La solution proposée par WeNow repose sur l’utilisation d’un boîtier capable d’analyser les habitudes des conducteurs puis de leur proposer certaines modifications de leurs habitudes au volant afin de générer des économies de carburant et de réduire les émissions de CO2. « C’est une solution qui permet d’agir tout de suite en étant rentable. Dès 5% d’économies de carburant, l’ensemble du service est couvert », assure Valérie Mas, co-fondatrice de la startup. Une application pour smartphone permet également d’organiser des concours entre collègues, les économies réalisées par les entreprises participantes étant réinvesties partiellement ou entièrement dans des projets de compensation carbone. « Aujourd’hui, presque tous nos clients font de la compensation », indique Valérie Mas. Tel est notamment le cas du groupe de BTP Charier qui a réussi à diminuer de 17% sa consommation de carburant en un an.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

07 fév. 2020
France

Revue de presse du 07 fév.

A la une : Production d’électricité verte : EDF lance « Vert électrique Bretagne »

31 jan. 2020
France

Revue de presse du 31 jan.

A la une : L’hydrogène au cœur de la transition énergétique

17 jan. 2020
France

Revue de presse du 17 jan.

A la une : Efficacité énergétique : la France doit rattraper son retard

Voir toutes les revues de presse