France

Revue de presse

23 déc. 2022

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

23 déc. 2022 lemonde.fr , 19/12/2022

La France se retire du traité sur la charte de l’énergie

Le 21 octobre 2022, le président Emmanuel Macron avait annoncé son intention de se retirer du traité sur la charte de l’énergie (TCE). Le ministère des Affaires étrangères à désormais notifier son retrait du TCE. 2ème pays à se retirer du traité après l’Italie, la France devrait tout de même subir la « clause de survie » et rester soumise à ses obligations pendant 20 ans. Le TCE permet actuellement aux investisseurs du secteur énergétique de demander des dédommagements à un État si la réorientation de sa politique affecte la rentabilité de leurs placements. Initialement prévu pour sécuriser l’approvisionnement énergétique européen, le traité est incompatible avec l’accord de Paris. La dynamique communautaire tend vers une sortie collective du traité plutôt qu’à une modernisation de ce dernier pour se libérer de ses obligations, notamment de la « clause de survie ». Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, avait déclaré le 25 novembre 2022 « Je trouve chaque jour plus difficile de justifier la participation des Européens à ce traité ».

Economies d'énergie et émissions carbone

23 déc. 2022 lemonde.fr , 13/12/2022

Le secteur viticole en Champagne cherche à réduire son empreinte carbone

La filière viticole de la Champagne, qui compte 15 000 exploitations, cherche à corriger son impact environnemental. Pour Brigitte Batonnet, du Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC), « Avant, on parlait de culture raisonnée. Aujourd’hui, on parle de viticulture durable ». Le CIVC espère que 100% des propriétés campenoises possèdent un label certifiant leur engagement environnemental d’ici à 2030. En 2022, cette proportion atteignait 63%. « Le progrès est flagrant : il y a plus d’arbres, la vigne est plus verte, même en hiver, grâce à l’enherbement » d’après Brigitte Batonnet. Le CIVC a également réalisé un audit environnemental de la filière en 2003, une première mondiale. Un bilan carbone est ainsi actualisé tous les cinq ans. Suite à cet audit, des efforts ont été effectués sur l’emballage, notamment la bouteille afin de réduire l’empreinte carbone. Le syndicat des vignerons cherche à imposer une coiffe en papier plutôt qu’en aluminium sur les bouchons en liège. Les emballages individuels et les coffrets-cadeaux sont également sur le déclin afin de réduire les émissions carbone liées aux bouteilles individuelles. La production d’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques et le recours aux flottes de véhicules électriques sont également des pistes étudiées pour être reconnue neutre en carbone.

23 déc. 2022 courrierdumeuble.fr , 19/12/2022

L’Ameublement français se décarbone

Dans le cadre de son nouveau plan sectoriel 2022-2027, le secteur de l’Ameublement français s’est doté d’une feuille de route pour devenir une filière à impact positif en 2030. La filière meuble présente déjà de bonnes performances environnementales, 85% du poids total de ses matériaux étant issus du bois. Les panneaux à base de bois intègrent également 40% de bois recyclé, ce qui contribue à une exploitation raisonnée des puits de carbone que sont les forêts. 92% des déchets du secteur sont revalorisés à raison de 2 tiers en recyclage et 1 tiers en énergie. 70% de l’empreinte carbone de la filière proviennent des matières premières et de l’approvisionnement. De ce fait, cette empreinte est deux fois inférieure pour un meuble fabriqué en France par rapport à un meuble fabriqué en Chine puis importé. Le secteur cherche dans un premier temps à s’approvisionner davantage en matériaux recyclés et biosourcés, d’origine locale de préférence, tout en réduisant la distance géographique des fournisseurs. Dans un second temps, il conviendra de décarboner les transports en ayant recours à des moyens plus propres que le camion. Enfin, la feuille de route prévoit de moderniser les moyens de production, notamment grâce à l’électrification et aux énergies renouvelables. Une réindustrialisation et internationalisation de la production de la fabrication d’ameublement française se traduirait ainsi par une baisse de 11% des émissions de carbone d’ici à 2030 tout en créant près de 11 000 emplois dans une approche durable.

23 déc. 2022 actu-environnement.com , 15/12/2022

Sobriété énergétique : les consommations d’énergie en baisse dans tous les secteurs

Le 15 décembre 2022, le gestionnaire du réseau électrique français RTE a enregistré une diminution de 9% de la consommation électrique sur le territoire par rapport aux années 2014-2019, à la fois dans les secteurs industriel, tertiaire et résidentiel. Majoritaire en volume, le secteur résidentiel enregistre une demande en électricité inférieure de 8,5% par rapport à 2021 de même que le secteur tertiaire. RTE souligne que « ces chiffres confirment, y compris durant la période de froid, la tendance observée depuis plusieurs semaines, et l'effet réel des actions de sobriété engagées par les particuliers et les entreprises ». Même constat concernant le gaz, la consommation a diminué de 12,4% par rapport aux années 2018-2019. Fruit d’une prise de conscience collective et de la hausse des prix de l’énergie, « cette baisse est la résultante d'une moindre consommation de gaz des industriels raccordés au réseau de transport (- 22,1 %) et d'une baisse des consommations des clients raccordés aux réseaux de distribution (- 14,1 %), compensées par une hausse de la consommation des centrales électriques au gaz », souligne GRTgaz.

Tendances et acteurs

23 déc. 2022 tecsol.blogs.com , 12/12/2022

Crise énergétique : les entreprises se tournent vers les énergies renouvelables

Le 1er décembre 2022, l’institut Orygeen a organisé la 4ème édition de la Conférence ENR Entreprises. Cette conférence est parrainée par l’ADEME, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance et le ministère de la Transition Écologique. Ainsi, 29 intervenants et plus de 250 participants issus de divers secteurs s’y sont réunis pour favoriser la compréhension des besoins en énergie renouvelable (EnR), des enjeux et des solutions à la portée des entreprises. À cette occasion, Adrien Thirion, le chef du Pôle Énergie du ministère de l’Économie, a rappelé que d’ici à 2050, 35% de la consommation électrique en France sera issue des énergies solaire et éolienne. Le ministère a soutenu la décarbonation de l’Industrie à travers le programme « France 2030 », les contreparties financières des contrats PPA ainsi que la loi énergie pour accélérer le déploiement des EnR. Plusieurs ont déjà adopté des EnR afin de réaliser des économies d’énergie et de réduire leurs coûts dans ce contexte de flambée des prix énergétiques. Selon les experts, la situation actuelle est particulièrement propice aux investissements et à la diversification des initiatives. Paolo Frankl de l’International Energy Agency (IEA) a indiqué que « 1 000 Entreprises au niveau mondial ont déjà annoncé un objectif de net zéro carbone ou de passer à 100% aux énergies renouvelables dans les prochaines années ». Jean-Paul Torris, le vice-président de l’Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) a conclu en invitant les participants à raisonner en termes de Finance Durable.

23 déc. 2022 connaissancedesenergies.org , 13/12/2022

L’industrie française se tourne vers l’hydrogène

Dans une étude publiée le 13 décembre 2022, l’Insee a observé un bond de 40% de la consommation d’hydrogène dans l’industrie française sur l’année 2021. Cette même année, l’hydrogène ne représentait que 0,6% de la consommation énergétique totale de l’industrie. Bien que 70% de la consommation énergétique industrielle repose sur le gaz et l’électricité, l’hydrogène connait un regain d’intérêt, en particulier pour le secteur de la chimie. Ce dernier consomme actuellement 95% de l’hydrogène à destination du secteur industriel. Alors que la consommation brute d’énergie dans l’industrie a augmenté de 7% en 2021, l’utilisation de l’hydrogène dans ce secteur est très recherchée pour son potentiel de décarbonation. Pour ce faire, il doit cependant être produit à partir d’électricité renouvelable ou décarbonée.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

27 jan. 2023
France

Revue de presse du 27 jan.

A la une : Danone mise sur une réduction des émissions de méthane de 30% d’ici 2030

20 jan. 2023
France

Revue de presse du 20 jan.

A la une : Iveco et Izivia se lancent dans l’électrification du transport de marchandises

13 jan. 2023
France

Revue de presse du 13 jan.

A la une : Le Gouvernement veut faire de la France la première nation européenne de l’industrie verte

Voir toutes les revues de presse