France

Revue de presse

22 oct. 2021

Partager :

Techniques et innovations

22 oct. 2021 maddyness.com, 14/10/2021

EDF Pulse Incubation met l’intrapreneuriat au service de l’innovation

Afin de permettre au groupe EDF de profiter du « potentiel d’innovation » de ses salariés, son programme d’intrapreneuriat EDF Pulse Incubation lance un nouvel appel à projets portant sur trois grandes thématiques : la résilience et l’adaptation au changement climatique, la sobriété énergétique, et le bien-être client. Comme l’explique Marine Zimmermann, directrice de l’incubateur, l’objectif d’EDF Pulse Incubation est de « favoriser l’innovation en accompagnant les salariés avec une méthodologie digne des startups pour explorer de nouveaux business avec un potentiel d’industrialisation rapide ». La sélection est drastique, seuls trois à six projets sont retenus chaque année. Lancé en 2017 sous le nom d’EDF Pulse Croissance, qui englobe maintenant les deux entités EDF Pulse Incubation et EDF Pulse Ventures, le programme a déjà plusieurs belles réussites à son actif comme la création des filiales Hynamics, Metroscope ou encore Urbanomy. Donner naissance à une startup intrapreneuriale n’est pas l’unique vocation des projets sélectionnés par EDF Pulse incubation : « Le projet peut aussi permettre d’ajouter une nouvelle offre au sein du groupe ou d’une de ses filiales. Il n’y a pas qu’une seule définition du succès », tient à préciser Marine Zimmermann.

Tendances et acteurs

22 oct. 2021 Lesechos.fr, 16/10/2021

Transition énergétique : EDF, acteur incontournable du plan France 2030

Dans une tribune publiée par Les Echos, Jean-Bernard Lévy, PDG du groupe EDF, se félicite de voir le Président de la République Emmanuel Macron donner à l’électricité « la place qui lui revient : la première », dans son plan France 2030. « Leader mondial de l’électricité bas carbone », l’énergéticien entend prendre « ses responsabilités dans l’atteinte des objectifs de France 2030 », en continuant à investir « dans toutes les technologies indispensables à la lutte contre le réchauffement climatique, à la souveraineté de la France et à une croissance maîtrisée, respectueuse, assurant la prospérité de tous ». La production d’électricité par les énergies renouvelables constituera une priorité, le groupe EDF étant d’ores et déjà « engagé, directement ou via les innovateurs qu'elle appuie, dans la production d'hydrogène bas carbone, principalement pour la mobilité lourde (bus, camions, trains, navires) et l'industrie ». « Grâce à l'expertise et à la capacité d'innovation des femmes et des hommes du Groupe, avec tous nos partenaires dans le monde industriel, dans l'écosystème des start-ups, dans les centres de recherche, nous serons au rendez-vous des défis de la transition énergétique », assure Jean-Bernard Lévy en conclusion.

22 oct. 2021 lemondedelenergie.com, 13/10/2021

Les loueurs demandent des aides pour électrifier leurs flottes

Lors d’une conférence du Conseil national des professions automobiles (CNPA), les loueurs de voitures ont plaidé en faveur d’un « chèque location électrique ». Une telle initiative « permettrait à de nombreux Français d’essayer le véhicule électrique et de l’adopter », estiment-ils en effet. Ce chèque fournirait également aux entreprises de location l’opportunité d’accélérer l’électrification de leur flotte : « on n’a pas encore trouvé le moyen de rendre la location d’un véhicule électrique complètement rentable », rappelle Jean-Philippe Doyen, président de Sixt pour la France et l’Italie, et président de la branche au CNPA. Les loueurs de courte durée n’ont toutefois pas attendu la mise en place d’une telle aide de l’Etat pour verdir leurs flottes constituées désormais à 22% de véhicules hybrides et à 4% de véhicules électriques. Ces acteurs pressent les pouvoirs publics pour qu’ils accélèrent le développement du réseau de bornes de recharge et qu’ils le rétablissent en faveur des entreprises un bonus de 5 000 euros pour chaque achat de véhicule électrique : « La location de courte durée est souvent la grande absente des politiques de mobilité, qui encouragent plutôt l’achat de véhicules propres », déplorent les professionnels.

Energies renouvelables

22 oct. 2021 la-croix.com, 17/10/2021

Auxerre se convertit à l’hydrogène vert avec Hynamics

A Auxerre, la filiale du groupe EDF, Hynamics, a procédé à l’inauguration de la station Auxhygen, le plus grand site de production et de distribution d’hydrogène renouvelable de France. Equipée d’un électrolyseur conçu par l’entreprise McPhy, cette station d’une capacité d’1 MW sera en mesure de produire quotidiennement 400 kg d’hydrogène. Cette production alimentera dans un premier temps les cinq bus fonctionnant à l’hydrogène du réseau Leo (filiale de Transdev), permettant d’éviter annuellement le rejet de 2 200 tonnes de CO2. « Il s’agit d’une première étape. Les capacités de la station devraient être étendues à l’horizon 2025, passant d’un à trois mégawatts, pour accompagner tous les usages de l’hydrogène », précise Jean-Bernard Lévy, le président d’EDF. A terme, les camions de collecte des déchets devraient être approvisionnés grâce à la production de la station Auxhygen. « Nous croyons que l’hydrogène aura une place importante dans le mix énergétique pour développer une mobilité propre et durable », déclare Thierry Mallet, le PDG de Transdev prévoyant de réduire de 30% l’empreinte carbone de son entreprise d'ici à 2030.

Economies d'énergie et émissions carbone

22 oct. 2021 latribune.fr, 12/10/2021

Bâtiment : La Défense divise par deux ses émissions de gaz à effet de serre

Pierre-Yves Guice, directeur général de l’établissement public Paris La Défense, a présenté les objectifs qui doivent permettre à La Défense de devenir le « premier quartier d’affaires post-carbone » en divisant de moitié ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Alors que l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE2020) et du décret tertiaire contraindra tous les propriétaires bailleurs et occupants des bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m2 à réduire drastiquement leur consommation d’énergie, Pierre-Yves Guice se montre encore plus ambitieux : « nous voulons aller au-delà avec des opérations les plus respectueuses possibles des circuits courts ou du réemploi des matériaux ». Pour y parvenir, l’établissement public prévoit la mise en place d’un système de bonus-malus : s’il « reste encore à construire dans le détail, (…) nos prix de référence dictés par le marché se feront désormais en fonction des ambitions environnementales des projets immobiliers », précise Pierre-Yves Guice. Certaines tours de La Défense, ont déjà pris de l’avance, notamment The Link, un bâtiment de 130 000 m2 : « Tous les matériaux nécessaires à sa construction seront recyclages et réutilisables. (…) A horizon 2025, la tour comportera 10% de matériaux circulaires contre 1% avant la Covid-19 », indique Eric Donnet, directeur de Groupama Immobilier. Le recyclage des tours étant la solution la plus écologique et économique pour permettre au quartier d’affaires d’atteindre ses objectifs. Les premiers « Etats généraux de la Transformation des tours » auront lieu dès l’année prochaine. Une charte liant parties prenantes et privées fera également l’objet d’une présentation : « Nous commençons à la rédiger pour viser juste et la publier dans le courant de l’année prochaine », précise Pierre-Yves Guice.

Réglementations et politique de l'énergie

22 oct. 2021 capital.fr, 12/10/2021

France 2030 : Emmanuel Macron soutient la production de véhicules électriques

Lors de la présentation de son plan France 2030, le Président de la République Emmanuel Macron a fixé comme objectif la production d’environ 2 millions de véhicules électriques et hybrides à l’horizon 2030 sur le sol français. Un objectif qu’il juge réaliste mais conditionné à la collaboration des grands constructeurs. « Nous allons aussi investir massivement pour permettre de déployer d'ici à 2030 le premier avion bas carbone qui doit être un projet français, mais dont l'objectif est de l'européaniser au maximum », a ajouté le chef de l’Etat. « Au total ce sont près de 4 milliards d'euros qui seront investis sur ces acteurs des transports du futur », a indiqué le président en conclusion : en effet, ces deux secteurs sont appelés à « être au cœur de l'avenir industriel français ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

26 nov. 2021
France

Revue de presse du 26 nov.

A la une : La Métropole du Grand Paris & EDF s’engagent pour accélérer la décarbonation

19 nov. 2021
France

Revue de presse du 19 nov.

A la une : Photovoltaïque : E.Leclerc d'Avermes assure sa transition énergétique avec EDF

12 nov. 2021
France

Revue de presse du 12 nov.

A la une : Véhicules Électriques : VinFast signe un accord avec EDF dans l’installation de bornes de recharge

Voir toutes les revues de presse