France

Revue de presse

21 jan. 2022

Partager :

Economies d'énergie et émissions carbone

21 jan. 2022 geo.fr, 12/01/2022

Empreinte carbone : la répartition des postes d’émission de CO2 par secteur en France

Selon une étude réalisée par le site MyCO2.fr, l’empreinte carbone des Français s’élève à 9,9 tonnes de CO2 eq par personne et par an en France, une estimation supérieure à celle avancée par le ministère de la Santé (9 tonnes). Les transports arrivent en tête des secteurs les plus fortement émetteurs de gaz à effet de serre, avec 2 650 kg de CO2 eq par an et par habitant dont 77% sont générés par les transports en voiture. L’alimentation arrive en deuxième position avec 2 350 kg de CO2 eq par an, la consommation de viande étant responsable à elle seule de 900 kg. Le secteur du logement complète ce podium avec 1 900 kg de CO2 eq, dont 1 180 kg sont liés à la consommation de gaz et de fioul. Avec 1 600 kg de CO2 eq, les achats de biens et de services arrivent en quatrième position, suivi par celui des services publics à 1 400 kg.

Tendances et acteurs

21 jan. 2022 20minutes.fr, 11/01/2022

Air France-KLM : la hausse du prix des billets finance l’utilisation de carburant durable

Air France-KLM a annoncé le 11 janvier une augmentation du prix de ses billets destinée à compenser en partie le surcoût lié au carburant durable que le groupe prévoit d’utiliser à hauteur de 0,5 à 1% sur les vols de toutes ses compagnies en partance de la France et des Pays-Bas. « Une contribution 'Carburant Aviation Durable' sera intégrée à partir du 10 janvier dans le prix du billet : de 1 à 4 euros en cabine Economy, de 1,50 à 12 euros en cabine Business, selon la distance », indique l’entreprise. Air France-KLM offre à ses passagers la possibilité de « contribuer volontairement à l’achat de carburant d’aviation durable supplémentaire » : « Chaque euro de contribution volontaire sera investi dans l’achat de ces carburants », affirme le groupe. Réduisant de 75% sur leur cycle de vie les émissions de CO2 par rapport au carburant d’aviation fossile, les carburants d’aviation et agricoles (SAF) obtenus à partir d’huiles usagées ou de résidus forestiers et agricoles sont également quatre à huit fois plus chers. Pour rappel, la France a mis en place au 1er janvier une obligation d’incorporation de 1% de carburant durable dans le kérosène d’aviation, une proportion appelée à atteindre 2% en 2025 puis 5% en 2030.

21 jan. 2022 francebleu.fr, 14/01/2022

Le cimentier Vicat met au point le premier liant pour béton zéro carbone

Soutenu par France Relance dans ses efforts pour décarboner ses activités, le cimentier Vicat a annoncé avoir élaboré un liant pour béton produit à partir d’une « matière biosourcée » dont le bilan carbone est négatif : selon l’entreprise, ce composant du béton permettrait de « conserver l’ensemble des propriétés et les usages d’un ciment traditionnel tout en bénéficiant d’un bilan carbone correspondant à un niveau d’émissions nettes inférieur à 0 kg CO2 eq/t ». Ce liant « s’inscrit pleinement dans la stratégie du Groupe pour répondre aux réglementations en termes d’abaissement de l’empreinte carbone de la construction » et « renforce les engagements du Groupe pour atteindre la neutralité carbone sur sa chaine de valeur d’ici 2050 », se félicite Vicat. Ce produit sera testé sur de premiers chantiers cette année « après l’obtention de l’appréciation technique d’expérimentation » et une commercialisation est envisagée pour le printemps prochain.

Réglementations et politique de l'énergie

21 jan. 2022 capital.fr, 12/01/2022

Rénovation énergétique : le gouvernement lance le guichet unique France Rénov’

Le 12 janvier, Emmanuelle Wargon, ministère déléguée au Logement, a annoncé le lancement du nouveau service public dédié à la rénovation énergétique des logements. Baptisé France Rénov’, cet instrument a vocation à informer, guider et orienter les ménages désireux de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Déjà en ligne, une plateforme internet met à disposition des particuliers les informations utiles concernant la rénovation de leur habitat, un outil de simulation leur permettant de savoir à quelles aides financières prétendre ou encore un annuaire des artisans qualifiés et reconnus garants de l’environnement. Parallèlement, un réseau de 450 guichets uniques « Espaces Conseil France Rénov’ » offrira aux ménages la possibilité de bénéficier de l’aide de ses quelques 1 000 conseillers. L’offre de service Mon Accompagnateur Rénov’ leur permettra d’être accompagné pendant toute la durée de leur projet. 2022 verra par ailleurs la création d’un nouveau financement bancaire : le prêt avance rénovation. Ce prêt hypothécaire donnera aux particuliers la possibilité de ne payer que les intérêts du crédit contracté pour la réalisation de leurs travaux, le capital devant être soldé à la vente du bien ou lors de sa transmission. « Le fait de rembourser le montant résiduel des travaux au moment de la vente, c’est l’assurance de pouvoir financer son projet sans difficulté », a déclaré Emmanuelle Wargon. La Banque postale et le Crédit Mutuel se sont déjà engagés à commercialiser ce prêt.

21 jan. 2022 actu-environnement.com, 13/01/2022

Décret tertiaire : un nouvel arrêté fixe les consommations d’énergie des bâtiments

Prévu par le décret tertiaire de juillet 2019, le projet de deuxième arrêté dit « valeur absolue II » fait l’objet d’une consultation publique ouverte par le ministère de la Transition écologique jusqu’au 3 février 2022. Pour mémoire, le décret tertiaire prévoit d’imposer aux propriétaires de bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m2 une réduction de leur consommation énergétique finale de 40% d’ici à 2030, de 50% d’ici à 2040 et de 60% d’ici à 2050. Un premier arrêté publié le 17 janvier 2021 avait précisé les niveaux de consommation énergétique en valeur absolue à respecter d’ici 2030 pour les bureaux, les services publics, les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire et ceux de logistique de froid. Ce deuxième texte le complète en indiquant les valeurs à respecter pour d’autres bâtiments assujettis tels que les bâtiments d’accueil de la petite enfance, les bâtiments d’enseignement supérieur ou encore les espaces de coworking. Un troisième arrêté, dit « valeur absolue III » précisera au début du second semestre 2022 les objectifs que devront atteindre les autres catégories de bâtiments concernées, comme les commerces, les salles de spectacles ou encore les centres de données.

21 jan. 2022 actu-environnement.com, 11/01/2022

Verdissement de la commande publique : consultation sur un projet de décret

Un projet de décret comportant différentes mesures destinées à limiter l’impact sur l’environnement de la commande publique fait l’objet d’une consultation publique jusqu’au 27 janvier, à l’initiative du ministère de l’Economie. Ce texte prévoit d’obliger, à partir du 21 août 2026, les autorités contractantes à définir un critère de sélection permettant d’évaluer les caractéristiques environnementales des offres qui leur seront présentées. Les concessionnaires devront quant à eux indiquer annuellement à l’autorité concédante les mesures prises pour protéger l’environnement dans le cadre de l’exécution du contrat. Si le projet de décret est adopté, le seuil d’application à partir duquel s’impose l’élaboration d’un schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsable sera ramené de 100 millions à 50 millions d’euros d’achats annuels à compter du 1er janvier 2023 : cette mesure aura pour effet de « faire passer le nombre de collectivités concernées de près de 130 à environ 300 ». Deux dispositions en faveur du déploiement de la dématérialisation des procédures de contrats publics figurent également dans le texte.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

20 Mai. 2022
France

Revue de presse du 20 Mai.

A la une : Bornes de recharge & énergies renouvelables : EDF signe avec la BEI

13 Mai. 2022
France

Revue de presse du 13 Mai.

A la une : SNBC : Hynamics décarbone l’industriel Vicat à l’hydrogène vert

06 Mai. 2022
France

Revue de presse du 06 Mai.

A la une : Décret tertiaire : parution de l’arrêté Valeurs Absolues II au Journal officiel

Voir toutes les revues de presse