France

Revue de presse

19 Juin. 2020

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

19 Juin. 2020 euro-energie.com, 08/06/2020

306 projets lauréats pour l’énergie photovoltaïque sur bâtiment

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a désigné lundi 8 juin 306 projets lauréats pour accélérer la mise en place de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments. Cumulant une puissance de 152 MW, ces projets doivent contribuer à atteindre les objectifs prévus par la dernière PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie) en matière de production d’électricité renouvelable. Le prix moyen de cet appel d’offre oscille entre 3,98 €/MWh et 83,06 €/MWh selon la puissance du projet. Le ministère a également mis en place des mesures destinées à soutenir la filière des énergies renouvelables impactée par la crise sanitaire, en décidant notamment d’allonger les délais pour la finalisation de certains projets. « Alors que nous entrons dans une phase de reprise progressive de l’activité, nous poursuivons nos échanges avec la filière des énergies renouvelables pour la soutenir, pour identifier les freins à cette reprise et pour donner de la visibilité sur les prochains mois », a ainsi déclaré Elisabeth Borne lors de cette annonce.

19 Juin. 2020 actu-environnement.com, 08/06/2020

Relance bas-carbone : le Sénat propose une feuille de route

Trois sénateurs ont étudié l’impact du COVID-19 sur l’énergie pendant la crise sanitaire avec pour mission de faire de la neutralité carbone « l’aiguillon du plan de relance ». Ils ont présenté au gouvernement lundi 8 juin leur feuille de route comportant 45 mesures regroupées sous 10 axes. Parmi leurs recommandations figurent la nécessité d’améliorer le taux d’application de la loi « Energie Climat » et de revoir à la hausse les objectifs en termes de biogaz, d'hydrogène et d'éolien en mer, fixés par la PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie). L’accompagnement et les aides pour les énergéticiens et les consommateurs constituent selon eux une « urgence » qui pourrait prendre la forme d’une revalorisation du « chèque énergie ». Autre axe abordé par la feuille de route : la massification des opérations de rénovation énergétique qui « constitue la clé de voûte de toute relance verte », selon Roland Courteau, député socialiste de l'Aude.

Tendances et acteurs

19 Juin. 2020 environnement-magazine.fr, 09/06/2020

Construction bas carbone : levée de fonds de 1,6 million d’euros pour Vizcab

Vizcab, entreprise utilisant les data sciences « pour catalyser la transition carbone du bâtiment et (…) multiplier le recours à l’analyse de cycle de vie bâtiment », a annoncé le 9 juin dernier avoir levé 1,6 millions d’euros. Selon Vizcab, « cette levée de fonds va permettre d’accélérer la commercialisation des solutions SaaS d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) bâtiment auprès des acteurs engagés dans le virage de la construction bas carbone ». Fort des 680 utilisateurs de sa plateforme, Vizcab entend renforcer la présence de ses outils (« Vizcab Explo », outil de conseil pour bâtir des stratégies énergie carbone et « Vizcab Eval », logiciel de calcul AVC) sur le marché français dans un premier temps, puis sur le marché européen. L’Écoquartier fluvial de l’Île Saint-Denis - Village des Athlètes est l’un des 200 projets auxquels Vizcab est fier d’avoir contribué.

19 Juin. 2020 actu-environnement.com, 08/06/20

Eiffage dévoile sa stratégie de décarbonation

Réduire d’un tiers son bilan carbone en 10 ans, tel est l’objectif que s’est fixé Eiffage, dans le cadre de l’Accord de Paris. Valérie David, directrice du développement durable de ce géant du BTP, revient sur la stratégie que le groupe souhaite opérer pour mettre en œuvre ses ambitions bascarbone. Eiffage avait déjà intégré le réchauffement climatique dans sa stratégie, notamment en faisant évaluer son reporting par le CDP (référence mondiale en termes de bilan carbone) et en publiant son propre rapport climat. Désormais, sous la pression des investisseurs qui prennent de plus en plus au sérieux les risques économiques liés au dérèglement climatique, Eiffage mise sur les technologies nouvelles (matériaux à changement de phase, béton bas carbone à partir de laitiers, revêtement routier à base de fraisats recyclés et de résine de pin…) et entend former des milliers de professionnels à la maîtrise de ces techniques performantes et « +2°C compatibles ».

19 Juin. 2020 agro-media.fr, 08/06/2020

PepsiCo France promet une réduction de 16% ses émissions de CO2 pour 2022

PepsiCo s’engage à réduire de 16% ses émissions de gaz à effet de serre liées au transport d’ici trois ans. Cet objectif est la conséquence de l’adhésion de PepsiCo à Fret21. Ce dispositif collectif initié par l’AUTF (Association des Utilisateurs de Transport de Fret) et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) accompagne les entreprises « donneurs d’ordre des transporteurs » dans leur développement durable en les incitant à mieux prendre en compte l’impact écologique des transports dans leur stratégie. PepsiCo a ainsi réfléchi à 12 mesures concrètes en lien avec les 4 « axes d’action » proposés par Fret21 : réduction des kilomètres parcourus grâce à l’optimisation de l’affectation et à la massification des flux de transport ; perfectionnement continu des moyens de transports afin de les rendre plus « propres » ; recours à des prestataires plus responsables labélisés « Objectif CO2 » et enfin remplissage optimisé des camions.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

10 juil. 2020
France

Revue de presse du 10 juil.

A la une : Smart Grids : l’Ademe soutient l’innovation depuis 10 ans

03 juil. 2020
France

Revue de presse du 03 juil.

A la une : L’Etat encourage la modernisation de la filière automobile

26 Juin. 2020
France

Revue de presse du 26 Juin.

A la une : Innovations énergétiques : un guichet ouvert pour l'expérimentation réglementaire

Voir toutes les revues de presse