France

Revue de presse

12 Juin. 2020

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

12 Juin. 2020 connaissancedesenergies.org, 04/06/2020

Transition écologique : un plan pour aider les PME et TPE

Elisabeth Borne a présenté le 5 juin un plan de 250 millions d’euros destiné à favoriser la transition écologique des PME et TPE, en partenariat avec Bpifrance et l’Ademe. Du diagnostic à l’aide au financement, les petites et moyennes entreprises pourront être accompagnées dans leur transition écologique, notamment au travers de mesures favorisant les économies d’énergie et de matières premières. Parmi les 10 mesures phares du plan figurent « 135 millions d'euros de capacité de prêts pour des économies d'énergie ouvert par Bpifrance », auxquels pourront s’ajouter 100 millions d'euros supplémentaires pour des prêts plus larges concernant d’autres investissements écologiques. Les entrepreneurs pourront également bénéficier d’un service d'auto-évaluation en 15 minutes via un site internet, suivi si besoin d’un diagnostic plus complet à coût réduit, et pourront être identifiés sous le label « Coq Vert » mis en place par Bpifrance.

12 Juin. 2020 actu-environnement.com, 02/06/2020

Le décret Bacs sur la performance énergétique des bâtiments

Une consultation publique relative au projet de décret Bacs a été mise en place du 1er au 22 juin par le ministère de la transition écologique. Ce décret Bacs (pour « Building automation and control systems ») a pour but de mettre en application la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments (DPEB). Il porte sur les systèmes d'automatisation et de contrôle du bâtiment qu’il prévoit de rendre obligatoire en 2025 « dans tous les bâtiments tertiaires neufs et existants », quand leurs installations de chauffage ou de climatisation ont une puissance cumulée supérieure à 290 kilowatts (kW). « Les systèmes de régulation automatique de chaleur sont obligatoires pour tous les bâtiments dont les générateurs de chaleur sont changés après la publication du présent décret », rappelle le ministère. Des obligations toutefois nuancées par l’ordonnance qui prévoit des exceptions et indique que ces mesures devront être prises « lorsque cela est techniquement et économiquement réalisable ». Un volet du décret Bacs est également dédié au contrôle et à l’entretien des systèmes thermodynamiques.

Energies renouvelables

12 Juin. 2020 lemondedelenergie.com, 02/06/2020

Lancement de la construction du parc éolien offshore de Fécamp

EDF Renouvelables a officialisé le lancement de la construction du parc éolien en mer de Fécamp après la signature, le week-end du 30 mai, des derniers accords de financement. EDF s’est associé pour la construction de ce parc éolien offshore avec l’entreprise canadienne Enbridge et Wpd, chacune détenant respectivement 35% et 30% de ce projet dont le coût est estimé à 2 milliards d’euros. Le consortium formé par ces trois entreprises a signé des contrats avec Siemens Gamesa, Bouygues, Saipem, Boskalis, les Chantiers de l’Atlantique, GE Grid Solutions, SDI et RTE pour mener à bien la réalisation de ce projet dont la mise en service est prévue pour 2023. Les 71 éoliennes offshore du parc de Fécamp seront situées entre 13 et 22 kilomètres des côtes et offriront une capacité de 500 MW, de quoi fournir chaque année en électricité plus de 60% des habitants de Seine-Maritime. Plus de 1 400 emplois locaux devraient être créés grâce à ce projet.

Tendances et acteurs

12 Juin. 2020 connaissancedesenergies.org, 02/06/2020

Bourbon mise sur l’éolien flottant pour sa diversification

Bourbon, entreprise de services maritimes pour l'industrie pétrolière située à Marseille, a choisi de miser sur le potentiel de l’éolien flottant pour sa diversification en installant trois éoliennes « parmi les plus puissantes » au large du Portugal. Dans un contexte de crise de l’industrie pétrolière, Bourbon prévoit de faire passer la part de ses projets liés aux énergies renouvelables à 10 voire 20% de son chiffre d’affaire en 2025 contre 2 à 3% actuellement. L’éolien flottant « moins perturbateur de l'environnement » peut, selon Patrick Belenfant, directeur général de Bourbon Subsea Services, constituer un vrai « relais de croissance ou de diversification ».

12 Juin. 2020 lesechos.fr, 02/06/2020

France Energie fait baisser jusqu’à 40% la consommation énergétique des logements

Déjà présent dans l’immobilier de bureau, France Energie se lance dans l’habitat collectif avec ses pompes à chaleur Obo. Cette solution récupère les suppléments de chaleur de n’importe quelle pièce pour ensuite les redistribuer selon les besoins des logements. Le système est optimal lorsqu’il est installé sur plusieurs bâtiments « avec des usages différés et différents », précise Henri Marraché, directeur général de France Energie. Par exemple, la chaleur perdue dans des bureaux pourrait permettre de chauffer l’eau des immeubles à proximité, avec une interface qui ne prend pas plus de place qu’une machine à laver. « La récupération de ces microsources de chaleur fatale dans l’ensemble du bâtiment et la production de chaleur à partir de l’eau de la boucle par Obo permettent de réduire jusqu’à 40% la consommation d’énergie des logements collectifs par rapport aux solutions les plus modernes du marché », ajoute Henri Marraché. France Energie a pour objectif d’équiper 4 000 logements d’ici 2023 et négocie déjà avec des bailleurs et des promoteurs.

12 Juin. 2020 agro-medi.fr, 05/06/2020

Volvic obtient deux nouvelles certifications grâce à sa responsabilité environnementale

Avec la certification BCorp, Volvic compte désormais parmi les entreprises dont la performance sociale et environnementale, la transparence et la gouvernance sont reconnues comme les meilleures. Les efforts de Volvic pour réduire sa consommation énergétique sur son site d’embouteillage ces dernières années (-23% entre 2017 et 2019) se voient ainsi récompensés. Depuis avril 2020, Volvic est par ailleurs certifiée « neutre en carbone », grâce à ses actions pour privilégier les emballages constitués de matière recyclée, à son site d’embouteillage alimenté à 100% en énergies renouvelables et à la distribution de 40% de ses produits par train. « Grâce aux efforts que nous menons depuis plusieurs années, nous sommes aujourd’hui en mesure de garantir que nos activités n’ont pas d’impact sur le changement climatique », confirme Antoine Portmann, le directeur général de Danone Eaux France.

12 Juin. 2020 actu-environnement.com, 02/06/2020

L’Ademe sélectionne 11 projets de bâtiments responsables

Suite à son appel à projets « vers des bâtiments responsables » édition 2019, l’Ademe a sélectionné 11 projets visant à construire des bâtiments sobres et adaptables. Parmi ceux-ci, le projet CCO2 de l’entreprise Aldes, qui développe un capteur permettant de maîtriser le taux d’humidité et de CO2 dans les bâtiments. Concernant les projets de la thématique « adaptation à long terme », l’Ademe a choisi de soutenir le projet Résilience, qui se base sur des calculs de simulation thermiques dynamiques pour réduire la surchauffe estivale des bâtiments. Enfin, parmi les projets de la thématique « consommation des ressources et économie circulaire », ont notamment été sélectionnés les projets LoB+HiE (une école dont la construction s’appuie sur trois méthodes différentes) et le projet ProxitriStation (pour développer le réemploi dans le BTP).

Toute l'actualité du marché de l'énergie

10 juil. 2020
France

Revue de presse du 10 juil.

A la une : Smart Grids : l’Ademe soutient l’innovation depuis 10 ans

03 juil. 2020
France

Revue de presse du 03 juil.

A la une : L’Etat encourage la modernisation de la filière automobile

26 Juin. 2020
France

Revue de presse du 26 Juin.

A la une : Innovations énergétiques : un guichet ouvert pour l'expérimentation réglementaire

Voir toutes les revues de presse