Europe

Revue de presse

30 nov. 2018

Partager :

Energies renouvelables

30 nov. 2018 lenergeek.com, 21/11/18

Royaume-Uni : une bonne année pour la mobilité douce

2018 aura été une bonne année pour la mobilité douce au Royaume-Uni. En témoigne notamment la mise en service à Londres, début novembre, de plus de 500 taxis électriques qui généreront deux à trois fois moins de gaz à effet de serre que les véhicules thermiques sur l’ensemble de leur cycle de vie. Les particuliers britanniques sont par ailleurs de plus en plus nombreux à se laisser séduire par ce type de motorisation, le Royaume-Uni figurant désormais à la troisième place des pays européens en nombre de véhicules électriques. Des chiffres qui devraient conforter Theresa May dans sa volonté de mener à bien la « Road to zero strategy », qui prévoit de porter à 50 % d’ici 2030 la part des voitures à faibles émissions dans les nouvelles immatriculations. Bien décidé à tirer parti de ce dynamisme, EDF Energy a annoncé le 30 octobre la signature d’un partenariat avec l’entreprise américaine Nuvve. Cet accord porte sur le développement d’un parc de 1 500 chargeurs pour véhicules électriques dans le pays.

Production d'énergie

30 nov. 2018 lesoleil.com, 28/11/18

La biomasse forestière, au cœur de la politique énergétique finlandaise

Depuis les années 60, la Finlande est devenue experte dans l’exploitation de sa biomasse forestière. Actuellement, la moitié de la population du pays est chauffée par un réseau de chaleur alimenté par cette source d’énergie, les centrales de cogénération produisant près du tiers de l’électricité nationale. Une telle exploitation de la biomasse pose toutefois un certain nombre de problèmes. En premier lieu, près de 40 % de l’énergie produite provient de la combustion de la tourbe, une matière organique fossile, donc émettrice de gaz à effet de serre. L’aménagement intensif de la forêt n’est pas non plus sans conséquence sur le plan écologique : « le système est très bon d’un point de vue forestier, mais pas pour la biodiversité », résume Timo Kuuluvainen, professeur d’écologie forestière à l’Université d’Helsinki.

Economies d'énergie et émissions carbone

30 nov. 2018 connaissancedesenergies.org, 19/11/18

Economie d’énergie : des vertus de l’information en temps réel

Selon une étude réalisée auprès des clients de six hôtels suisses, les gens tendent à réduire leur consommation en eau lorsque des capteurs les informent de son évolution en temps réel. « Les technologies des feedback en temps réel peuvent encourager avec succès des changements de comportements et permettre une conservation des ressources (…) même dans un contexte où les gens n’ont aucune incitation financière pour économiser de l’énergie », en déduit Verena Tiefenbeck, de l’université ETH de Zurich. Selon la chercheuse, des solutions comparables pourraient être employées pour tout effort de réduction de la consommation énergétique, y compris lorsqu’aucun intérêt financier n’est en jeu. « Les campagnes environnementales n’ont pas besoin de se concentrer sur les bénéfices financiers, ce qui peut mettre une pression disproportionnée sur les plus pauvres ou même avoir un effet contreproductif avec des gens qui pourraient dire « je m’en fiche, j’ai les moyens », estime-t-elle en effet.

Réglementations et politique de l'énergie

30 nov. 2018 lemonde.fr, 24/11/18

Réchauffement climatique : la BCE infléchit sa position

Dans un discours prononcé le 8 novembre à Berlin, Benoît Cœuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), a rappelé que le changement climatique était appelé à affecter de manière fondamentale la politique économique et monétaire des pays : dans ce contexte, « toutes les autorités, y compris la BCE, doivent réfléchir et considérer une réponse appropriée », a-t-il déclaré. « Ce discours aura un impact fort : le rôle de la BCE face au climat est enfin entré dans le débat », se réjouit l’ONG Positive Money. Dans le cadre de son programme de rachat de dette publique (quantitive easing ou QE en anglais) lancé en 2015, l’établissement a d’ores et déjà acheté environ 24 % des 48 milliards d’euros d’obligations vertes émises par des Etats ou des institutions publiques éligibles et 20 % des 31 milliards d’euros d’obligations vertes émises par des entreprises répondant à ses critères. Le QE portant sur 2 500 milliards d’euros, cette contribution reste toutefois modeste. Comme l’explique un stratégiste de Pictet Wealth Management, la BCE est « en partie limitée par l’offre de titres verts disponibles sur le marché, encore peu nombreux ». L’institution possède par ailleurs une marge de manœuvre réduite, ses achats devant être à la fois efficaces et sans risque, se garder de favoriser un secteur au détriment d’un autre et respecter le poids des Etats : « dit autrement, la BCE peut contribuer à la lutte contre le changement climatique, mais c’est aux Etats d’être les fers de lance en la matière, pas l’inverse », résume un analyste de Natixis.

30 nov. 2018 lemondedelenergie.com, 25/11/18

Pour un new deal énergétique entre Paris et Berlin

Dans une tribune publiée le 24 novembre par Libération, plus de cinquante parlementaires français et allemands appellent Paris et Berlin à conclure un « new deal énergétique » à même de « construire la transition en Europe ». Estimant que l’Europe de l’énergie est actuellement « fragilisée par la défiance croissante entre les gouvernements français et allemand sur leurs politiques énergétiques », ces élus invitent Emmanuel Macron et Angela Merkel à « combiner la Programmation pluriannuelle de l’énergie et les plans de sortie du charbon pour enfin aligner leurs trajectoires énergétiques ». A quelques mois des élections européennes, « cette décision politique d’avancer ensemble (…) montrerait que l’Europe n’est plus coincée dans un statu quo dangereux pour le climat et notre sécurité énergétique », avancent les parlementaires en conclusion.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

07 déc. 2018
Europe

Revue de presse du 07 déc.

A la une : Espagne : l’écomobilité est en marche

23 nov. 2018
Europe

Revue de presse du 23 nov.

A la une : Efficacité énergétique : le Parlement européen fixe des objectifs

16 nov. 2018
Europe

Revue de presse du 16 nov.

A la une : Les énergies renouvelables dépassent les énergies fossiles au Royaume-Uni

Voir toutes les revues de presse