Europe

Revue de presse

30 juil. 2021

Partager :

Tendances et acteurs

30 juil. 2021 euractiv.fr , 21/07/2021

Hydrogène vert : les plans de l’UE salués par l’industrie

La Commission européenne a proposé, dans le cadre de son paquet législatif sur le climat baptisé « Fit for 55 », plusieurs moyens en faveur de l’utilisation de l’hydrogène vert au niveau européen. Parmi eux, l’objectif d’atteindre à l’horizon 2030, 50% de carburants renouvelables d’origine non biologique dans la part des carburants à base d’hydrogène utilisés dans l’industrie. Cette décision a été saluée par un certain nombre d’industriels à l’instar de la Renewable Hydrogen Coalition. Selon François Paquet, membre de cette coalition, « Un tel objectif peut clairement contribuer à augmenter la part de l’hydrogène renouvelable sur le marché européen de l’hydrogène, actuellement basé à 96 % sur les gaz fossiles, et à faire baisser son coût, le rendant ainsi compétitif par rapport aux alternatives fossiles ». L’atteinte de l’objectif climatique de l’Union Européenne (UE) d’ici 2030 passera par une hausse de la production d’électricité renouvelable. Il s’agira de mettre en place des mesures incitant à l’utilisation de l’hydrogène. C’est le cas de la réduction du taux d’imposition de l’électricité renouvelable ou encore du soutien accordé aux « contrats carbone pour la différence ». Toutefois, un certain nombre d’ONG a émis des réserves concernant le plan de la Commission. C’est le cas de Transport et Environnement qui a indiqué que le plan de la commission favoriserait davantage l’utilisation de l’hydrogène dans le secteur automobile. Tara Conolly, responsable de la campagne gaz chez Global Witness, a quant à elle mis en garde la commission contre le lobbying autour de l’hydrogène à faible teneur en carbone dans d’autres parties du paquet. La commission a cependant affirmé que l’hydrogène renouvelable et l’hydrogène à faible teneur en carbone devront être associés pour favoriser le développement du marché de l’hydrogène.

30 juil. 2021 euro-energie.com , 23/07/2021

La Banque européenne d’investissement valide des financements pour soutenir les entreprises

La BEI vient d’approuver de nouveaux financements représentant 10,2 milliards d’euros afin de soutenir l’économie et les entreprises face à la crise sanitaire. « La pandémie de COVID-19 n’est pas encore terminée, et les conséquences économiques continuent de se faire sentir partout dans le monde. Dans le même temps, les inondations qui ont frappé l’Europe centrale viennent nous rappeler avec violence que l’adaptation aux effets des changements climatiques est également un défi de plus en plus urgent pour l’Europe. Mes pensées et celles de mes collègues vont aux victimes, à leurs familles et aux communautés touchées par cette dernière catastrophe naturelle. La BEI se tient prête à soutenir les efforts de reconstruction et de relance », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement. 3,8 milliards d’euros sont dédiés au secteur privé et plus particulièrement au renforcement de l’innovation des grandes entreprises et au financement des petites. En ce qui concerne les énergies renouvelables et les réseaux énergétiques propres, l’investissement sera de 2,4 milliards d’euros. Il financera le développement d’énergies solaires et éoliennes ainsi que la modernisation des réseaux électriques pour accélérer la transition verte. 2 milliards d’euros seront alloués à l’éducation, la santé, le logement social et l’aménagement urbain. Enfin, 796 millions d’euros vont permettre de financer l’évolution des transports durables.

Energies renouvelables

30 juil. 2021 lemondedelenergie.com , 23/07/2021

Voiture électrique : un marché en pleine croissance

Le marché des véhicules électriques continue sa croissance rapide dans toute l’Europe en enregistrant plus de 210 000 voitures 100% électriques vendues. Elles représentent actuellement 7,5% des ventes de véhicules neufs contre 3,5% au deuxième trimestre 2020. Les voitures à essence représentent moins de 50% (41,8%) de parts de marché avec 1,17 million d’exemplaires vendus. De leur côté, les hybrides rattrapent les voitures diesel avec respectivement 19,3% et 20,4% de parts de marché alors que les véhicules hybrides rechargeables représentent 8,4% avec une forte croissance en Italie. Avec l’interdiction des voitures à essence à partir de 2035, de nombreux constructeurs automobiles se sont engagés à supprimer les moteurs à combustion de leurs catalogues d’ici la décennie 2030.

Réglementations et politique de l'énergie

30 juil. 2021 euractiv.fr , 19/07/2021

Taxation des carburants : la Commission européenne propose un nouveau plan

La Commission européenne a présenté un nouveau plan européen de taxation de l’énergie. Ce plan vise à mettre fin à l’avantage caché des combustibles fossiles et à soutenir l’adoption de biocarburants verts, d’hydrogène renouvelable et de carburants synthétiques. Cette mise à jour de la directive datant de 2003 permet de fixer les taux d’imposition minimaux pour l’énergie et les carburants pour le transport. Le point principal de la réforme vise à réorienter le système de taxation à l’échelle de l’Union Européenne (UE), basé actuellement sur le volume, vers un système basé sur le contenu énergétique ou les gigajoules. « Nous essayons d’encourager l’utilisation des biocarburants, donc en passant à une base d’imposition en fonction du contenu énergétique, nous corrigeons cet avantage caché aux combustibles fossiles », a expliqué l’exécutif européen dans sa proposition de réforme de la fiscalité énergétique. Sachant que la fiscalité est une compétence nationale, l’unanimité des 27 membres de l’UE sera nécessaire pour valider cette directive. De plus, Bruxelles veut supprimer diverses aides, exonérations et réductions fiscales concernant les agriculteurs, les jets d’affaires, les yachts privés et les petits avions de plaisance. Les ONG et l’industrie des biocarburants sont satisfaits mais auraient souhaité que la Commission aille plus loin. « Une taxe sur l’énergie qui est réellement basée sur l’énergie est la bienvenue. Pendant trop longtemps, la taxation au litre a bénéficié au diesel, qui est plus dense en énergie. Mais surtout, jusqu’à présent, les États membres pouvaient exclure tous les biocarburants des taxes sur l’énergie. Dans le cadre de la nouvelle proposition, seuls les biocarburants avancés durables peuvent être exclus, ce qui est un pas dans la bonne direction », a indiqué Carlos Calvo Ambel de l’ONG Transport et Environnement, spécialisée dans la mobilité propre.

30 juil. 2021 Actu-Environnement.com , 20/07/2021

Puits de carbone : une nouvelle stratégie forestière européenne

La Commission européenne souhaite changer les modes de gestion des forêts. Le 16 juillet dernier, elle a annoncé une nouvelle stratégie forestière qui vient appuyer les mesures « Fit-for-55 » visant à réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030. L’objectif premier reste la réduction des émissions. Bruxelles a aussi demandé à tous les pays de l’Union Européenne de mettre en place une nouvelle stratégie de gestion afin d’accroitre les puits de carbone et d’améliorer la qualité globale des forêts. « Pour la première fois, un cadre est proposé pour construire une politique forestière s'appuyant sur les écosystèmes et un objectif clair de restauration de la biodiversité », salue Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour l'association Canopée. La stratégie s'engage à « protéger strictement » les « forêts anciennes et primaires ». Sachant que les forêts primaires européennes sont relativement rares, les efforts doivent se porter sur la lutte contre les dégradations causées par les feux de forêts, les sécheresses ou les insectes ravageurs. Un paradoxe reste car le bois est toujours considéré comme une énergie renouvelable. C’est pour cela que la Commission souligne que l’utilisation de la biomasse ligneuse doit se baser sur les limites de la durabilité. Les textes prévoient également la plantation de 3 milliards d’arbres dans les espaces urbains et péri-urbains.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

17 sep. 2021
Europe

Revue de presse du 17 sep.

A la une : Le Royaume-Uni plaide pour un transport maritime mondial neutre en carbone

10 sep. 2021
Europe

Revue de presse du 10 sep.

A la une : Italie : des trains à moteur hydrogène pour remplacer ceux à moteur diesel

23 juil. 2021
Europe

Revue de presse du 23 juil.

A la une : Un nouveau paquet législatif pour décarboner l’Europe

Voir toutes les revues de presse