Europe

Revue de presse

29 mar. 2019

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

29 mar. 2019 euro-energie.com , 18/03/19

Interconnexion électrique France-Angleterre : ce que le Brexit va changer

La sortie du Royaume-Uni de l’Europe devrait être effective ce jour (29 mars 2019). Si aucun accord de retrait n’était trouvé, la réglementation européenne ne devrait plus s’appliquer au Royaume-Uni dès le lendemain du Brexit. L’interconnexion électrique IFA entre la France et le Royaume-Uni (2 000 MW de capacité) est menacée par la sortie de l’Europe de la Grande-Bretagne. Les gestionnaires de transport d’électricité RTE et NGIC (National Grid Interconnectors Limited) ont ainsi réfléchi à de nouvelles règles d’allocation de la capacité d’IFA : l’échéance journalière verrait son allocation implicite remplacée par une enchère explicite (la capacité serait dissociée de l’énergie). La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) approuve ces nouvelles règles et sans accord de retrait elle fixe le découplage au 30 mars 2019 et la première enchère explicite journalière au lendemain, le 31 mars.

29 mar. 2019 Enerpresse , 20/03/19

Les propositions du gouvernement britannique pour une croissance verte

Philip Hammond, ministre en charge des finances et du trésor au sein du gouvernement britannique, a annoncé le 13 mars la publication de propositions en faveur d’une croissance verte. La première d’entre elles aura pour objectif d’augmenter la proportion de gaz vert injecté dans le réseau afin de décarboner l’approvisionnement en chaleur du Royaume-Uni : « pour atteindre nos objectifs climatiques, nous devons réduire notre dépendance à la combustion du gaz naturel pour chauffer nos maisons » estime en effet le Chancelier de l’Echiquier - le ministre du gouvernement du Royaume-Uni chargé des finances et du trésor. Différentes mesures viseront quant à elles à améliorer l’efficacité énergétique : de nouvelles normes seront notamment introduites d’ici 2025 afin que les maisons neuves soient équipées d’un chauffage à faible émission et affichent un niveau d’efficacité énergétique « parmi les meilleurs au monde ». Un appel à informations pour un programme d’efficacité énergétique des entreprises a par ailleurs été lancé par le gouvernement afin d’étudier les opportunités d’investissements dans le domaine. Les différentes manières de compenser les émissions de CO2 liées au transport seront également étudiées.

Production d'énergie

29 mar. 2019 breezcar.com , 18/03/19

Un plan pour aider les distributeurs belges à opérer leur transition énergétique

Souhaitant aider le secteur de la distribution à opérer sa transition énergétique, la fédération belge du commerce et des services (COMEOS) a présenté un plan prévoyant la transformation progressive d’une grande partie des 2 800 supermarchés du pays en centrales de production photovoltaïque et en stations-services pour véhicules électriques. Afin de couvrir leurs besoins en énergie, les supermarchés pourraient en effet équiper leurs toits de panneaux solaires. Prévoyant que les véhicules électriques et hybrides rechargeables représenteront environ un quart du parc automobile belge d’ici 2030, la fédération recommande par ailleurs l’installation de bornes de recharge électrique sur les parkings de ces établissements comme l’ont déjà fait E. Leclerc, Cora, Ikea et Auchan en France.

Energies renouvelables

29 mar. 2019 lenergeek.com , 22/03/19

Quelle transition écologique pour l’Europe ?

La question de la précarité énergétique est un premier défi pour l’Union européenne. À ce jour, alors que l’on estime que le nombre d’européens touchés par le phénomène avoisine les 50 millions, elle n’a été traitée que sur le plan de la transition écologique, sans lien réel avec les politiques sociales des 27 Etats membres. C’est en 2018, avec les nouvelles directives de la performance énergétique, que l’UE a demandé à ses Etats membres que soient aidés en priorité les ménages aux revenus les plus modestes, et mis en place un observatoire européen de la précarité énergétique. Mais cela est insuffisant, la transition écologique européenne ne peut se passer d’un pacte social entre les Etats. Il manque également à l’Europe une politique réelle en faveur d’une « mobilité propre et innovante », qui passerait par exemple par un quota de production de véhicules électriques imposé aux constructeurs, comme la Chine a pu le faire. Il faudrait en outre assurer une politique industrielle du stockage incluant les pays membres. Sur le plan du financement, la France prône l’instauration d’une taxe carbone qui pourrait rapporter plus d’un milliard d’euros à l’Union. Il serait également possible de taxer les pays à hauteur de la pollution qu’ils émettent. L’Europe doit s’entendre et s’unir pour assurer une transition écologique efficace.

Tendances et acteurs

29 mar. 2019 sudinfo.be , 22/03/19

Forte hausse du prix de l’électricité en Belgique depuis la libéralisation du marché énergétique

Selon une étude de la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG), le prix de l’électricité a augmenté de 61,59% en Belgique entre 2007, année de libéralisation complète du marché de l'énergie, et 2018. La Flandre a subi la plus forte hausse, avec une progression de 104% sur la période, contre 53% en Wallonie et 33% à Bruxelles. Cette dynamique tient principalement à l’importante augmentation des contributions en énergies renouvelables et en cogénération ainsi qu’à celles des tarifs de distribution, des prélèvements publics et de diverses taxes comme la TVA. En onze ans, le prix moyen du gaz naturel a quant à lui connu une croissance de 26,54%, le montant de la facture de gaz progressant de 40% en Wallonie, de 20% en Flandre et de plus de 19% à Bruxelles.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

18 oct. 2019
Europe

Revue de presse du 18 oct.

A la une : Paris organise pour la première fois l’European Utility Week

11 oct. 2019
Europe

Revue de presse du 11 oct.

A la une : Une subvention européenne de 530 millions d’euros pour le Celtic Interconnector

04 oct. 2019
Europe

Revue de presse du 04 oct.

A la une : La BEI veut investir 1 000 milliards d’euros dans des projets verts

Voir toutes les revues de presse