Europe

Revue de presse

22 jan. 2021

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

22 jan. 2021 lenergeek.com, 18/01/2021

Le Portugal se désengage entièrement du charbon

Initialement prévue en 2030, puis programmée pour 2023, la fermeture de la centrale au charbon de Sines, au Portugal, a finalement eu lieu dans la nuit du 14 au 15 janvier 2021. La compagnie d’électricité Energia de Portugal (EDP) a indiqué que l’arrêt de cette centrale s’inscrivait dans le cadre de sa stratégie zéro carbone et répondait tant « aux objectifs européens de neutralité carbone » qu’« au plan national énergie et climat du Portugal ». Responsable de 12% des émissions de gaz à effet de serre du pays, la centrale de Sines sera désormais dédiée à la production de l’hydrogène vert. Le Portugal a également annoncé que le site de Pego serait fermé d’ici le mois de novembre 2021. Avec cette fermeture, le pays deviendra le quatrième pays d’Europe à avoir abandonné le charbon depuis l’accord de Paris, après la Belgique en 2016 et l’Autriche et la Suède en 2020. « En quatre ans, le Portugal est passé d’une stratégie approximative de sortie du charbon d’ici à 2030, à des plans concrets pour se débarrasser du charbon d’ici à la fin de l’année. La mise hors ligne de Sines encore plus tôt que prévu souligne le fait qu’une fois qu’un pays s’engage en faveur d’une énergie propre, l’économie des énergies renouvelables assure la transition très rapidement », estime Kathrin Gutmann, directrice de campagne à Europe Beyond Coal.

Economies d'énergie et émissions carbone

22 jan. 2021 Vaucluse-hebdo, 15/01/2021

Gaz à effet de serre dans l'UE : réduction des émissions

La Commission européenne a dévoilé, le 30 novembre 2020, son rapport annuel de l’Union européenne sur l’état d’avancement de la lutte contre le changement climatique. Pour l’année 2019, le rapport met en évidence une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 24% par rapport à 1990. La nouvelle est encourageante pour l’Union européenne, qui s’était fixée en 2008 les objectifs dits du « 3 fois 20 » : réduire les émissions de GES de 20% par rapport à 1990, amener la part des énergies renouvelables à 20% et améliorer l’efficacité énergétique de 20%. La bonne performance observée en 2019 est liée à une diminution de près de 15% des émissions du secteur de la production électrique, grâce à l’abandon progressif du charbon. Forte de ces bons résultats, la Commission européenne a proposé de porter de 40 à 55% l’objectif de réduction des émissions de GES d’ici 2030, par rapport à leur niveau de 1990. Après avoir étudié cette proposition, le Conseil européen a recommandé à la Commission de consulter les Etats membres sur cet objectif et d’étudier ses éventuelles répercussions sur ceux-là.

22 jan. 2021 air-journal.fr, 14/01/2021

Air France KLM et Kuehne+Nagel : première ligne de fret neutre en CO2

Air France KLM Martinair Cargo a annoncé que l’entreprise de logistique Kuehne+Nagel avait rejoint son programme SAF Cargo, « premier programme mondial de carburant durable d’aviation (SAF) pour l’industrie du fret aérien ». Dans le cadre d’un accord entre les deux compagnies, le fret aérien de Kuehne+Nagel assuré par les vols quotidiens d’Air France KLM entre les aéroports de Los Angeles et d’Amsterdam-Schiphol sera désormais « entièrement couvert par des SAF ». « Le lancement d’un programme SAF pour le fret aérien est une étape importante de notre ambitieuse feuille de route en matière de développement durable pour les années à venir. Nous sommes extrêmement satisfaits de la volonté et de l’engagement de notre partenaire Kuehne+Nagel de concrétiser notre ambition commune pour un avenir plus durable. J’espère que d’autres partenaires rejoindront bientôt notre programme SAF », s’est félicité Adriaan den Heijer, vice-président exécutif d’Air France-KLM Cargo et directeur général de Martinair. « Le premier itinéraire zéro émission marque le début de notre voyage vers un fret aérien neutre en CO2, et constitue une nouvelle étape vers la réalisation d’une neutralité carbone complète d’ici 2030. Chez Kuehne+Nagel, nous sommes à l’avant-garde des solutions durables de transport aérien et nous encourageons nos clients et nos collègues de l’industrie à se joindre à nous pour offrir des choix durables », a pour sa part commenté Yngve Ruud, membre du conseil d’administration et responsable de l’activité aérienne de Kuehne+Nagel.

Tendances et acteurs

22 jan. 2021 Am-today.com, 15/01/2021

Mobilité électrique : nouvelle offre pour les clients Volkswagen

Le groupe EDF et Volkswagen Group France ont annoncé, le 15 janvier 2021, la signature d’un partenariat portant sur une offre complète de services aux clients du groupe automobile ayant opté pour la mobilité électrique. Dès janvier, les marques du groupe Volkswagen, proposeront progressivement, à tout acquéreur d’un véhicule électrique, la possibilité de disposer d’une électricité d’origine renouvelable et locale produite par le groupe EDF. « Régionale, verte, garantie : trois mots forts qui définissent parfaitement notre offre « Vert Électrique Régional », déclinée aujourd’hui en Bretagne et qui sera amenée à se développer dans d’autres régions de France dès février 2021 », a expliqué Fabrice Gourdellier, Directeur du Marché des Clients Particuliers d’EDF. Cette annonce témoigne des efforts déployés par les deux groupes en faveur de la transition énergétique. Dans le cadre de sa stratégie « Together 2025 », le groupe Volkswagen vise la neutralité carbone en 2050.

22 jan. 2021 Flotauto.com, 15/01/2021

Volta Trucks et Petit Forestier : électrification de la distribution frigorifique

Le constructeur Volta Trucks et le loueur de véhicules frigorifiques Petit Forestier ont conclu un accord pour agir en faveur de l’électrification de la distribution frigorifique urbaine. Petit Forestier s’est engagé à acquérir 1 000 exemplaires du Volta Zéro, nouveau véhicule électrique de Volta Trucks. Lecapitaine, filiale de Petit Forestier, sera chargée d’équiper les véhicules d’une carrosserie frigorifique. Cette initiative permettra de réduire les pollutions atmosphériques et sonores des camions, leur donnant ainsi accès aux Zones à Faibles Emissions métropolitaine (ZFE). Le principal défi pour les deux entreprises sera de maintenir l’autonomie annoncée de 150 à 200 km du Volta Zéro dans sa version frigorifique. « [Le Volta Zéro] sera progressivement proposé sur l’ensemble de nos sites, en commençant probablement par la France », a précisé Jérôme Payonne, directeur innovation et marketing du groupe Petit Forestier. Cette collaboration devrait aboutir à la présentation d’un prototype de Volta Zéro frigorifique de 16 tonnes au cours de l’année 2021 et à une production en série début 2022.

Techniques et innovations

22 jan. 2021 Rtflash.fr, 12/01/2021

Carburants non-fossiles : les électro-carburants se passe de la biomasse

Le consortium Norsk e-Fuel, qui associe Sunfire, Climeworks, Valinor et Paul Wurth, a annoncé sa volonté de produire des électro-carburants comme alternative à la biomasse. Le projet, dévoilé en juin 2020, prévoit, pour 2023, la construction d’une usine de production d’électro-carburants à Porsgrunn, en Norvège. Le site sera capable de produire 10 millions de litres d’électro-carburants par an d’ici 2023 puis 100 millions d’ici 2026. Le projet combine le savoir-faire des quatre entreprises pour proposer une offre d’électro-carburants à un prix de 1 à 1,50 euro par litre. L’électro-carburant sera produit à partir d’un gaz de synthèse mélangeant hydrogène et monoxyde de carbone, lui-même obtenu grâce à la co-électrolyse de dioxyde de carbone et de vapeur d’eau. Le dioxyde de carbone utilisé pour la production de ce gaz de synthèse pourra ensuite être capté soit dans l’air soit dans les fumées industrielles, ce qui permettra de réduire l’impact carbone des sites de production. « Nous terminons la phase d’ingénierie et le bouclage du financement. […] Les travaux débuteront en 2022 », a précisé Karl Hauptmeier, le directeur général de Norsk e-Fuel.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

26 fév. 2021
Europe

Revue de presse du 26 fév.

A la une : UE : mise en place d’un prix carbone sur les importations

19 fév. 2021
Europe

Revue de presse du 19 fév.

A la une : Eolien offshore : 356 nouvelles installations en Europe

12 fév. 2021
Europe

Revue de presse du 12 fév.

A la une : Transition bas-carbone : l'UE vers une sortie du Traité sur la charte de l’énergie

Voir toutes les revues de presse