Europe

Revue de presse

20 nov. 2020

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

20 nov. 2020 environnement-magazine.fr, 12/11/2020

La Banque européenne d’investissement présente sa feuille de route pour le climat

Pour faire face à la crise sanitaire, la Banque européenne d’investissement (BEI) prévoit d’investir 1 000 milliards d’euros d’ici 2030 dans des activités favorables à la transition écologique qui permettront de respecter l’Accord de Paris. Tel est l’objectif fixé par sa feuille de route climat qui, publiée le 11 novembre, entrera en application le 1er janvier 2021. Ce document prévoit notamment que plus de 50% des investissements de l’établissement concernent le climat. La BEI prévoit par ailleurs d’investir 7,8 milliards d’euros dans des entreprises affectées par la crise sanitaire, tout en soutenant le développement des véhicules propres, de l’urbanisme vert, des énergies renouvelables, mais aussi la santé et l’éducation en Europe comme dans le reste du monde. La France bénéficiera de cet investissement pour la construction de trains régionaux dans l’Est, de parcs éoliens dans le Sud et d’écoles en Seine-et-Marne.

20 nov. 2020 europe1.fr, 16/11/2020

Au Royaume-Uni, Boris Johnson veut interdire la vente de voiture thermique d’ici 2030

Boris Johnson, le Premier ministre britannique, devrait annoncer sous peu une série de mesures destinées à lutter contre le réchauffement climatique, telles que l’interdiction de vendre des voitures thermiques neuves d’ici 2030. Précédemment prévue pour 2040 puis avancée à 2035 en début d’année, la fin de la commercialisation des voitures thermiques inquiète les industriels qui jugent la date de 2030 prématurée. Hormis la Norvège, qui a prévu d’interdire la vente de voitures à moteur essence ou diesel d’ici 2025, aucun autre pays ne s’est fixé un objectif aussi ambitieux. Le gouvernement britannique prévoit par ailleurs de mettre un terme à la vente des véhicules hybrides neufs en 2035. Ces objectifs s’inscrivent dans la stratégie du Royaume-Uni prévoyant d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Economies d'énergie et émissions carbone

20 nov. 2020 Actu-Environnement.com, 12/11/2020

Le défi de la consommation énergétique des centres de données

Selon une étude commandée par la Commission européenne, la consommation des centres de données des Etats membres de l’Union européenne (UE) devrait passer de 2,7% de la demande d’électricité en 2018 à 3,2% d’ici à 2030, soit une augmentation de 21,72 TWh sur la période. Cette prévision conforte l’UE dans sa volonté de se doter de centres de données moins énergivores d’ici 2030 mais l’étude met en évidence l’ampleur d’un tel défi : « l'étude révèle qu'en raison de la nature du cloud computing et de la diversité des fournisseurs de services cloud, il n'existe pas de solution unique pour atteindre l'objectif 2030. Néanmoins, les instruments existants peuvent - à des degrés divers - être utilisés comme point de départ ou au moins comme source d'inspiration pour de nouveaux développements ou de nouvelles conceptions d'instruments politiques », indique en effet la Commission. Le code de conduite de l'UE sur l'efficacité énergétique des centres de données, les prochaines révisions du règlement sur l'écoconception sur les serveurs et les produits de stockage de données, et la directive sur l'efficacité énergétique constitueront autant d’instruments devant permettre à la Commission d’atteindre son objectif. Une nouvelle étude sera par ailleurs menée afin d’étudier les scénarios de révisions à envisager et leurs impacts sur la consommation des centres de données.

Energies renouvelables

20 nov. 2020 Connaissancedesenergies.org, 10/11/2020

Aberdeen voit son avenir dans l’hydrogène

Disposant d’ores et déjà d’une flotte de véhicules fonctionnant à l’hydrogène ou à l’électricité, la ville écossaise d’Aberdeen, s’apprête à mettre en circulation 15 bus à impériale fonctionnant à l’hydrogène sur ses lignes les plus fréquentées. Souhaitant s’imposer comme pionnière dans le domaine, Aberdeen a inauguré dès 2015 la première station de production d’hydrogène et de ravitaillement pour bus du Royaume-Uni. Comme l’explique le conseiller local Philip Bell, « actuellement, Aberdeen produit 500 kilogrammes d'hydrogène vert par jour », son objectif étant d'en produire « trois tonnes et demie quotidiennement dans trois ans ». Avec ce projet d’un coût de 9,2 millions d’euros, cofinancé par l’UE et le gouvernement écossais, Aberdeen entend promouvoir le développement d’une filière hydrogène dans la région. La ville écossaise n’est pas la seule à s’être lancée dans pareil projet : Wrightbus, l’entreprise qui a livré 15 bus à Aberdeen, devrait prochainement en livrer 20 à la ville anglaise de Birmingham, des véhicules comparables circulant par ailleurs à Pau, dans le Pas-de-Calais et en région parisienne depuis plusieurs mois.

Tendances et acteurs

20 nov. 2020 Connaissancedesenergies.org, 18/11/2020

Le VDA alerte sur le manque de bornes de recharge pour véhicules électriques dans l’UE

Alors que les immatriculations de véhicules électriques se multiplient en Allemagne, Hildegard Müller, présidente de l'Association de l'industrie automobile (VDA) allemande, s’inquiète du manque de bornes de recharge sur le territoire national. Lors d’un point presse donné le 10 novembre, Mme Müller a affirmé qu’atteindre le million de points de charge publics d’ici 2030, comme le gouvernement allemand s’en est fixé l’objectif, nécessiterait l’installation hebdomadaire d’« environ 2 000 nouveaux » appareils, contre 200 actuellement. Chaque semaine, 10 000 véhicules électriques sont immatriculés en Allemagne, un rythme 50 fois supérieur à celui de l’installation de nouvelles stations de recharges. « En mai cette année, 10 voitures se partageaient une borne publique, contre 13 actuellement et 20 à prévoir d'ici Pâques 2021 », met en garde Mme Müller. La dirigeante rappelle par ailleurs que la Commission européenne s’est fixée pour objectif d’atteindre le million de points de recharge répartis dans l’Union européenne d’ici 2025, contre 200 000 actuellement, ce qui impliquerait l’installation de 4 000 nouveaux points chaque semaine : or ce rythme est loin d’être atteint selon elle. Pour remédier à cette situation, Hildegard Müller invite la Commission européenne à « élaborer des plans d'action conjoints avec les États membres ».

20 nov. 2020 connaissancedesenergies.org, 15/11/2020

Batteries électriques : la Finlande tiraillée entre ses ambitions écologiques et son potentiel minier

La Finlande est le seul pays d’Europe disposant des minerais nécessaires à la fabrication de batterie comme le cobalt, le lithium et le nickel. Alors que l’Europe souhaite diminuer sa dépendance vis-à-vis de la Chine, la Finlande a l’opportunité et le désir de s’imposer comme un acteur majeur dans le domaine. Mais l’extraction du cobalt, du lithium ou du nickel représente une menace environnementale de taille pour un pays riche d’un immense patrimoine naturel comprenant notamment des millions d’hectares de forêts et d’importantes étendues d’eau. Malgré les craintes des défenseurs de l’environnement, les autorités finlandaises ont promis d’aider le secteur à hauteur de 300 millions d'euros pour la seule année 2020 et sept nouveaux sites d'excavation ont été ouverts. Terrafame, entreprise finlandaise d’extraction minière, soutient que les méthodes d’extraction pratiquées en Finlande, affichent une empreinte carbone inférieure de 60% à celle des méthodes traditionnelles. Le groupe rappelle par ailleurs que les normes finlandaises sont bien plus contraignantes que celles du Congo qui produit la moitié du cobalt mondial. Dans ce contexte, le pays accueille un nombre croissant de projets d’extraction de minerais et de fabrication de batterie. Cependant, les réserves mondiales de cobalt sont faibles. "Nous avons besoin de matériaux issus du sol, mais à l'avenir, je pense qu'une grande partie de nos matériaux proviendra du recyclage", a déclaré Jyrki Nurmi, responsable du fabricant finlandais de technologies automobiles Valmet Automotive.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

27 nov. 2020
Europe

Revue de presse du 27 nov.

A la une : Union européenne : de grandes ambitions pour l’éolien en mer

13 nov. 2020
Europe

Revue de presse du 13 nov.

A la une : Hydrogène vert : L'institut européen de l'innovation et de la technologie crée un centre dédié à son développement

06 nov. 2020
Europe

Revue de presse du 06 nov.

A la une : Véhicules neufs : une nouvelle étape franchie pour les véhicules électrifiés

Voir toutes les revues de presse