Europe

Revue de presse

18 déc. 2020

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

18 déc. 2020 actu-environnement.com, 11/12/2020

L’UE s’engage sur une baisse des émissions de gaz à effet de serre

Proposé en septembre par la Commission européenne, le nouvel objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre sur le continent a été approuvé le 11 décembre 2020 par les chefs d’État européens. « Nous réduirons les émissions d’au moins 55% à l’horizon 2030 », comparé à 1990, a annoncé la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Jusqu’alors, l’objectif était de - 40%. « Cet accord nous place sur une trajectoire claire vers la neutralité climatique en 2050 », a conclu la présidente allemande de l’Union européenne. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le 12 décembre 2020, a présenté à l’occasion du Sommet de l’ambition pour le climat, ce nouvel objectif à d’autres dirigeants mondiaux en espérant les entraîner dans ce sillage vertueux. Pour les ONG, dont Greenpeace, cet objectif n’est pas suffisant et les émissions devrait atteindre une baisse d’au moins 65% à cet horizon pour répondre aux attentes de l’Accord de Paris. Les mesures politiques destinées à mener à bien l’objectif de mettre en œuvre les 55%, devraient être publiées par la Commission européenne en juin 2021. Le Conseil européen a quant à lui demandé à la Commission une vraie réflexion sur la manière dont tous les secteurs économiques peuvent aider à atteindre cet objectif.

18 déc. 2020 lemondedelenergie.com, 10/12/2020

Europe : de nouvelles règles pour des batteries plus vertes

Dans un communiqué paru le 10 décembre 2020, la Commission européenne a présenté son projet de règlement visant à moderniser la législation européenne sur les batteries pour les rendre plus écologiques et améliorer leur réutilisation en fin de vie. Cette législation, visant à instaurer « des exigences obligatoires pour toutes les batteries mises sur le marché de l’UE », qu’elles soient utilisées dans les voitures électriques, dans les téléphones mobiles ou dans l’industrie. Celles-ci seront en lien avec « l’utilisation de matières issues de sources responsables avec un usage limité de substances dangereuses, la teneur minimale en matières recyclées, l’empreinte carbone, la performance, la durée (…), ainsi que la réalisation des objectifs de collecte et de recyclage ». Ces mesures comptent notamment la stimulation de l’économie circulaire, la mise sur le marché des batteries conditionnée à une « déclaration relative à l’empreinte carbone », le taux de collecte des particuliers augmenté à 70% en 2030, contre 45% actuellement, et pour finir « le règlement proposé définit un cadre qui facilitera la réaffectation des batteries de véhicules électriques » dans le but de leur donner une seconde vie. Pour l’exécutif européen, ces mesures contribueront à l’objectif de l’Union européenne de neutralité climatique d’ici à 2050.

18 déc. 2020 actu-environnement.com, 10/12/2020

UE : un plan d’action pour une mobilité durable

La Commission européenne a présenté au Parlement sa « stratégie pour une mobilité durable et intelligente », élaborée après une phase de consultation dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe, qui fixe un objectif de réduction de 90% des émissions de gaz à effet de serre issues des transports à l’horizon 2050. Le plan d’action de la Commission européenne se décline en 82 mesures, dont la mise en application s’échelonnera de 2021 à 2024 : soutien aux véhicules à zéro émission, aux carburants renouvelables, au transport ferroviaire de voyageurs, instauration des règles pour les performances environnementales, énergétiques et de sécurité des pneumatiques. Selon Franck Timmermans, vice-président exécutif chargé du Pacte vert pour l’Europe, « la stratégie présentée aujourd'hui bouleversera la façon dont les personnes et les marchandises circuleront partout en Europe et permettra de combiner aisément différents modes de transport au cours d'un même trajet ». Les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports sont aujourd’hui responsables de presque un quart des émissions totales de l’Union européenne.

Economies d'énergie et émissions carbone

18 déc. 2020 enviro2b.com, 09/12/2020

Industrie : Yara se tourne vers l’ammoniac vert

Le groupe chimique Yara, producteur d’engrais azotés, a annoncé le 7 décembre 2020 que son usine d’ammoniac de Porsgrunn, en Norvège, devrait être sans émissions d’ici 2026. L’usine produit près de 500 000 tonnes d’ammoniac par an. Selon le directeur général de Yara, Svein Tore Holsether, « l’ammoniac est le vecteur d’hydrogène le plus prometteur et un carburant sans carbone ». Il s’agit dès lors pour le groupe de bien négocier son virage vert. L’usine de Porsgrunn, sous réserve d’un cofinancement du gouvernement norvégien, en sera la première étape. Yara a révélé le bilan de son usine en termes d’émissions : 800 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions de 300 000 voitures particulières. Elle représente environ 3,7% de la consommation électrique de la Norvège. Le groupe ne comptera plus seulement sur la production d’engrais, il s’annonce champion de l’ammoniac vert.

Tendances et acteurs

18 déc. 2020 dhnet.be, 07/12/2020

Amos : mesurer le CO2 dans la mission spatiale Copernicus

L’entreprise liégeoise Amos participera au programme européen Copernicus en livrant une partie du télescope Cloud Imager, destiné à surveiller précisément les niveaux de CO2 présents dans l’atmosphère terrestre. Dans ce cadre, Amos a signé un contrat avec OIP Sensor Systems, entreprise belge spécialisée dans les technologies optiques de précision pour la défense et le spatial. Le programme Copernicus, dirigé par la Commission européenne et dont l’Agence Spatiale Européenne (ESA) sera le maître d’œuvre, vise à déployer des satellites appelés Sentinel en orbite autour de la Terre. Son objectif sera de surveiller certains phénomènes à la surface de la planète bleue, dans le but de répondre à des défis tels que l’urbanisation, la sécurité alimentaire, l’élévation du niveau de la mer, la diminution des glaces polaires, les catastrophes naturelles et le changement climatique. La première mission, primordiale, sera de surveiller le taux de dioxyde de carbone anthropique, c’est-à-dire le taux produit par les activités humaines dans l’atmosphère, à l’aide d’un spectromètre dans l’infrarouge proche et moyen. Le contrat signé par Amos et OIP Sensor Systems, prévoit que la société liégeoise fabriquera le télescope en aluminium de haute précision placé à l’avant du Cloud Imager, que fournira OIP à l’ESA. L’instrument optique servira à cartographier les nuages de l’atmosphère terrestre afin d’établir la distinction entre les émissions naturelles de CO2 et celles produites par l’homme, et fournir ainsi à l’ESA des données fiables et indépendantes sur le phénomène, loin des estimations terrestres contradictoires.

18 déc. 2020 autoplus.fr, 12/12/2020

Volvo : production des moteurs électriques en Suède

Le constructeur automobile suédois Volvo, filiale du groupe chinois Geely, a décidé de rapatrier à Skövde, dans le sud de la Suède, les activités de développement et de production de ses moteurs électriques. Dans un premier temps, il s’agira seulement d’y assembler les moteurs produits à Shangaï (Chine) et Göteborg (Suède), mais la production est la prochaine étape. A l’horizon 2025, le constructeur devrait avoir implanté une chaîne de production complète, dont le coût total estimé par le groupe est de 68 millions d’euros. Selon un communiqué de la marque, « l'internalisation du développement et de la production des moteurs électriques va permettre aux ingénieurs de Volvo Cars d'optimiser davantage les moteurs électriques et l'ensemble de la transmission électrique sur les nouveaux véhicules Volvo ». Le constructeur, d’ici 2025 ambitionne de réaliser 50 % de ses ventes en tout électrique et l’autre moitié en hybride rechargeable.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

22 jan. 2021
Europe

Revue de presse du 22 jan.

A la une : Gaz à effet de serre dans l'UE : réduction des émissions

15 jan. 2021
Europe

Revue de presse du 15 jan.

A la une : La Commission européenne limite les fuites de méthane

08 jan. 2021
Europe

Revue de presse du 08 jan.

A la une : Mix énergétique européen : croissance des énergies renouvelables

Voir toutes les revues de presse