Europe

Revue de presse

12 juil. 2019

Partager :

Economies d'énergie et émissions carbone

12 juil. 2019 lepoint.fr, 05/07/2019

Jaguar va fabriquer des véhicules électriques dans son usine de Castle Bromwich

Jaguar Land Rover (JLR) a annoncé le 5 juillet que son usine de Castle Bromwich, située non loin de Birmingham, serait prochainement reconvertie afin de fabriquer des véhicules électriques. Produisant actuellement les modèles essence et diesel de la Jaguar XJ, elle assemblera dans un premier temps la version électrique de cette voiture. « Le futur de la mobilité est électrique et nous sommes engagés (…) à fabriquer notre prochaine génération de véhicules zéro-émissions au Royaume-Uni », a déclaré Ralf Speth, directeur général de JLR. Propriété du groupe indien Tata Motors, le constructeur britannique a par ailleurs indiqué que son futur centre d’assemblage de batteries, également situé près de Birmingham, ouvrirait ses portes en 2020. JLR souhaite proposer la motorisation électrique pour l’ensemble de ses modèles dès l’année prochaine.

12 juil. 2019 actu-environnement.com, 05/07/2019

Tarification du carbone : la Commission européenne enregistre une initiative citoyenne

La Commission européenne a annoncé le 3 juillet qu’elle enregistrerait à la fin du mois deux nouvelles initiatives citoyennes. La première suggère de créer un « prix minimum » pour les émissions de CO2 et donc « d’abolir le système existant de quotas gratuits pour les pollueurs de l’UE et d’introduire un mécanisme d’ajustement aux frontières ». Elle propose également d’allouer les recettes générées par la tarification du carbone « aux politiques européennes qui soutiennent les économies d’énergie et l’utilisation de sources renouvelables, ainsi qu’à la réduction de la fiscalité sur les bas revenus ». La seconde initiative réclame « l’interdiction de tous les emballages et bouteilles en plastique d’ici 2027, de façon à commencer à mettre en place des mesures concrètes pour respecter les limites de nos ressources ». A condition de recueillir le soutien d’un million de personnes provenant d’au moins sept Etats membres dans l’année suivant leur enregistrement, la Commission procédera à l’analyse de ces initiatives.

12 juil. 2019 lesechos.fr, 04/07/2019

L’intérêt des européens pour la voiture électrique remis en question

Alors que les constructeurs automobiles mondiaux ont annoncé leur intention de consacrer 163 milliards d’euros à l’électrification de leurs gammes d’ici 2023, certains observateurs doutent du potentiel des véhicules 100% électriques en Europe. « Il y a des demandes de la part des organismes de réglementation, mais aucune de la part des clients. D’après ce que nous voyons, les véhicules électriques sont destinés à la Chine et à la Californie », a déclaré Klaus Fröhlich, le directeur du développement de BMW. Pour sa part, il juge « préférable d’avoir des hybrides rechargeables avec une bonne autonomie ». Malgré une forte progression sur les premiers mois de l’année, les ventes de voitures 100% électriques ne représentent que 1,7% du marché des voitures neuves. « Les craintes sur l’autonomie et le coût restent des freins essentiels à l’achat », analyse Laurent Petizon, directeur général d’AlixPartners France. « Ce qui est sûr, c’est que sans les subventions, les choses se compliquent », ajoute Nicolas Meilhan, analyste chez EV-Volumes. Un argument que tend à confirmer le relatif dynamisme des ventes de véhicules dans les pays ayant mis en place les incitations financières les plus avantageuses, comme la France, le Royaume-Uni ou l’Allemagne.

12 juil. 2019 novethic.fr, 02/07/2019

Le prix du carbone stimule la vente de gaz

Tout au long de l'année 2018, le prix des quotas de carbone européens (proche de 25 euros la tonne) a incité les producteurs d'électricité à privilégier le gaz au charbon, selon le rapport « l'Etat du marché du carbone européen » publié par le think tank I4CE. Supérieur au prix minimum de « switch » du charbon vers le gaz (prix du CO2 à partir duquel une centrale à gaz efficace devient plus rémunératrice qu’une centrale à charbon inefficace), ce prix devrait continuer à augmenter pour dépasser les 30 euros en 2021. Présidée par les économistes Stiglitz et Stern, la Commission de haut niveau sur le prix du carbone estimait en 2017 que le prix du carbone devrait être de 40-80 dollars la tonne en 2020 et atteindre les 50-100 dollars en 2030 pour que les objectifs de l’Accord de Paris puissent être atteints. Or, 75% des prix du carbone appliqués dans le monde sont inférieurs à 10 dollars la tonne de CO2, un niveau insuffisant pour soutenir le déploiement d'installations de nouvelles technologies bas carbone.

Tendances et acteurs

12 juil. 2019 lemondedelenergie.com , 04/07/2019

Edison se développe dans les énergies vertes

Le 4 juillet, le groupe italien Edison a annoncé avoir cédé sa filiale pétrolière et gazière Edison Exploration and Production à la société Energean Oil and Gas pour un montant d’environ 1 milliard de dollars. Si l’opération est approuvée par les autorités italiennes, la filiale d’EDF utilisera cette somme pour renforcer ses capacités de production dans les énergies renouvelables. A la tête de 91 centrales électriques, 45 fermes éoliennes et 65 usines photovoltaïques, le groupe s’est en effet donné pour objectif de produire 40% d’énergies vertes d’ici 2030. Un objectif ambitieux, les énergies renouvelables ne représentant actuellement que 1 900 MW sur sa capacité totale de production d’électricité de 6,4 GW.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

19 juil. 2019
Europe

Revue de presse du 19 juil.

A la une : Milan s’apprête à avoir la plus grande flotte de bus électriques au monde

05 juil. 2019
Europe

Revue de presse du 05 juil.

A la une : Le véhicule électrique : une importante source d’économie pour les britanniques

28 Juin. 2019
Europe

Revue de presse du 28 Juin.

A la une : Vers des camions plus verts

Voir toutes les revues de presse