Europe

Revue de presse

11 jan. 2019

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

11 jan. 2019 novethic.fr, 27/12/18

Le charbon exclu du mécanisme de capacité en 2025

Les Etats membres de l’Union Européenne et le parlement européen ont achevé de négocier le dernier chapitre du paquet « Energie propre » qui met en œuvre des engagements compris dans l’Accord de Paris. Les nouvelles usines et les centrales à charbon émettant plus de 250g de CO2 par kilowattheure d’électricité ne pourront participer au mécanisme de capacité. En effet ce dispositif impose aux fournisseurs d’électricité de couvrir la sécurité d’approvisionnement en cas de forte demande, toute en respectant les limitations sur les émissions. D’autre part, les Etats comme la France qui disposent d’une politique de régulation des prix pourront la conserver mais devront rédiger des rapports évaluant les progrès faits en direction de l’abolition de cette régulation. « Les énergies renouvelables ont clairement la priorité » a déclaré sur Twitter Elisaberth Kostinger, la ministre autrichienne dont le pays occupe la présidence tournante de l’Union Européenne.

11 jan. 2019 lenergeek.com, 20/12/18

Les tarifs réglementés sauvegardés jusqu’en 2025

A contre-courant du mouvement global de libéralisation, et conformément au souhait de la France et d’autres pays, les institutions européennes ont finalement décidé de ne pas interdire les tarifs réglementés. Les Etats qui disposent de tels tarifs peuvent poursuivre leur politique, et « devront présenter un rapport d’évaluation des progrès réalisés pour mettre un terme à la réglementation des prix », selon le communiqué. Toutefois, « d’ici 2025, la Commission devra présenter un rapport sur les progrès globaux au sein de l’UE, qui pourra inclure une proposition visant à mettre un terme à la réglementation des tarifs. » Cette décision déçoit les fournisseurs alternatifs d’électricité, auxquels une décision récente du Conseil d’Etat était déjà défavorable au printemps dernier.

11 jan. 2019 lefigaro.fr, 17/12/18

L’UE s’entend pour diminuer d’un tiers les rejets des voitures en CO2

Les voitures neuves devront diminuer leurs émissions de 37,5% d’ici 2030. L’accord, plus contraignant que ce que prévoyait la Comission européenne au début des négociations, a été trouvé au point d’équilibre entre les Etats membres et le parlement européen. « Cela montre clairement, une fois de plus, notre engagement indéfectible à l’égard de l’Accord de Paris » a déclaré Miguel Arias Canete, commissaire à l’Action pour le Climat. L’accord s’engage également sur un objectif de réduction des émissions carbone de 31% pour les camionnettes, avec un objectif intermédiaire, comme pour les voitures, de 15% pour 2025. L’industrie automobile a regretté cette décision dans un communiqué : « l’industrie déplore que cet objectif pour 2030 réponde purement à des motivations politiques, sans prendre en compte les réalités technologiques et socio-économiques ».

Techniques et innovations

11 jan. 2019 futura-sciences.com, 02/01/19

La start-up et la batterie lego

La start-up suisse Energy Vault a conçu un système de stockage d’énergie basé sur des blocs en béton de 35 m3 s’empilant les uns sur les autres comme des Legos. L’idée est de transformer l’énergie cinétique en énergie potentielle : quand l’électricité est excédentaire, une grue monte les blocs en haut de la tour ainsi formée, qui peut atteindre jusqu’à 120 mètres. Et en fonction des besoins, les blocs en redescendant viennent alimenter leur turbine par l’énergie cinétique dégagée. Le système est une solution aux aléas météorologiques pesant sur l’éolien et le solaire, qui rend si importante la question du stockage. Et en l’occurrence le matériau utilisé ici, le béton recyclé des déchets de construction, est très peu cher. La durée de vie est supérieure à 40 ans, le coût de maintenance extrêmement faible et le rendement supérieur de 90% à un barrage hydroélectrique. La première station installée en Inde pour Tara power en 2019 aura une capacité de 35 MWh et une puissance entre 2 et 5 MW. Un partenariat avec le cimentier Cemex permettra d’élaborer de nouveaux types de bétons spécialement optimisés.

Tendances et acteurs

11 jan. 2019 Enepresse, 26/12/18

Un nouvel acteur de l’efficacité énergétique

Fruit d’un accord entre EDF Luminus et la Sogepa, la société Demainvest est vouée au développement, à la construction et à l’exploitation de projets d’efficacité et d’approvisionnement énergétique, et de production d’énergie et de chaleur. La Sogepa est une société publique belge financée notamment par 20 millions d’euros alloués à l’efficacité énergétique dans le cadre du fonds Kyoto. Selon le communiqué, « afin d’aider ses entreprises à réduire leur empreinte écologique et leur facture énergétique, la Sogepa a souhaité s’appuyer sur un partenaire fiable et expérimenté dans les métiers de l’économie d’énergie et des énergies renouvelables ». Demainvest proposera des solutions pour l’isolation, ainsi que l’amélioration des utilités industrielles et les équipements type chauffage ou air conditionné.

Economies d'énergie et émissions carbone

11 jan. 2019 novethic.fr, 28/12/18

Le premier transporteur de conteneurs maritimes vers la neutralité carbone

Au cours de la COP24, l’entreprise danoise Maersk s’est engagée à atteindre la neutralité carbone pour 2050. Pour ce faire, elle investira dans des navires neutres en carbone et commercialement viables d’ici à 2030. « Transportant environ 80% du commerce mondial, le secteur des transports maritimes est essentiel pour trouver des solutions » explique Soren Toft, directeur général adjoint de l’entreprise. Mais les objectifs climatiques doivent à l’avenir concerner tout le secteur. En avril 2018, les 173 Etats de l’Organisation maritime internationale ont convenu de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 50% d’ici 2050, rapporté au niveau de 2008. Il y a urgence : la toxicité engendrée par le transport maritime est à l’origine de 400 000 morts prématurées chaque année dans le monde.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

15 mar. 2019
Europe

Revue de presse du 15 mar.

A la une : Le Royaume-Uni mise sur l’éolien offshore

08 mar. 2019
Europe

Revue de presse du 08 mar.

A la une : IKEA recharge les clients allemands

01 mar. 2019
Europe

Revue de presse du 01 mar.

A la une : EDF Luminus et HCL migrent ensemble vers le cloud

Voir toutes les revues de presse