Europe

Revue de presse

05 oct. 2018

Partager :

Production d'énergie

05 oct. 2018 lemondedelenergie.com, 01/10/18

La Belgique risque le blackout

La Belgique risque de se trouver en état de pénurie d’électricité l’hiver prochain en raison des travaux de maintenance de cinq des sept réacteurs nucléaires du pays. Le ministre fédérale en charge des questions énergétiques, Marie-Christine Marghem, a annoncé l’indisponibilité de plus de 3000 MW de capacités de production et critiqué la mauvaise planification des travaux d’entretien du parc nucléaire de l’exploitant Electrabel, société du groupe Engie. La Belgique est déjà en train de prendre des engagements avec l’Allemagne et d’autres pays européens. Elle craint tout de même que « en cas de vague de froid sur l’Europe », la capacité électrique ne soit pas disponible et que le risque de blackout soit très élevé. Le ministre n’exclue pas l’hypothèse d’un plan de délestage, qui priverait volontairement d’électricité certaines zones du territoire belge, pour maintenir l’équilibre du réseau. L’Etat fera probablement appel aux entreprises énergivores pour qu’elles réduisent leurs activités. Infrabel, le gestionnaire du réseau ferré, a d’ores et déjà annoncé qu’il n’hésitera pas à stopper le trafic pendant 24h en cas de besoin.

Energies renouvelables

05 oct. 2018 greenunivers.com, 25/09/18

Renault stocke de l’énergie en Europe

Le groupe Renault a annoncé qu’il mettra en place d’ici 2020 un « dispositif de stockage stationnaire » en Europe, dit « Advanced Battery Storage ». Ces installations se composeront d’un ensemble de batteries de voitures électriques de seconde vie et de batteries neuves, qui délivreront l’énergie stockée lorsque se creusera l’écart entre la production et la consommation, assurant ainsi l’équilibre du système. Avec l’introduction de ce nouveau dispositif, le constructeur souhaite faciliter l’intégration des énergies renouvelables à un coût réduit. « Les batteries d’occasion conservent 70 % de leur capacité et coûtent deux fois moins cher qu’une batterie neuve » précise Yasmine Assef, program manager des services énergétiques de Renault. A terme, le dispositif Renault atteindra une capacité de 70 MW et 60 MWh, pour 2000 batteries installées.

Tendances et acteurs

05 oct. 2018 lachronique.be, 28/09/18

Nike primé pour son centre de distribution vert

Le centre de distribution Nike Wings situé à Ham, en Belgique, a reçu le prix Leed Gold de l’US Green Building Council (le Conseil américain pour les bâtiments durables). « Le concept de ce centre Nike est essentiellement basé sur la biodiversité » a expliqué Hendrik-Jan Steeman, architecte du bureau d’architecture Arcadis et Pauwels. Il a été conçu en privilégiant la consommation d’énergies renouvelables et l’exploitation de cycles fermés pour l’énergie et les ressources. Le bâtiment, alimenté uniquement par des énergies renouvelables, est doté de nombreux châssis et ouvertures qui transportent la lumière du jour dans les bureaux, créant ainsi un lieu de travail agréable tout en réduisant considérablement la consommation électrique. L’éclairage LED est automatisé et le système de climatisation alimenté par géothermie. La façade verte, d’une longueur totale de 1,3 km, intègre plusieurs plantations, et des troupeaux de moutons entretiennent le site. Ce bâtiment de 40 000 m², idéalement situé près du canal Albert, achemine plus de 95 % des conteneurs sur l’eau.

Techniques et innovations

05 oct. 2018 enerzine.com, 26/09/18

InnoEnergy lance un appel aux start-ups du stockage d’énergie

Mercredi 26 septembre, InnoEnergy a lancé un appel international aux start-ups spécialisées dans le stockage de l’énergie. L’objectif est de l’aider dans son travail au côté de l’Alliance européenne des batteries (European Battery Alliance – EBA) afin de créer une chaîne de valeur compétitive dans le domaine de la fabrication de batteries en Europe. Ce marché est estimé à 250 millions d’euros d’ici 2025. Les quinze lauréats participeront aux programmes de création d’entreprises « Highway » ou « Boostway ». Le premier aide les start-ups lors de la phase de commercialisation, tandis que le second favorise leur industrialisation et internationalisation. Les candidats retenus pourront également profiter de conseils, d’un mentorat, ainsi que d’un accès privilégié aux événements énergétiques européens, tel que le « Business Boost » - le rendez-vous annuel des entreprises de la chaîne de valeur énergétique attachées à l’innovation et organisé par InnoEnergy. La meilleure start-up décrochera quant à elle un prix unique de 100 000 euros. L’appel est ouvert jusqu’au 30 octobre.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

31 juil. 2020
Europe

Revue de presse du 31 juil.

A la une : Première en Europe : les énergies renouvelables dépassent les énergies fossiles

24 juil. 2020
Europe

Revue de presse du 24 juil.

A la une : Future Living Berlin : le projet smart city de Panasonic vise la faible émission de CO2

17 juil. 2020
Europe

Revue de presse du 17 juil.

A la une : Europe de l’Est : des énergies renouvelables de plus en plus compétitives

Voir toutes les revues de presse