Europe

Revue de presse

04 mar. 2022

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

04 mar. 2022 Bfmtv.com, 23/02/2022

UE : les ministres du Transport accélèrent le déploiement de bornes de recharge

Les 21 et 22 février 2022, les ministres européens des Transports et des Infrastructures, réunis au Bourget (Seine-Saint-Denis), se sont mis d’accord pour « accélérer » le déploiement des bornes de recharges pour véhicules électriques dans l’Union européenne (UE). « Un consensus de haut niveau s'est forgé dans l'ensemble des pays européens pour accélérer le déploiement des bornes de recharge », s’est félicité Jean-Baptiste Djebbari, le ministre français des Transports. « Nous cherchons à bien comprendre les technologies, leur degré de maturité, pour se projeter à horizon 2030. Cette transition est et sera coûteuse, elle s'engage sur des volumes inédits et dans un temps très court. Le sujet du pouvoir d'achat a été très largement évoqué. Il faudra construire une approche en justice sociale nécessaire ». Quant à l’aviation, il y a également « un consensus sur les technologies qui peuvent être mises à profit, notamment sur les carburants alternatifs au kérosène - qu'ils soient sur base d'huile de cuisson usagée, de déchets agricoles ou forestiers - ou visant à produire des carburants de synthèse, produits à partir d'hydrogène et de CO2 si possibles captés dans l'atmosphère », a souligné M. Djebbari.

Energies renouvelables

04 mar. 2022 rtl.be, 23/02/2022

La Belgique et la Norvège coopèrent en faveur des énergies renouvelables

Le 23 février 2022, la Belgique et la Norvège ont signé un accord de coopération énergétique pour favoriser le développement des énergies renouvelables. Cet accord a un double objectif : permettant à la Belgique de s’émanciper de pays tiers concernant son approvisionnement en énergie, il renforcera ses liens avec la Norvège. Cet accord permet aussi aux deux pays de se soutenir mutuellement pour atteindre leurs objectifs climatiques. « La Norvège et la Belgique ont le même objectif à long terme : une Europe sûre, avec des prix de l'énergie abordables et un approvisionnement stable », souligne le Premier ministre belge Alexander De Croo. Les deux pays coopéreront par l’échange de connaissances et de technologies, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables, de l'hydrogène mais aussi dans la capture et le stockage du dioxyde de carbone. Visant à mieux connecter ces deux pays dans le domaine de l'électricité, cet accord est non seulement « une étape importante dans la formation d'une coalition énergétique en mer du Nord » mais aussi une belle opportunité pour la Norvège de se connecter au réseau européen, a ajouté Alexandre De Croo.

04 mar. 2022 Revolution-energetique.com, 23/02/2022

Les députés européens soutiennent le développement de l’éolien offshore

Dans un rapport, les eurodéputés ont souligné l’importance d’accélérer le développement des énergies renouvelables en mer afin de parvenir aux objectifs européens (fixés dans le plan « Fit for 55 ») d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. L’éolien en mer et, dans une moindre mesure, l’hydrolien, l’énergie houlomotrice et l’énergie osmotique, sont autant de solutions pour le verdissement du mix énergétique européen. Une éolienne en mer permet de produire 50% d’énergie de plus qu’une éolienne terrestre, avec un facteur de charge moyen bien plus important que pour l’éolien terrestre. En plus de limiter les désagréments liés aux éoliennes terrestres (nuisances sonores et visuelles), l’éolien en mer est une source de création d’emplois dans les régions côtières. Enfin, les coûts de production baissent avec le développement de l’énergie (prix inférieur à 70€/MWh). L’éolien en mer fait néanmoins face à l’opposition de certains acteurs du monde marin (secteur de la pêche, du tourisme, etc.). Bien que les parlementaires souhaitent faire de l’éolien en mer une priorité, ils soulignent l’importance de mettre au point des projets durables en préservant des littoraux et la biodiversité marine.

Tendances et acteurs

04 mar. 2022 lemondedelenergie.com, 25/02/2022

Batteries : Northvolt ouvre une 3e giga-usine en Suède

Le 25 février 2022, le groupe suédois Northvolt, spécialisé dans la fabrication de batteries électriques, a annoncé la création d’une troisième usine en Suède. Implantée à Borlänge sur un ancien site de fabrication de pâte à papier Stora Enso, cette énorme usine sera spécialisée dans la production de cathodes, destinées aux batteries pour automobiles fabriquées par le groupe. Elle fonctionnera exclusivement aux énergies renouvelables, avec une capacité de production de 100 gigawattheures. L’usine devrait être opérationnelle fin 2024 et employer jusqu’à mille personnes. Créé en 2016 par deux anciens employés de Tesla, Northvolt compte bien se faire une place aux côtés des géants américains et asiatiques des batteries électriques. Après avoir reçu plus de 30 milliards de commandes de la part de mastodontes de l’automobile tels que BMW et Volkswagen, Northvolt a d’ailleurs signé début février un partenariat avec Volvo Cars pour développer une usine à Göteborg, en Suède.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

25 nov. 2022
Europe

Revue de presse du 25 nov.

A la une : Belgique : le secteur industriel mise sur la capture et le stockage du CO2

18 nov. 2022
Europe

Revue de presse du 18 nov.

A la une : Emissions de GES : l’Europe a validé une réglementation plus stricte

04 nov. 2022
Europe

Revue de presse du 04 nov.

A la une : COP27 : l’Europe prête à renforcer son aide financière & atteindre ses objectifs climatiques

Voir toutes les revues de presse