Europe

Revue de presse

02 déc. 2022

Partager :

Réglementations et politique de l'énergie

02 déc. 2022 connaissancedesenergies.org, 25/11/2022

La France et l’Allemagne signent un accord de solidarité énergétique

Le 25 novembre dernier, Olaf Scholz, le Chancelier allemand, et Elisabeth Borne, la Première ministre française, ont signé un « accord de solidarité » énergétique. Selon les termes du texte, la France livrera du gaz à l’Allemagne qui, en retour, l’approvisionnera en électricité. Pour la France, cet accord présente, à court terme, l’intérêt d’assurer les approvisionnements en électricité sur les mois de décembre et de janvier. Restant divisés sur la question du plafonnement du prix du gaz, cet accord vient néanmoins apaiser les relations au sein du couple franco-allemand. Elisabeth Borne s’est ainsi félicitée d’un texte « important qui aura des conséquences concrètes et qui protégera les citoyens des deux pays ». Avec cette initiative, Paris et Berlin tentent par ailleurs d’apporter une réponse au plan d’investissements massif mis en œuvre par les Etats-Unis.

02 déc. 2022 Connaissancedesenergies.org, 25/11/2022

Une interconnexion électrique entre le réseau irlandais et européen

Un accord a été signé, le 25 novembre dernier, entre La France et l’Irlande afin de lancer la future interconnexion électrique « Celtic Interconnector » qui vise à raccorder le réseau irlandais au continent européen d’ici à 2026. Selon le ministère français de la Transition énergétique, cette « première interconnexion de l'Irlande avec l'Europe continentale (...) permettra d'importer et d'exporter suffisamment d'électricité pour alimenter 450 000 foyers ». Actuellement, le réseau irlandais n’est relié qu’à celui du Royaume-Uni. Soutenu par la Banque européenne d’investissement, la Danske Bank, Barclays et BNP, ce projet est développé par les opérateurs publics de transport d’électricité EirGrid et RTE, en partenariat avec Siemens Energy et Nexans. Comme l’explique ce dernier, cette interconnexion « emploiera une technologie CCHT (courant continu haute tension) 320 kV, empruntant un câble sous-marin de 500 km ainsi qu'un câble terrestre souterrain de 40 km en Bretagne et un autre de 35 km dans le comté de Cork ». Elle « contribuera à la sécurisation de l'approvisionnement électrique français et européen, et accélérera l'utilisation des énergies renouvelables dans toute l'Europe », s’est pour sa part félicitée la ministre française de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher. Le coût des travaux devrait s’élever au total à 1,623 milliard d’euros. Le chantier devrait débuter en 2023 pour une mise en service en 2026.

Economies d'énergie et émissions carbone

02 déc. 2022 Latribune.fr, 26/11/2022

Mobilité : Londres annonce l’extension de sa taxe de circulation pour véhicules polluants

Le 25 novembre, le maire de Londres Sadiq Khan a annoncé étendre la taxe de circulation pour les véhicules polluants à toute la ville à partir du 29 août 2023, afin de protéger la santé publique. D’après un rapport de 2019, la pollution de l’air aurait provoqué 1 000 hospitalisations par an dans la capitale britannique entre 2014 et 2016. L’envoyé spécial de l’ONU pour le climat Michael Bloomberg a salué cette décision sur Twitter. A l’inverse, l’association d’usagers de la route RAC a critiqué ce choix, qui pénaliserait les conducteurs et entreprises déjà confrontés « à une augmentation écrasante des prix des carburants ». La zone ULEZ (ultra low emission zone) avait d’ailleurs déjà été élargie en 2021. Le 24 novembre, le maire londonien a également dévoilé de nouvelles mesures en faveur des voitures électriques, telles que l’ajout de 100 points de recharge ultra-rapide à travers la ville et la création de 4 500 emplois liés au développement de l’électrique.

Energies renouvelables

02 déc. 2022 euro-energie.com, 21/11/2022

La BEI engage 10,9 milliards d’euros d’investissements dans les projets durables

Le 21 novembre, le Conseil d’administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé de nouveaux financements à hauteur de 10,9 milliards d’euros, qui bénéficieront, entre autres, à des projets en faveur du climat, des énergies propres et des transports durables en Europe et ailleurs. 4 milliards d’euros seront utilisés pour augmenter la production d’énergie à partir de sources renouvelables, moderniser les réseaux énergétiques et améliorer l’efficacité énergétique. Parmi les projets retenus figurent le renforcement de réseaux énergétiques en Espagne, en Tchéquie et en Moldavie, la mise à niveau du chauffage urbain et une utilisation accrue de la biomasse pour la production d’énergie. La BEI s’est également engagée à soutenir trois initiatives axées sur le financement de projets du secteur privé dans le domaine des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et l’accès à l’énergie sur le continent africain. « Une coopération étroite entre les entreprises, le secteur public et les partenaires financiers à l’échelle mondiale est cruciale pour mobiliser les investissements qui réduiront les émissions et l’impact des chocs énergétiques mondiaux et lutteront contre les changements climatiques », a commenté Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

03 fév. 2023
Europe

Revue de presse du 03 fév.

A la une : Réforme du marché de l’électricité : consultation publique lancée par la Commission européenne

27 jan. 2023
Europe

Revue de presse du 27 jan.

A la une : Union Européenne : nouveau règlement en faveur d’une « industrie à zéro émission nette »

20 jan. 2023
Europe

Revue de presse du 20 jan.

A la une : La France veut réformer le marché européen de l’électricité

Voir toutes les revues de presse