Europe

Revue de presse

02 avr. 2021

Partager :

Tendances et acteurs

02 avr. 2021 lesechos.fr, 24/03/2021

Europe :le marché du carbone vole de record en record

Le prix de la tonne de carbone sur le marché européen des quotas d’émissions de CO2 n’en finit pas de battre des records. Après avoir connu une augmentation de plus de 37% en 2020, il enregistre une hausse de près de 30% depuis le début de l’année 2021. Ce marché du carbone permet aux industriels, production d’électricité, sidérurgie, cimenterie et chimie ; et aux entreprises du transport aérien de compenser leurs émissions de CO2 en achetant ou en vendant des quotas d’émissions. En Europe, plus gros marché du carbone au monde, cette envolée des prix s’explique par l’adoption d’objectifs climatiques plus ambitieux – l’Union européenne (UE) s’est fixée un objectif de réduction de 55% de ses émissions de gaz à effet de serre à horizon 2030 – qui contribuent à réduire le nombre de quotas disponibles sur le marché. Il coûte ainsi de plus en plus cher aux entreprises de compenser leurs émissions de CO2, ce qui devrait d’autant plus les inciter à les réduire. Par ailleurs, l’UE pourrait décider d’étendre le marché du carbone à l’ensemble du secteur des transports et du bâtiment. Cette extension, conjuguée à la raréfaction des quotas, devrait contribuer à augmenter les prix de la tonne de carbone. Ce marché attire de plus en plus de spéculateurs qui parient sur une hausse des émissions de CO2 liée à la reprise de l’économie mondiale.

02 avr. 2021 actu-transport-logistique.fr, 24/03/2021

Lidl en route vers une logistique verte sans chauffeurs ni diesel

Le groupe allemand Lidl collabore depuis 2017 avec le constructeur de véhicules électriques autonomes Einride afin d’automatiser et d’électrifier sa chaîne d’approvisionnement. Après une phase test concluante, cinq de ses magasins suédois sont désormais approvisionnés depuis son entrepôt central de Rosenberg par les nacelles électriques « Einride-Pods ». Ces véhicules autonomes parcourent quotidiennement 324 kilomètres en moyenne pour livrer 104 palettes à chacun des cinq magasins concernés. Lidl utilise la plateforme « Freight Mobility » de Einride pour recueillir les données relatives aux transports et optimiser les trajets des véhicules. Ce système logistique « intelligent » et centralisé permet à l’entreprise de parvenir à un taux de remplissage de 93% et de n’utiliser qu’un camion par magasin et par jour. Carl Céder, le chef logistique de Lidl Suède, affirme que son groupe vise « le leadership dans le domaine des transports durables, débarrassés des carburants fossiles d’ici 2025 » et que l’opération en cours n’est que « le début d’une transformation en profondeur » : d’ici 2025, la majorité des transports de la chaîne sera assurée sans chauffeurs et sans diesel, et « de nouvelles solutions dans le domaine de la planification et de la numérisation » permettront au groupe de rester compétitif tout en affichant un bilan carbone avantageux.

02 avr. 2021 lesoir.be, 25/03/2021

Efficacité énergétique : Sensorfact accueille un nouvel investisseur

L’entreprise néerlandaise Sensorfact vient d’accueillir un nouvel investisseur de poids dans la gestion de l’énergie. Aux côtés du fonds de capital-risque Forward.one et d’EIT InnoEnergy, Korys, la société d’investissement de la famille Colruyt, a participé à une levée de fonds qui a permis au développeur néerlandais de réunir 3,7 millions d’euros. Ces différents investissements doivent permettre à Sensorfact de continuer à développer la plateforme d’efficacité énergétique qu’elle propose déjà à près de 350 PME industrielles « dans les secteurs des plastiques, de l’alimentation et des boissons, et de la métallurgie », indique Peter Broekema. Le PDG et fondateur de Sensorfact est confiant en l’avenir de son entreprise car « la législation européenne incite les industries à optimiser leur efficacité énergétique ». Après avoir gagné d’importantes parts de marchés au Bénélux et en Italie depuis sa création il y a cinq ans, Sensorfact entend désormais se développer en Scandinavie, en Autriche et en Suisse.

Economies d'énergie et émissions carbone

02 avr. 2021 autoplus.fr, 23/03/2021

Porsche premier constructeur automobile neutre en carbone

L’entreprise automobile allemande Porsche a récemment fait part de son intention d’atteindre un bilan neutre en carbone d’ici 2030 sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Si les usines allemandes de la marque situées à Zuffenhausen et Leipzig ont atteint cet objectif grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables et de biogaz, Porsche souhaite étendre cet engagement à l’ensemble de ses fournisseurs. Oliver Blume, le président du directoire de l’entreprise, explique que les efforts du groupe doivent se porter sur la fabrication des batteries : « Les batteries sont encore produites de manière très énergivore. En obligeant nos fournisseurs à utiliser de l’énergie durable, l’empreinte carbone s’améliorera considérablement. Et la batterie elle-même sera recyclable à plus de 90% dans dix ans, au plus tard. Dans le même temps, nous réduirons à l’avenir les substances polluantes telles que le cobalt dans les batteries. » Par ailleurs, Porsche continue d’innover et devrait sortir la Taycan Cross Turismo, premier véhicule neutre en CO2 tout au long de sa phase d’utilisation. Le groupe s’engage à investir dans les énergies renouvelables et à compenser ses émissions en achetant des crédits carbone à d’autres entreprises.

02 avr. 2021 voxlog.fr, 24/03/2021

Raja réduit les émissions de CO2 de sa chaîne logistique

Le distributeur européen d’emballages Raja a décidé de faire appel aux services de Sightness, qui propose une solution SaaS de détection des anomalies de transport grâce à l’intelligence artificielle, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de sa chaîne logistique. Le groupe Raja, qui recourt déjà à des transporteurs signataires de la charte « Objectif CO2 » mise en place par l’Agence de la transition écologique (Ademe), a ainsi décidé de déployer le module Carbon de Sightness afin d’étudier les flux de ses 50 transporteurs en France. Cette solution s’appuie sur trois fonctionnalités, à savoir : un calculateur d’émissions nommé « Pure » permettant de disposer de données fiables et harmonisées sur les flux étudiés ; un outil d’analyse intitulé « Footprint » qui mesure notamment l’efficacité des actions mises en place pour réduire les émissions et identifie de nouvelles pistes d’amélioration et, enfin, la fonctionnalité « Transform » qui suggère des plans d’actions et simule leur impact sur les émissions de CO2.

Réglementations et politique de l'énergie

02 avr. 2021 h2-mobile.fr, 24/03/2021

Royaume-Uni : bus à hydrogène, la solution « mobilité zéro émission »

Visant à décarboner les réseaux de transport du Royaume-Uni en favorisant le passage aux véhicules à zéro émission, la stratégie britannique « Bus Back Better » vient de donner naissance au projet « Next Gen FCEV », portant sur le développement de camions et d’autocars électriques plus efficients sur le plan énergétique. Doté d’une enveloppe de 62,7 millions d’euros, le projet pourrait être à l’origine de la création de 10 000 emplois au Pays de Galles, en Angleterre ou en Irlande du Nord. Sur ce budget, 37 millions d’euros seront alloués à la construction des camions et des autocars, 13 millions d’euros au constructeur d’autobus Wrightbus pour développer et commercialiser des piles à combustibles H2 à faible coût et près de 13 millions d’euros à la recherche sur les technologies de l’hydrogène. Avec ce projet, les autorités britanniques espèrent empêcher l’émission de 45 millions de tonnes de CO2.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

07 Mai. 2021
Europe

Revue de presse du 07 Mai.

A la une : Vers un nouveau marché carbone européen pour augmenter le prix du CO2

30 avr. 2021
Europe

Revue de presse du 30 avr.

A la une : NordLink : le plus long câble électrique sous-marin au monde

23 avr. 2021
Europe

Revue de presse du 23 avr.

A la une : Royaume-Uni : le groupe EDF apporte son expertise à l’« Hydrogen Taskforce »

Voir toutes les revues de presse