Europe

Revue de presse

01 fév. 2019

Partager :

Techniques et innovations

01 fév. 2019 environnement-magazine.fr, 22/01/2019

Des bateaux de croisière moins gourmands

Les bateaux de croisière engendrent des dépenses énergétiques conséquentes pour assurer le confort des passagers. Le chercheur, Francesco Baldi, de l’Industrial Process and Energy Systems Engineering Group de l’école polytechnique fédérale de Lausanne, a conçu des solutions pour diminuer les émissions en CO2 de ces navires. « Il est facile de limiter les dépenses énergétiques d’un bateau marchand, car presque toute l’énergie sert à la propulsion, contrairement aux multiples demandes d’un bateau de croisière » explique-t-il. Ses travaux ont permis dans un premier temps de réduire potentiellement de 6 à 10% les émissions carbone d’un navire équipé de moteurs Diesel. De plus, il a travaillé, à partir d’un financement de l’Union européenne et de l’Université d’Aalto en Finlande, sur des systèmes alternatifs d’alimentation. « Le défi est de stocker suffisamment d’énergie à bord sans occuper trop de place » explique-t-il. Pour cela, il a proposé une solution de piles à combustible à oxydes solides. Elles produisent de l’électricité à partir d’une réaction chimique et « atteignent un taux d’efficacité de 75% contre moins de 50% pour le moteur Diesel le plus efficace ». Leur énergie peut être utilisée en électricité pour les besoins du bord ou stockée sous forme d’hydrogène pour un usage ultérieur. Le coût est encore dix fois supérieur à celui d’un moteur classique mais « il baissera si la demande augmente » assure le chercheur.

Tendances et acteurs

01 fév. 2019 avere-france.org, 24/01/2019

Les bornes de recharge connectées aux réseaux électriques

Les bornes opérées par Electric 55 Charging, connectées numériquement aux réseaux électriques d’EDF-SEI, pourront dorénavant lire les signaux envoyés par le gestionnaire du réseau des zones non interconnectées. Ainsi, la start-up permet d’ajuster en continu le comportement et la puissance disponible sur chaque point de recharge relié à la plateforme de supervision au regard des informations partagées par le gestionnaire de réseau. Ce système de pilotage intelligent participe ainsi au mouvement en faveur des énergies renouvelables. L’installation des bornes de recharge d’Electric 55 Charging deviennent également éligibles au programme de subvention ADVENIR, qui peut couvrir jusqu’à 40% des coûts d’acquisition et d’installation.

01 fév. 2019 lachronique.be, 23/01/2019

Aldi inaugure un centre logistique durable

Alors qu’Aldi Belgique connait une forte expansion, la chaine de supermarchés vient d’inaugurer à Turnhout un nouveau centre logistique qui se veut le bâtiment le plus durable de Belgique. Il a obtenu le certificat Breeam « Outstanding », plus haut niveau de ce système de certification international. 90 facteurs de durabilité ont été pris en compte dans le projet. Le toit comporte 4000 panneaux solaires, la réfrigération est effectuée en respect de l’environnement et le site comporte même des ruches. Lydia Peeters, ministre flamande de l’Energie, a déclaré : « En Flandres, les maisons et les bâtiments d’entreprise représentent au moins un tiers de notre consommation en énergie et de nos émissions de CO2. C’est pourquoi les rénovations énergétiques et les constructions neuves durables sont primordiales si nous voulons atteindre nos objectifs. Avec ce centre logistique, Aldi place la barre très haut. Les investissements importants d’aujourd’hui porteront sans aucun doute leurs fruits à l’avenir : avec une facture énergétique réduite, un cadre de travail plus agréable et un impact environnemental réduit ». D’autre part, l’organisation logistique a été repensée dans une approche décentralisée. Ainsi le groupe obtient une économie de plusieurs millions de kilomètres et de 3 millions de litres de diesel par an.

Réglementations et politique de l'énergie

01 fév. 2019 journaldelenvironnement.net, 21/01/2019

L’Espagne investit dans la transition énergétique

Le gouvernement espagnol a dessiné les contours de son programme de transition énergétique. Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, a annoncé vendredi 18 janvier le prochain lancement d’un plan national intégré sur l’énergie et le climat. Son but est de décarboner le secteur de l’énergie, d’améliorer la performance énergétique des logements et de préparer l’interdiction en 2040 des véhicules à moteur thermique. Entre 2020 et 2030, 235 milliards d’euros devraient être investis, au terme de quoi les émissions de gaz à effet de serre, rapportées à celles de 2005, auront chuté de 28%. Sur le montant indiqué, 80% seront fournis par le secteur privé. Les énergies renouvelables devraient bénéficier de la plus grande part, devant l’efficacité énergétique et la modernisation des réseaux. 66 GW de capacités de production d’énergie seront apportés par le renouvelable, pour compenser l’arrêt du charbon et du nucléaire.

01 fév. 2019 liberation.fr, 26/01/2019

L’Allemagne s’engage vers une sortie du charbon

Une commission composée d’experts, d’associatifs et de représentants du secteur est parvenue à un accord pour une sortie du charbon en 2038 au plus tard. Le retrait aura lieu progressivement et pourrait être avancé en 2035 en fonction des circonstances. Le coût de la transition est estimé à 80 milliards d’euros. Pour atténuer les impacts sociaux sur l’emploi, les régions touchées recevront des aides à hauteur de 40 milliards d’euros. Par ailleurs, l’Etat devra payer près de 2 milliards par an pour atténuer la hausse des prix de l’électricité. La sortie du charbon est effectuée dans le but de respecter les engagements climatiques de réduction d’émissions polluantes. Un retrait progressif : « on ne peut pas sortir du jour au lendemain si l’on veut avoir une énergie à un prix abordable et maintenir de l’industrie et des emplois », a déclaré la chancelière Angela Merkel. Le charbon constitue aujourd’hui un tiers de la production allemande d’électricité, contre 3% en France.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

08 fév. 2019
Europe

Revue de presse du 08 fév.

A la une : Le chantier d’Hinkley Point avance pour EDF

25 jan. 2019
Europe

Revue de presse du 25 jan.

A la une : La Commission européenne se penche sur les prix et coûts de l’énergie

18 jan. 2019
Europe

Revue de presse du 18 jan.

A la une : Hausse de 42% du photovoltaïque européen prévue pour 2019

Voir toutes les revues de presse