01 fév 2016

Une nouvelle utilisation du textile dans le domaine de l'isolation

Après la laine de verre et la laine de roche, un nouveau matériau, l’isolant textile non tissé, pourrait bien fournir une solution isolante prometteuse pour les #bâtiments.
Les explications en avant-première de Philippe Petiot, expert R&D chez EDF.

ph petiot

Philippe Petiot,
expert R&D chez EDF.

 
"Cet isolant d’un genre nouveau est issu d’études exploratoires menées en 1999 par la R&D d’EDF avec l’Institut Français du Textile et de l’Habillement (IFTH). Réalisé à partir d’un matériau non tissé, il est constitué de fibres organiques et se présente sous forme d’un matelas souple, très doux au toucher. Par son maillage de fibres d’origine synthétique, il s’adapte particulièrement à l’isolation des bâtiments et notamment des toitures". Philippe Petiot, expert R&D chez @EDFofficiel.

Quels sont ses principaux avantages ?

  • Un excellent pouvoir isolant
"Ce matériau a d’abord un excellent pouvoir #isolant parce que sa structure a la capacité d’encapsuler de petits volumes d’air. L’enchevêtrement de mailles textiles lui confère un faible coefficient de conductivité thermique et des performances thermiques équivalentes voire meilleures à celles des isolants classiques. Facilement maniable et antiallergique, il ne produit pas de dégagement de particules volatiles et n’est pas irritant au toucher."

  • Un isolant recyclable à moindre coût
"Autres points forts, il est résistant aux moisissures, aux bactéries et aux rongeurs tout en étant facilement recyclable à moindre coût - sachant que le prix n'est pas encore connu à ce jour et dépend des industriels intéressés par le Brevet."

  • Une mise sur le marché d'ici 2 ans
"Aujourd’hui, notre collaboration avec l’IFTH montre que la faisabilité technique est acquise. Les prochains partenariats que nous allons engager avec des industriels fabricants de textile devraient permettre d’assurer une commercialisation de cet isolant textile sur le marché d’ici un à deux ans." D’une manière plus générale, pour valider la qualité des isolants thermiques #écoconstruction, il est recommandé de recueillir un avis technique ou une certification de "l’Association pour la certification des matériaux isolants" (#ACERMI).


Textile d'isolation
 

Pour aller plus loin

Haut de page