15 fév 2018

Comment améliorer concrètement l’efficacité énergétique dans l’industrie ?

Moins d’énergie consommée et des coûts optimisés pour autant de productivité : l’industrie a tout intérêt à développer son efficacité énergétique. Voici quelques conseils pratiques pour réussir dans votre démarche.

Rappel : industriels, 3 bonnes raisons d’investir pour votre efficacité énergétique 

Des économies conséquentes

Réduire votre facture d’énergie a un impact direct sur vos coûts : vous réalisez des économies substantielles et améliorez durablement la compétitivité de votre entreprise. 

Un cadre réglementaire favorable

Bénéficiez d’un accompagnement financier grâce au dispositif des Certificats d’Economies d’Energie  pour le financement de vos travaux d’efficacité énergétique industrielle. Le retour sur investissement sur vos dépenses de rénovation énergétique est ainsi accéléré.

Une image positive

En investissant dans des solutions d’efficacité énergétique, vous participez à la transition énergétique, et envoyez un signal fort à vos fournisseurs,  partenaires et clients : la part de l’industrie dans la consommation finale énergétique en 2016, représentait 19% de la consommation énergétique française(1).

3 moyens pour améliorer l’efficacité énergétique de votre industrie

1. Identifier votre profil énergétique

  • Analyser l’existant
    En analysant votre profil énergétique actuel, vous aurez les clés pour savoir sur quels postes agir en priorité et améliorer l’efficacité énergétique de votre industrie. Gestion des bâtiments, unités de production, compresseurs…Quels sont les équipements et activités qui mobilisent le plus d’énergie ?
Un audit énergétique obligatoire pour les grandes entreprises(2)
Le saviez-vous ? Dans le cadre de la loi DDADUE du 16 juillet 2013, les entreprises de plus de 250 salariés, au chiffre d’affaires de plus de 50  M€, et dont le total du bilan est supérieur à 43 M€, sont tenues de faire réaliser un audit énergétique tous les 4 ans.
  • Evaluer votre mix énergétique
    Faire un point sur votre mix énergétique, c’est aussi ouvrir la voie à de nouvelles formes d’énergie. Voici quelques questions à se poser pour commencer : quelles énergies utilisez-vous ? Pourrez-vous les remplacer par des énergies renouvelables, de l’autoconsommation ou des énergies de récupération ? Vos contrats d’énergie actuels sont-ils bien optimisés et ajustés à vos besoins réels ?
Suivez et pilotez vos consommations énergétiques
Des outils de gestion simples vous aident à analyser les consommations d’électricité et de gaz sur chacun de vos sites. Ces outils vous accompagnent pour maîtriser vos énergies et observer l’impact réel de vos actions d’efficacité énergétique.
  • Adopter un système de management énergétique
    En mettant en place une gestion méthodique et globale de vos énergies, vous mettez toutes les chances de votre côté pour améliorer durablement l’efficacité énergétique de votre industrie. Par ailleurs, la mise en place d’un système de management énergétique, c’est aussi la possibilité d’obtenir la certification ISO 50001.

2. Actionner des leviers d’action concrets

  • La rénovation énergétique de l’immobilier : des travaux d’isolation, par exemple, pour améliorer à la performance énergétique globale de vos bâtiments.
  • Le management de la chaleur : les systèmes de chaufferie, de ventilation et de climatisation, ainsi que les moteurs et machineries, représentent une large part de la facture énergétique de l’industrie. Sans oublier que la chaleur dégagée pourra également être récupérée pour produire de l’énergie utile à votre industrie.
  • L’optimisation de l’éclairage : LED, luminaires à haut rendement… L’éclairage représente une source supplémentaire d’économies d’énergie.
  • La rationalisation des transports : des matières premières aux produits finis, optimiser votre réseau de transport c’est une possibilité supplémentaire de réaliser des économies d’énergie.

3. S’aider d’outils intelligents 

Les objets connectés sont aussi au service de l’efficacité énergétique. En communiquant en temps réel vos données de consommation énergétique, ils permettent un pilotage au plus près de votre activité et limite le gaspillage.
 
 
Pour aller plus loin :  
 
(1) Source : Chiffres clés de l’énergie, édition 2016. Février 2017.  
(2) Source : Décret n° 2013-1121 du 4 décembre 2013 relatif aux seuils au-delà desquels une personne morale réalise un audit énergétique
Haut de page