18 mar 2015

Appel à candidatures, 2ème édition du concours « Energies d'Innovation» d’EDF

Les inscriptions pour la 2ème édition du concours « Energies d’Innovation » se sont ouvertes lundi 19 janvier 2015. Ce concours, mis en place par le programme ENBRIN d’EDF, met à l’honneur et récompense les initiatives innovantes des entreprises et des collectivités territoriales dans le domaine de la maîtrise énergétique.

Energies d'Innovation : un concours centré sur la maîtrise énergétique

Après l’engouement régional suscité lors de la première édition du concours Energies d’Innovation, les équipes du programme d'EDF renouvellent l’expérience pour faire connaître au plus grand nombre les projets innovants en faveur de la Maîtrise de la Demande d’Electricité en Bretagne. Le concours « Energies d’Innovation » est ouvert exclusivement aux collectivités territoriales bretonnes et entreprises ayant un site situé en Bretagne.

Quels types de projets sont éligibles ?

L'appel à candidature est ouvert du 19 janvier au mardi 31 mars 2015, les candidats devront à cette occasion présenter des projets de mise en oeuvre d’équipements ou des modes d’exploitation innovants. Dans l’une ou l’autre de ces deux catégories, l’attention du jury se portera sur la capacité des projets proposés à réduire de manière substantielle et inédite, la consommation d’électricité ainsi que le caractère reproductible de ces opérations.

Les Trophées bretons de l’innovation énergétique

Après étude des dossiers par un jury composé des partenaires du concours, les lauréats se verront remettre les Trophées bretons de l’innovation énergétique lors d’une cérémonie qui se déroulera le 9 juin 2015 à Rennes.

Il existe trois types de dotations qui ont vocation à soutenir les projets régionaux innovants :

  • 1er Trophée : dotation de 3 000 euros TTC
  • 2ème Trophée : dotation de 2 000 euros TTC
  • 3ème Trophée : dotation de 1 500 euros TTC
Les partenaires du concours

La CCI Bretagne est l'établissement régional fédérateur et animateur des Chambres de Commerce et d'Industrie de Bretagne. Parlement des entreprises bretonnes, elle représente les intérêts de 107 000 ressortissants auprès des pouvoirs publics et des acteurs économiques régionaux. La CCI Bretagne assure un rôle de corps intermédiaire à vocation économique et promeut le développement des entreprises et des territoires.

L'Union des entreprises – MEDEF Bretagne (UE – MB), présidé par Joël Chéritel, représente les entreprises bretonnes auprès des médias, des partenaires sociaux et des pouvoirs publics : Gouvernement, Parlementaires, Préfet de région, Recteur, Conseil régional, Présidents et directeurs de nombre d'organismes , etc. L'UE – MB représente 20 000 entreprises employant 300 000 salariés, elle réunit 16 branches professionnelles et 4 organisations départementales interprofessionnelles.

Bpifrance accompagne le développement des entreprises françaises en leur apportant des solutions de financement adaptées à chaque étape de leur vie. Dans le cadre de cette mission, elle soutient particulièrement les programmes de R&D en accompagnant les entreprises dans leur démarche d'innovation et leur financement.

En tant que premier financeur de l'économie du territoire, le Crédit Agricole en Bretagne affiche sa responsabilité et sa volonté d'engagement au service de l'économie et de ses clients. Le Crédit Agricole en Bretagne a fait de l'économie de l'environnement, un axe fort de sa politique régionale. En conséquence, un pôle d'expertise régional dédié, accompagne les entreprises, les professionnels, les collectivités dans leurs projets éco-responsables.

ENSTA Bretagne rassemble, sur son campus brestois, une école d'ingénieurs et un centre de recherche pluridisciplinaires, soit 700 étudiants et 85 doctorants. L'établissement, public, forme des ingénieurs à la fois généralistes et experts dans un domaine technique de pointe. Les jeunes diplômés sont capables d'assurer, dans un environnement international, la conception et la réalisation de systèmes industriels complexes à dominante mécanique, électronique et informatique pour les secteurs innovants.

Grande école d'ingénieurs française, CentraleSupélec est la référence dans le domaine des sciences de l'information, de l'énergie et des systèmes: Informatique, télécommunications, électronique, traitement du signal, automatique, génie électrique, etc. La création de CentraleSupélec, est le fruit d’une longue collaboration entre les deux écoles, engagée dès 1969 avec la mise en place du concours homonyme commun.

Le journal Ouest-France est plus grand quotidien français. Breton, il rayonne cependant sur tout l'ouest de la France. Comptant pas moins de 53 éditions différentes chaque jour, le journal appartient à une association régie par la loi de 1901. "Les entreprises, la recherche, les innovations, l'environnement... C'est tout cela qui fait que des régions réussissent un peu mieux que les autres" Didier Gourin, rédacteur en chef page Bretagne, Ouest France.
Haut de page