Revue de presse - International

A la Une : Vers l’énergie verte et la chaleur en Arctique

Economies d'énergie et émissions carbone

Vers l’énergie verte et la chaleur en Arctique

La Société du Plan Nord a été chargée de réaliser avec ses partenaires le premier projet-pilote de valorisation énergétique des déchets et d’alimentation en chauffage d’une serre commerciale à Kuujjuaq, en Arctique. La réalisation du projet, grâce à un financement de 5 millions de dollars répartis sur trois ans, permettra d’assurer à la population locale l’accès aux légumes et aux fruits frais, ainsi que la réduction des coûts de traitement des déchets. « Je suis emballé par cette initiative, qui constitue une excellente nouvelle pour la communauté inuite de Kuujjuas. En effet, ce projet-pilote a le potentiel d’améliorer tangiblement la qualité de la vie de l’ensemble des communautés », a déclaré Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones. En fonction des résultats obtenus, ce projet pourrait être déployé sur les autres territoires du Plan Nord.
Sources : mediaterre.org , 14/08/2017.

Production d'énergie

Le test de l’éclipse totale de soleil

Le réseau solaire de la Californie a brillamment passé le test de l’éclipse totale de soleil du 21 août dernier. Les ingénieurs du gestionnaire de réseau électrique California ISO (CASIO) se sont préparés pendant un an et demi à cet événement extraordinaire, en étudiant l’impact de la dernière éclipse totale de soleil sur le réseau électrique allemand en 2015. « Le pire scénario aurait été des milliers d’interruptions de courant », a précisé Anna Alfano McKenna, conseillère à CASIO. Le parc solaire de la Californie produit 10% de l’énergie demandée et la disparition rapide des rayons du soleil aurait pu impacter sensiblement l’équilibre du réseau. Les ingénieurs de CASIO devaient donc trouver une source alternative capable de prendre le relais sans déstabiliser ou encombrer le réseau. Eric Schmitt, vice-président des opérations pour CASIO, a déclaré quelques minutes après le passage de l’éclipse, soulagé et heureux, que « tout a très, très bien été ». Les étoiles offrent à l’industrie solaire et aux ONG un nouvel argument en défense du parc solaire et de sa stabilité.
Sources : radio-canada.ca , 22/08/2017.

Un méga-projet d’usine alimenté à énergie solaire

Le gouvernement marocain a autorisé la construction de la plus grande usine de dessalement d’eau de mer au monde, alimentée à l’énergie solaire. La réalisation de ce méga-projet permettra de produire environ 275.000 mètres cube d’eau douce quotidiennement, qui seront dédiés à la consommation alimentaire et à l’irrigation de 13.600 hectares de plantations au sud-ouest du pays. En estimant une consommation moyenne directe et indirecte de 3,8 mètres cubes d’eau par personne chaque jour, l’usine pourra couvrir les besoins de près de 72.500 personnes. La réalisation de cette usine, alimentée par le parc solaire de Noor Ouarzazate, participera aux efforts du Maroc en matière d’énergie.
Sources : zonebourse.com, 13/08/2017.

Energies renouvelables

Des pistes pour l’efficacité énergétique

Les entreprises américaines investissent peu dans l’efficacité énergétique en raison des coûts des technologies et de leur retour sur investissement, selon le communiqué publié le 15 août par l’American Council for an Energy-Efficient Economy (ACEEE). Pour favoriser les investissements dans l’efficacité énergétique, l’ACEEE a présenté un liste de dix suggestions, où elle propose de communiquer d’avantage avec les entreprises, les consommateurs et les investisseurs, afin de combattre l’ignorance et faire découvrir les avantages de l’efficacité énergétique. L’organisation propose à cet effet de créer de la documentation pour promouvoir les « avantages non énergétiques de l’efficacité énergétique » dans les domaines de la santé, du confort et de la productivité des travailleurs. Afin d’améliorer la motivation dans le choix de l’installation des panneaux photovoltaïques, l’ACEEE suggère de faciliter l’accès au financement et de réduire les impôts pour les entreprises fortes consommatrices. Enfin, l’organisation propose de développer le leadership local via les collectivités et les associations professionnelles.
Sources : Enerpresse , 21/08/2017.

Tendances et acteurs

La production mondiale de charbon recule

En 2016, la production mondiale de charbon a « significativement » chuté aux Etats-Unis, en Australie et en Chine, selon le rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publié le 8 août. Dans l’Empire du Milieu, la production a diminué de 9% en raison de la « demande plus faible, en particulier pour la production d’électricité ». « Malgré une augmentation en Inde », la diminution de la consommation de charbon a été observée dans l’ensemble des pays de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique). Les échanges mondiaux de gaz naturel et de gaz naturel liquéfié (GNL) ont connu un véritable essor et les importations mondiales ont augmenté « d’environ 47 milliards de mètres cubes en 2016, soit 4,5% de plus qu’en 2015 ». Les énergies renouvelables, quant à elles, ont progressé de 3,8% par rapport à l’année précédente et atteint 23,8% de la production électrique mondiale, grâce à l’éolien et au photovoltaïque qui ont connu une « croissance annuelle moyenne de 21% et 43% entre 2000 et 2016 ».
Sources : Enerpresse , 16/08/2017.

Projet photovoltaïque au Brésil avec une association d’EDF EN et de Canadian Solar

Suite aux acquisitions par EDF Energies Nouvelles do Brasil, filiale locale d’EDF Energies Nouvelles, de 80% des parts de Canadian Solar dans les projets de Pirapora I et II (environ 300 MWc), les deux acteurs internationaux du marché des énergies renouvelables ont annoncé un nouvel accord de 92,5 MWc concernant le projet Pirapora III. Canadian Solar va céder une nouvelle fois 80% du projet à EDF EN. Ce projet a pour but de subvenir à hauteur de 23% des dépenses énergétiques du pays hors production Hydraulique à l’horizon 2030.
Sources : bourse.lefigaro.fr, 10/08/17 .
Haut de page