Revue de presse - International

A la Une : Croissance de 1,6% de la demande mondiale de gaz jusqu’en 2022

Tendances et acteurs

Croissance de 1,6% de la demande mondiale de gaz jusqu’en 2022

Selon l’AIE, la demande de gaz devrait croître de 1,6% par an durant cinq ans et atteindre 4.000 milliards de mètres cubes. Dans ce rapport intitulé « Gas 2017 », l’industrie sera le principal moteur de cette croissance, notamment avec la production d’électricité. Cette augmentation sera principalement soutenue par la demande et la production des Etats-Unis et la Chine mais également par de nouveaux pays attirés par les prix tels que le Pakistan, la Jordanie ou encore la Thaïlande. De nos jours, 39 pays à travers le monde s’approvisionnent en GNL. La concurrence sur ce marché a forcément tendance à se densifier, en raison de la conjoncture économique.
Sources : usinenouvelle.com, 17/07/17.

Première historique : les investissements en électricité dépassent ceux réalisés dans les énergies fossiles

Selon le rapport annuel de l’agence internationale de l’énergie (AIE), l’année 2016 sera historique sur le marché énergétique mondial. Les investissements dans les réseaux électriques (718 milliards de dollars) ont dépassé les investissements réalisés dans les énergies fossiles (650 milliards de dollars). "Notre étude montre que les décisions d'investissement sont plus que jamais orientées vers les objectifs environnementaux", a expliqué Fatih Birol, directeur exécutif de l'AIE. Cette inversion s’explique notamment par les gros efforts réalisés par la Chine (1er investisseur mondial), qui a baissé ses investissements dans le charbon de 26% pour les réorienter vers les énergies propres, tels que le photovoltaïque et l’éolien. L’augmentation mondiale des dépenses pour l’efficacité énergétique a également eu un rôle prépondérant dans cette mutation. L’agence nuance néanmoins ces analyses positives en expliquant que les investissements dans l’exploration et l’exploitation de gaz et de pétrole pourraient repartir à la hausse puisque l’électricité ne pourra pas répondre à la demande mondiale en énergie dans un futur proche.
Sources : lesechos.fr, 11/07/17.

De nouvelles acquisitions à l’international pour EDF EN

Les filiales EDF Energy Renewables et EDF Renewables Energy ont annoncé l’acquisition de 13 projets de parcs éoliens à hauteur de 600 MW en Ecosse et 179 MW aux Etats-Unis. Ce développement se place dans la stratégie du groupe CAP 2030 comme l’explique Antoine Cahuzac, directeur d’EDF EN, « principalement par développement organique, mais on ne s’interdit pas de regarder des acquisitions surtout si elles comportent un portefeuille de développement ». En Ecosse, les onze projets ne sont pas tous au même stade de développement mais ils sont tous lancés. Aux Etats-Unis et plus précisément au Nevada, les projets solaires Station 1 et 2 entreront en exploitation fin juillet pour l’un et fin septembre pour le second. Les montants des transactions n’ont pas été communiqués par les filiales du groupe.
Sources : usinenouvelle.com, 17/07/17.
Haut de page