Revue de presse - International

A la Une : La filiale énergie renouvelable d’EDF obtient un contrat en Californie

Energies renouvelables

La filiale énergie renouvelable d’EDF obtient un contrat en Californie

Le contrat de stockage par batterie lithium-ion, proposé par la Pacific Gas and Electric Company (PG and E), a été attribué à la filiale énergie renouvelable d’EDF. L’objectif de ce contrat porte sur la réduction de la facture énergétique des clients, commerciaux et industriels, de PGE à travers l’installation du système « Pegase ». Développé par EDF, ce système permet un stockage et une gestion adaptée de l’énergie. Le système devrait être mis en place en 2020. Ce contrat s’ajoute aux 834 MWh de stockage utilisé par EDF dans le monde. A noter que la filiale énergie renouvelable d’EDF avait déjà obtenu un contrat pour le stockage de l’énergie sur le réseau PJM (Pennsylvania New Jersey Maryland).
Sources : greenunivers.com, 06/12/17.

Tendances et acteurs

La demande en accumulateurs d’énergie attise les opportunités à l’étranger

Essentiel à une gestion adaptée de l’énergie produite de façon renouvelable, le stockage de l’énergie devient une problématique centrale de la transition énergétique et concentre les investissements des fournisseurs d’énergie. A l’image de l’Allemagne, où le nombre d’accumulateurs solaires devraient atteindre les 100.000 d’ici deux ans, les entreprises du secteur anticipent une demande croissante par les particuliers d’accumulateurs solaires capables de stocker l’énergie produite. Cette demande est motivée par « la baisse des coûts et la multiplication des produits arrivés à maturité technologique » selon Carsten Körning, président du BSW-Solar.
Sources : tecsol.blogs.com, 07/12/17.

Dalkia déterminée à internationaliser ses activités

Dalkia, la filiale d’EDF proposant des solutions d’efficacité énergétique, souhaite accroitre l’internationalisation de ses activités et y réaliser la moitié de son chiffre d’affaires d’ici 2022. La filiale, dont les actifs étrangers appartiennent à Veolia, convoite la Chine et le Moyen-Orient et souhaite conforter ses activités dans les pays où celle-ci est implantée. « On anticipe des marchés en forte croissance à l’international, où il y a du retard sur la transition énergétique », a indiqué la dirigeante Sylvie Jéhanno ce qui confirme cette volonté de conquérir des parts de marché à l’international. Autres ambitions de Dalkia : connecter l’ensemble de ses clients en 2022 et diminuer la facture énergétique de ses clients en accentuant la production d’énergie renouvelables.
Sources : lemoniteur.fr, 08/12/17.
Haut de page